521 Views |  Like

Il était une nuit à la Maison du Chocolat

Pour qu’il y ait des rêves, il faut des étoiles…
Sur un terrain de jeu qui n’appartient qu’à lui, Nicolas Cloiseau a le gout du rêve. D’instinct, il vise les étoiles. A grands traits de minutie, il joue de détails inouïs. Une nuit étoilée, entrecoupée de rêves. Son chocolat raconte un monde fascinant. D’or et de lumière, il allume une étoile unique. Une pépite nocturne pour enchanter nos nuits. Une étoile éphémère, habitée de vertige. Aux limites d’un chocolat traversé de lumière. Le temps d’une nuit, il offre à la magie de Noël l’extravagance d’un artisanat précieux.

Il était une nuit…
Au zénith des convoitises, l’épilogue tant attendu de la bûche. L’histoire de Noël scintille d’agrumes et de chocolat. C’est une fraîcheur acidulée et fruitée qui exhorte le chocolat dans des aigus de Kalamansi adouci de Kumquat confit. L’intensité du chocolat pur Brésil, flatté de notes de fruits de la passion enserre les agrumes sur un praliné mendiant délicatement feuilleté.

Sur la piste aux étoiles…
Nicolas Cloiseau invite la nouvelle garde à prolonger son rêve étoilé. Une nuit habitée de l’univers inspiré et inspirant d’Alex et Marine*. Pour La Maison du Chocolat, ils décrochent
les étoiles et suspendent des rêves bleu nuit. Plus belle sera la nuit, dans ce double jeu de signatures originales. Tout droit tirée de leur univers pictural, leur collection « Nuit Étoilée » souligne la magie graphique d’une nature nocturne captivante.

Nuit étoilée…
Nicolas Cloiseau explore les douceurs de Noël. Quatre étoiles mendiant veillent aux courts instants d’un art chocolat dédié à la gourmandise. Tout en jeu de contrastes, de
goûts et de textures, ce quatuor compose la partition de nos nouvelles addictions. Nuances de plaisirs et de sensations révèlent la finesse de fruits secs, confits, croustillants et fondants, aux associations particulièrement irrésistibles. Cinq nouvelles créations signent une collection vive et acidulée où la Mara des Bois teintée
de fleur d’oranger rêve de chocolat, le duo d’agrumes Kumquat/Kalamansi se dévore du confit au zeste, la pâte d’amande joue de chocolat, le mendiant se grignote en plaisir lacté et la ganache noire du Brésil dévoile une nature chocolatée éprise de fruit de la passion.

lamaisonduchocolat.fr