Home Food and Wine Le Chef’s Table : une effusion de saveur

Le Chef’s Table : une effusion de saveur

by Priscillia Deltombe
0 comment

C’est à l’approche de la Saint-Valentin, que j’ai décidé de reprendre la plume pour vous partager une de mes trouvailles montréalaises. C’est lors d’une belle soirée d’hiver (c’est-à-dire au Québec tout enneigé, mais sans trop de froid). Que je suis partie au restaurant le Chef’s Table.

Le Chef’s Table : une effusion de saveur

L’établissement, se trouvant dans le quartier du Vieux-Montréal, qui est à mon sens l’un des plus beaux coins de la ville avec ses calèches et ses routes pavés qui à mon retour de vacances en France me donnent un sentiment de petit Paris et me réchauffe le cœur à chaque fois.

Se trouvant pignon sur rue le restaurant appartient aux des trois propriétaires : Nicolas Delrieu, Cedric St-Onge (aussi propriétaires du restaurant Le Speakeasy) et Alexandre Dalmar.

La jolie façade est embellie par des branches de sapin et autres pommes de pin. Cela nous donne l’impression d’être tout droit sortie d’un conte des frères Grimm.

Le Chef’s table : une effusion de saveur

Dès l’entrée, le ton est donné. Vous êtes accueilli et amené à votre table par votre hôte vêtu d’une tenue de chef. Chaque table réservée est nominative, ce qui vous donne l’impression d’être spéciale.

Le style épuré et industriel vient casser de façon tout as fait agréable le côté « conte de fées » de l’entrée. Vous êtes plongés dans une ambiance calme et paisible. Rien n’est laissé au hasard, c’est une expérience.

Il y a deux étages, le premier qui donne une vue sur la cuisine et la rue. Le second qui est au sous-sol propose une salle calme et tamisée, très romantique mais aussi parfaite pour des privatisations.

Des artifices culinaires

Étant une indécise de nature, j’ai décidé de me laisser porter par les choix de mon serveur. J’ai donc débuté ma soirée avec un cocktail fort, mais quoique goûteux dont le verre fut préalablement fumé à l’érable. C’est en sirotant mon verre que j’ai pu constater avec surprise que le menu ne se trouvait pas sur la table. En effet, celui-ci était dans nos assiettes !

Quel petit subterfuge amusant ! Notre serveur aspergea notre menu d’une vinaigrette à la tomate et celui-ci en était devenu comestible ! C’est sur ce petit amuse-bouche que commença notre voyage culinaire.

Le Chef’s table : une effusion de saveur

En entrée, nous avons pu déguster les pétoncles avec daïkon, érable, baie de myrica qui fut servie sous une cloche fumée au bois, encore une fois un petit effet très plaisant. Lorsque j’ai vu les pétoncles, j’eu peur de sortir du restaurant en ayant encore faim. Cependant le mélange des saveurs et le sucré/salé de cette entrée m’a rassuré.

Par la suite, au second service, ma peur, d’avoir faim s’est estompé. Le Veau servi, bien qu’un plat très esthétique, il était tout aussi copieux. La cuissons du Veau accompagné de panais, carottes, maïtaké était tout bonnement parfaite. N’étant pas une très grande fan des champignons; j’ai tout de même tout consommé avec une gourmandise intense.

Le Chef’s table : une effusion de saveur

Une oeuvre d’art pour dessert

Enfin, en troisième service, nous avons eu le droit au dessert intitulé le : « Chef d’œuvre », celui-ci est différent à chaque fois et se fait faire par la chef elle-même qui vient vous peindre un tableau de sucrerie à table.

Le Chef’s table : une effusion de saveur

Il faut savoir, aussi que tout le long de notre repas était parsemés de petits entremets délicieux. J’ai d’ailleurs eu un petit coup de cœur pour les petites bouchés de fromages qui m’ont été servis avant le dessert vous comprenez qu’en tant que bonne française, il m’est très difficile de refuser du fromage quand j’en ai.

L’accord mets et vin était tout aussi agréable bien que le bar soit plus petit que celui du Speakeasy, mon serveur a su me trouver un vin fort plaisant qui a pu m’accompagner tout le long de mes plats.

Conclusion de cette soirée ?

Comme toujours nos restaurateurs Nicolas Delrieu et Cedric St-Onge et leur associé Alexandre Dalmar ont eu une main gagnante avec le Chef’s Table. Aussi, je suis extrêmement impressionnée par la Chef Marie-Anne Bédard qui avec sa petite cuisine et équipe arrive à faire aussi bien voir mieux que certains grands restaurants.

 

Chef’ Table Mtl

365 place d’Youville

Montréal, Qc H2Y 2B7

514-543-0200

Related Articles

%d blogueurs aiment cette page :