Home Food and WineVins et Spiritueux Champagne Delamotte presente son Blanc de blancs Millesimé 2014

Champagne Delamotte presente son Blanc de blancs Millesimé 2014

by pascal iakovou
0 comment

CHAMPAGNE DELAMOTTE BLANC DE BLANCS 2014 UNE ÉTOILE DANS LA CONSTELLATION DELAMOTTE

Un grand champagne est d’abord un grand vin. Tel est le principe, l’exigence, le défi fondateur depuis 1760 de la Maison Delamotte – et celui de sa maison sœur du Mesnil-sur-Oger, le mythique Champagne Salon, du nom du créateur du Blanc de blancs dans les années 1910. 2014 vient enrichir la constellation des millésimes Delamotte : 2002, 2004, 2007, 2008, 2012, récoltes inoubliables qui scintillent comme autant d’étoiles. Elles font partie de la même constellation, celle que constituent les grands Blanc de blancs de la Maison Delamotte.

2014 en Champagne : au terme d’une année en colère, le Chardonnay rayonne

Après un automne et un hiver doux et pluvieux, le débourrement de la vigne est très précoce. Un temps magnifique s’installe au printemps, l’insolation bat des records et la sécheresse s’impose. La fleur s’épanouit dans un contexte favorable début juin. Toutefois, la raréfaction des précipitations fait espérer la pluie. Et l’on va être servi ! Le changement de décor est total au cours de l’été : il pleut abondamment et le mois d’août se voit même gratifier de températures automnales. Il faut attendre septembre pour voir revenir un temps chaud, ensoleillé et surtout très sec. Des conditions idéales à la maturation du raisin. Le chardonnay prospère, montant en puissance jusqu’au jour de la cueillette qui démarre le 11 septembre pour les grands crus de la Côte des Blancs. Epargnés par les foyers parasitaires qui se sont développés ici et là en Champagne, nos Chardonnays présentent des poids de grappes exceptionnels – plus de 150 grammes – , un rendement confortable, une acidité bien marquée et une maturité optimale. La météo déroutante de la campagne viticole n’aura pas eu raison de la longue carrière qui attend Delamotte Blanc de blancs 2014.

Delamotte Blanc de blancs 2014, la quintessence de la Côte des Blancs dans un verre

Les vins du Mesnil-sur-Oger (belle acidité, pureté, minéralité crayeuse, salins et salivants, longilignes), Avize (équilibre et structure), Oger (chaleur, ampleur, générosité, présence du fruit), enfin Cramant (minéralité aux notes fumées), Chouilly (charpente, longueur) et Oiry (douce acidité et rondeur), forment un sextuor d’excellence, transcendé dans l’assemblage de ce Delamotte Blanc de blancs 2014. Vieilli sur lies pendant six longues années, – qui ne sont rien à côté du pouvoir de garde de ce vin – puis dégorgé au premier trimestre 2021, on le déguste enfin. On retient son souffle, le temps paraît suspendu, c’est un moment de grâce qui nous est donné de vivre.

Delamotte Blanc de blancs 2014, un enchantement des sens

Sa robe or pâle aux reflets verts fait briller le fin cordon de bulles qui remonte dans le verre à la surface du disque. Au nez, le vin ne trahit pas ses origines nobles, son bouquet est énergique, pur, droit et profond, un caractère bien trempé ! On apprécie son attaque franche, sa bouche fraîche et sa minéralité qui fait saliver. Les gourmands ne sont pas en reste : rondeur du fruit et notes briochées explosent dans une finale qui laisse rêveur

Delamotte Blanc de blancs 2014, un instant de fraîcheur, une éternité de saveurs

On l’apprécie dès aujourd’hui en ouverture d’un bon repas, avec quelques gougères. Et pour sortir des sentiers battus, il est un accord étonnant à l’apéritif : quelques croquants ris de veau à la plancha lui répondent du tac au tac. Mais c’est à table qu’il dévoile toutes les facettes de sa complexité. L’oursin de mer excite ses notes iodées, l’accord est tout en légèreté, très aérien. Il réveille les goûteux agnolottis de viande piémontais et explose de saveurs à l’arrivée du Parmigiano Reggiano, tout en gourmandise. Les plus audacieux se laisseront tenter par un tartare de bœuf Wagyu à l’huître Tarbouriech, un accord terre et mer insolite, expression parfaite de la richesse de Delamotte Blanc de blancs 2014

Delamotte Blanc de blancs 2014 en quelques points clés

• 100% Chardonnay, Le Mesnil-sur-Oger, Avize, Oger, Cramant, Chouilly, Oiry

• Dosage : 6,5 g/litre

• Apprécier dès maintenant et jusqu’en 2040 et +

champagne-delamotte.com

Related Articles

%d blogueurs aiment cette page :