Home Food and WineGastronomie Perlimpinpin, le nouveau restaurant parisien de tartares sur mesure

Perlimpinpin, le nouveau restaurant parisien de tartares sur mesure

by pascal iakovou
0 comment

OUVERTURE DU RESTAURANT PARISIEN PERLIMPINPIN

Un nouveau lieu pour des tartares détonnants

PERLIMPINPIN, c’est avant tout une histoire d’amitié entre deux acolytes de longue date, le chef Mickael Bokobza et Dimitri Djenic. Ces amis de jeunesse passionnés par la gastronomie française souhaitaient depuis un moment s’associer pour ouvrir un restaurant à leur image et remettre au goût du jour un plat emblématique de la cuisine de bistrot, le tartare.

L’accueil de Mickael et Dimitri est chaleureux et l’ambiance décontractée, dans un décor qui reprend les codes du bistrot parisien, remis au goût du jour par la jeune décoratrice d’intérieur Constance Fender

La cuisine

Mickaël Bokobza, après avoir fait ses classes au lycée Albert de Mun à Paris, fait ses débuts comme chef à domicile et ses armes dans des restaurants éphémères du 11ème arrondissement à Paris, au Freddie’s et à La Ménagerie de Verre, une façon de se poser sans s’installer.

En se spécialisant dans le tartare, il souhaite perfectionner sa technique et cherche continuellement à s’améliorer, en respectant la simplicité de ses recettes. Un peu à la manière de certains Maîtres sushi qui allient avec maestria dextérité rigoureuse et recherche de saveurs.

Chez Perlimpinpin, les tartares sont coupés au couteau, sur mesure et selon l’envie. Une fois la base choisie -veau, bœuf, poisson ou végétarienne- le client opte pour un des 12 assaisonnements pour une association de saveurs et une puissance des goûts : français, italien, mexicain, grec, niçoise, sud-ouest, croustillant, poke, tropical, forestier, romesco, oriental. Un tartare selon l’humeur, accompagné de délicieuses frites cuites dans la graisse de canard et une proposition de légumes du marché.

Une cuisine où règne convivialité, plaisir et originalité, au travers de produits frais, selon arrivage et sélectionnés avec soin.

L’ambiance

De sa formation initiale d’opticien, Dimitri Djenic a gardé la rigueur et la précision dont il a eu besoin pour son apprentissage à la mixologie au District.

Sa carte des cocktails évolue au fil des saisons, il travaille les épices et les herbes et reste à l’écoute de ses clients pour leur concocter les grands Classiques -prédilection pour le Negroni- et les envies du moment, comme le Zist et le Zest qui associe à merveille le cointreau, le jus de citron vert, la pure?e de passion et le sirop de vanille.

Des playlists spécialement conçues accompagnent tous les déjeuners et dîners chez Perlimpinpin.

Le décor

Deux atmosphères pour des instants conviviaux et gourmands : une première salle vivante avec sa cuisine ouverte et son bar ancien, de belle facture, accueillant une dizaine de tabourets de velours, des tables en bois et une longue banquette confortable derrière laquelle on se glisse pour le déjeuner ou le diner…

La deuxième salle, plus petite, propose un décor intimiste aves ses banquettes en velours et ses murs bleu nuit sur lesquels l’artiste graffeuse Dune a dessiné, minutieusement, à la main, au feutre d’or.

Le plafond réalisé en bois façon coque de bateau relie les deux espaces.

Une belle collaboration entre une architecte d’intérieur, une artiste, un artisan et deux associés qui révèle l’énergie débordante du lieu.

> Cliquez ici pour consulter la carte du restaurant <

Related Articles

%d blogueurs aiment cette page :