Home Food and WineVins et Spiritueux Brooklyn Brewery, la bière venue du nouveau monde

Brooklyn Brewery, la bière venue du nouveau monde

by pascal iakovou
0 comment

Véritable phénomène de société, une bière artisanale est une bière produite en « petite » quantité avec des matières premières de qualité (souvent locales) et pour laquelle une attention toute particulière a été portée au goût. Rien qu’en France, le nombre de brasseries a plus que doublé en l’espace de cinq ans, pour atteindre le nombre vertigineux de 1000 à la fin 2016.

Fondée en 1987, Brooklyn Brewery est aujourd’hui une véritable référence parmi les brasseries artisanales américaines. Envoyé spécial au Moyen-Orient, Steve Hindy s’y découvre une passion pour les bières, initié par des amis devenus brasseurs amateurs dans des pays où la consommation d’alcool est interdite. Ils lui transmettent le goût des bières artisanales, savoureuses et aromatiques. A son retour à Brooklyn en 1984, déçu par le goût des bières industrielles, il convainc son voisin Tom Potter de monter une brasserie. La Brooklyn Brewery naît officiellement trois ans plus tard. Le logo est créé par un nouvel associé, Milton
Glaser, connu pour avoir créé le célèbre logo I love New York. Installée dans une ancienne usine de Williamsburg, dans le quartier nord de Brooklyn, la brasserie propose aujourd’hui une large gamme de bières qui s’est constituée autour d’un produit phare, la Brooklyn Lager. Elle enchaine les récompenses dans des concours nationaux et internationaux. En 2007, Forbes nomme son maître brasseur, Garrett Oliver, dans son top 10 des créateurs de tendances dans l’univers du vin de la bière et des spiritueux. En tant qu’actrice de la scène culturelle New-Yorkaise, l’univers de the Brooklyn Brewery s’étend bien audelà de la bière. La culture urbaine, la musique ou encore la gastronomie sont autant d’arts que célèbre quotidiennement la brasserie.

Brooklyn Brewery a toujours défendu ces bières artisanales au point de créer un festival qui leur est dédié LA BEER MANSION. Après le succès de sa première édition parisienne en 2016, Le Brooklyn Brewery Mash à créé l’événement en juin, installée cette année dans le mythique squat d’artistes 59 RIVOLI, sa Beer Mansion dépoussière le concept de festival de bières artisanales. La Beer Mansion est un nouveau genre de
festival de bière. Elle offre une expérience unique autour de la bière artisanale. Exit les centres de convention et autres stands uniformisés.

En France, on connait surtout la Brooklyn lager servie en fût dans les bars ou en bouteilles, agréable à boire, on pense alors qu’il s’agit d’un groupe qui produit des bières plutôt commerciales mais non !

Nous avions rencontré le maître brasseur Garrett Oliver il y a quelques mois, voici un petit portrait.
Après des études en cinéma, Garrett Oliver commence sa carrière en tant que manager de groupes de rock. C’est en 1989 qu’il décide de se dédier entièrement à sa passion pour les bières artisanales et se fait embaucher en tant qu’apprenti à la Manhattan Brewing Company. Très vite il monte les échelons jusqu’à être nommé maître brasseur en 1993. Il est très rapidement considéré comme une référence à la fois aux USA et à l’étranger pour ses interprétations savoureuses de styles de bières traditionnelles. Il est également réputé pour les conférences qu’il donne, ainsi que pour ses écrits sur la bière. En 1994, Garrett a rejoint The Brooklyn Brewery en tant que maître-brasseur. Depuis maintenant plus de 20 ans il participe à la révolution des bières artisanales. Nombre de ses bières ont remporté des prix nationaux et internationaux, lors des plus grands concours comme la World Beer Cup et la Word Beer Championship. En 2007, Forbes nomme Garrett Oliver dans son top 10 des meilleurs créateurs de tendances dans l’univers du vin, de la bière et des spiritueux. Il est à l’origine de plusieurs innovations dans l’univers de la bière artisanale dont la première collaboration entre brasseurs en 1997, les bières issues de cocktails, le food&beer pairing avec son livre «The Brewmaster’s Table»,
et les bières élaborées à base de «garapa» issue de sucre de cannes fraîchement récolté. En 2014, Garrett Oliver a remporté le Prix de la Fondation James Beard. Prix d’excellence dans la catégorie “Outstanding Wine, Beer, or Spirits Professional”. Souvent désigné comme «les Oscars de la gastronomie», les James Beard Foundation Awards, sont considérés comme les récompenses les plus prestigieuses des arts de la table aux États-Unis. C’est la première fois qu’un professionnel de la bière remporte ce prix !

QUELQUES RÉFÉRENCES DE BROOKLYN QUI SORTENT DU RANG
La Cloaking Device est un hommage aux porters du passé. Il s’agit d’une porter puissante, fermentée avec une levure Brett maison et vieillie pendant 9 mois dans des fûts de chêne français de l’exploitation californienne Larkmead, et ayant d’abord abrité du vin rouge. Comme toutes nos BQEs, elle a par la suite connu une refermentation en bouteille avec des levures de Champagne.

La Black Ops est une cuvée désormais légendaire au sein de la communauté Brooklyn Brewery ! Légendaire par le secret qui entoure sa recette (tout ce que l’on sait, c’est qu’elle aurait apparemment vieilli en fût de bourbon…), et par sa distribution ultra limitée. Ne ratez pas le coche ! Une formule osée, colorée et détonante ! Sous l’oeil avisé de notre maître brasseur Garrett Oliver, Drew, le manager du laboratoire de the Brooklyn Brewery, a réussi à cultiver une souche maison de levure Lactobacillus. Ensemble, ils ont imaginé une bière acide des plus étonnantes. Imaginez une explosion de fruits tropicaux, dont l’acidité serait équilibrée par l’ajout d’orge et de malt de blé, résultant sur une saveur tout à fait rafraichissante et un final légèrement sec.

La Naranjito a été brassée avec de véritables peaux d’orange, en hommage à la culture streetfood mexicaine de New York. Elle est uniquement disponible aux États-Unis.
La suite ici : http://brooklynbrewery.com/brooklyn-beers/perennial-brews#seasonals-link

Related Articles

%d blogueurs aiment cette page :