Home Art de vivre EXPOSITION ROLLS ROYCE « THE GREAT EIGHT PHANTOMS »

EXPOSITION ROLLS ROYCE « THE GREAT EIGHT PHANTOMS »

by pascal iakovou
0 comment

Alors que l’effervescence monte une semaine avant l’ouverture de l’exposition « The Great Eight Phantoms » chez Bonhams, dans le quartier de Mayfair à Londres, Rolls-Royce révèle aujourd’hui les trois dernières Phantoms de légende qui seront présentées.

Sa Majesté la Reine Élisabeth II a gracieusement consenti à ce que sa Phantom VI State Limousine soit exposée. La Phantom IV ayant appartenu à l’Aga Khan III, l’une des 18 Phantom construites uniquement pour des monarques et des chefs d’État, et la première Phantom VII Goodwood, qui a marqué la renaissance de Rolls-Royce le 1er janvier 2003, feront également partie de « The Great Eight Phantoms ».

La Phantom VI State Limousine de Sa Majesté la Reine Élisabeth II

Sa Majesté la Reine Élisabeth II a gracieusement consenti à ce que sa Phantom VI State Limousine soit présentée lors de « The Great Eight Phantoms », une exposition signée Rolls-Royce.
En 1977, à l’occasion de son Jubilé d’argent, la Société Britannique des Fabricants et des Commerçants de Moteurs offrit à Sa Majesté une nouvelle State Limousine officielle, une Phantom VI fabriquée sur mesure.

L’élément le plus frappant de cette Phantom VI, carrossée par Park Ward, est son toit surélevé soutenant de larges fenêtres en verre trempé. Elles permettent à Sa Majesté, ainsi qu’aux autres membres de la famille royale qui utilisent le véhicule, de voir et (plus important encore) d’être vus.

Cette Phantom, comme d’autres véhicules de la flotte royale, arborait la « mascotte royale » de Saint George tuant le dragon en lieu et place du Spirit of Ecstasy lorsque Sa Majesté était à bord, sauf lors de ses visites en Écosse, durant lesquelles un lion d’argent la remplaçait. Cette voiture était également équipée d’une fixation pour afficher le blason de la Reine et l’étendard royal.
Comme tous les véhicules royaux, la Phantom était habillée de bordeaux Royal Claret et de noir Black Livery et, puisque c’était une voiture d’État, elle n’avait pas besoin de plaque d’immatriculation.

Le Phantom VI était également au rendez-vous en 2011, lors d’un autre événement majeur du long règne de la Reine. Le 29 avril de cette année-là, le prince William, son petit-fils, épousa Kate Middleton. La duchesse de Cambridge, accompagnée de son père, fut conduite à l’abbaye dans la Phantom VI, profitant pleinement des vitres panoramique pour offrir à la foule ravie la meilleure vue possible de ses dernières minutes en tant que Kate Middleton, avant de se transformer en princesse. Une fin heureuse, à la fois pour Kate et pour la splendide Phantom VI Silver Jubilee.

La Phantom IV de l’Aga Khan

La seconde Phantom royale présentée à l’exposition est celle de l’Aga Khan III. L’Aga Khan III est célèbre pour avoir allié un style de vie jet-set, en tant que propriétaire de chevaux pur-sang, à son rôle de leader de la communauté musulmane des ismaéliens nizârites. L’Aga Khan fait partie des 18 chefs d’État et membres de familles royales qui commandèrent une Phantom IV à Rolls-Royce.

Aga Khan III fut Président de la Société des Nations de 1937 à 1938, mais possédait également cinq chevaux vainqueurs de Derby, et remporta 13 fois le titre de Champion Ownerbritannique en course de plat. Il aimait profiter des meilleures choses de la vie, et cela ne surprit personne lorsqu’il décida d’acheter une Rolls-Royce Phantom IV.La carrosserie Hooper de la Phantom IV de l’Aga Khan présente des lignes remarquablement fluides, les roues arrière étaient dissimulées pour partie, et la carrosserie est de style Sedancade Ville, tandis que l’intérieur présente un cuir Connolly rouge somptueux. Il fallut deux ans, de 1950 à 1952, pour construire cette voiture, à cause de nombreux ajouts sur mesure : un miroir réglable, une brosse en argent dissimulée, un peigne et un poudrier – tous arborant une gravure de l’écusson royal de l’Aga Khan, également visible sur les portières – ainsi qu’un dictaphone intégré et un set de pique-nique complet.
La Phantom IV Aga Khan a été aimablement confiée à Rolls-Royce durant l’exposition «The Great Eight Phantoms» par M. Iaon Tiriac

La première Phantom Goodwood – la Phantom VII
La première Phantom Goodwood est la voiture qui marqua la renaissance de Rolls-Royce en 2003. Alors que la marque était connue à l’époque pour avoir été « la dernière grande aventure de l’histoire de l’automobile », cette renaissance a vu Rolls-Royce retrouver sa place de marque leader dans le monde du luxe grâce à des modèles résolument modernes, d’abord la Phantom, puis la Ghost, la Wraith et la Dawn, mais surtout grâce à une approche du luxe unique permettant de combler les désirs de chaque client : la personnalisation.Le 1er janvier 2003 à minuit et une minute naquit la première Phantom Goodwood et, trois mois plus tard, le premier exemplaire fût envoyé de Southampton en Angleterre à Perth dans l’Ouest de l’Australie, en avril 2003. A la suite de ce lancement, la Phantom s’embarqua dans sa première grande aventure: un voyage épique de 4 500 miles à travers l’Australie. Ce périple débutait à Perth, continuait le long de la côte ouest australienne, puis traversait Nullarbor Plain jusqu’à Adelaïde (en Australie méridionale), passait par Victoria et longeait la Great Ocean Road, pour finalement s’achevait au Harbour Bridge de Sydney (en Nouvelle-Galles du Sud).Le propriétaire donnait quotidiennement ses « impressions de conduite » à l’équipe restée à Goodwood, qualifiant la nouvelle Phantom de « Grand Tourer au sens le plus strict du terme ». La voiture réalisa un sans-faute, le seul problème ayant été causé par l’infiltration de sable dans le mécanisme de rétraction du Spirit of Ecstasy lors d’une tempête dans le désert australien.
Quatorze ans après sa création, la première Phantom Goowood est toujours en parfait état. Elle est prêtée à l’exposition « The Great Eight Phantoms » de Rolls-Royce par son propriétaire, le même gentleman qui l’avait originellement commandée,

« The Great Eight Phantoms », une exposition signée Rolls-Royce, se tiendra à Bonhams, au 101 New Bond Street à Londres, du 29 juillet au 2 août. L’exposition est organisée en soutien à l’association The Prince’s Trust, pour laquelle le public est invité à faire des dons.

 

Related Articles

%d blogueurs aiment cette page :