Home Food and WineVins et Spiritueux Nouveau Millésime Dom Pérignon rosé 2005, le paradoxe du Pinot Noir

Nouveau Millésime Dom Pérignon rosé 2005, le paradoxe du Pinot Noir

by Julien Tissot
0 comment

L’engagement de Dom Pérignon Rosé est de révéler la part rouge de son pinot noir. Il faut pour cela pousser l’enveloppe et aller aux frontières du territoire de Dom Pérignon. Seul l’assemblage permet d’aller aussi loin, mettant en tension le rouge du pinot noir et les caractères de Dom Pérignon. Là est le paradoxe de Dom Pérignon Rosé, jusqu’à la contradiction.

« Dom Pérignon Rosé 2005 s’inscrit dans la grande histoire du champagne Dom Pérignon Rosé. Le temps de Dom Pérignon n’est pas régulier et le Rosé, comme le Blanc, se réinvente vintage après vintage », Richard Geoffroy Chef de Cave Dom Pérignon.
En 1959 le premier millésime Rosé : l’acte de naissance d’un autre visage du champagne Dom Pérignon ; une création encore plus audacieuse ou le pinot noir rayonne et vient défier l’équilibre de Dom Pérignon. En 1986, le Rosé s’impose comme le meilleur moyen d’exprimer l’année et Dom Pérignon, à l’équilibre : pour la première fois, seul le millésime Dom Pérignon Rosé est déclaré !
2000 marque une évolution dans l’histoire de Dom Pérignon Rosé : la volonté du Chef de cave de pousser encore plus loin l’enveloppe du vin. Démarre alors un important travail au vignoble et en cuverie, sur la maturité du raisin et sur les macérations, qui a permis une identité plus forte, plus engagée, des vins rouges de pinot noir.
Dom Pérignon Rosé 2002, 2003, 2004, maintenant 2005 et les millésimes qui suivront sont autant d’étapes vers un Dom Pérignon Rosé plus singulier, plus rouge que jamais. Pour exprimer toutes les facettes du pinot noir, Dom Pérignon explore les plus grands terroirs de Champagne. Sur les versants sud, sa maturité précoce du pinot noir s’exprime par la puissance sur Aÿ et par élégance à Hautvillers. Dans le climat plus frais de Bouzy, son fruit vibre dans un équilibre fragile difficile à capturer. Pour lui rendre hommage, il faut, quel que soit le terroir, rechercher la fenêtre de cueillette parfaite, celle qui nous donnera la couleur et le fruit que nous désirons sans excès de tanins.
L’engagement au Pinot noir se poursuit pendant la vinification : le Pinot noir est vinifié comme un vin rouge, pas de saignée ni de macération pelliculaire. L’assemblage offre la liberté de choisir les vins, donne le temps pour se projeter, expérimenter, créer. Le rouge du pinot noir s’invite dans le jeu des compléments et des opposés du blanc et du noir. Il ne connaît pas de limites : il reflète le voyage sur une saison entière dans un cru spécifique. L’équilibre de l’assemblage doit être déplacé, suivant les nouveaux contours du vin où le Chardonnay rend hommage à la gloire du pinot noir. Les 10 années de maturation en caves sur les lies protègent le rouge du pinot noir pour enfin le révéler : enthousiaste, imprévisible, mystérieux… « le paradoxe du Pinot noir ».
Prix de vente conseillé : 290 euros TTC avec coffret 285 euros TTC sans coffret En vente chez nos cavistes partenaires.

www.domperignon.com

Related Articles

%d blogueurs aiment cette page :