Home Food and WineVins et Spiritueux Le coffret Dom Pérignon Vintage 2006 interprété par Michael Riedel

Le coffret Dom Pérignon Vintage 2006 interprété par Michael Riedel

by pascal iakovou
0 comment

C’est seulement dans les plus exceptionnelles années que le Chef de Cave Richard Geoffroy décide d’élaborer un nouveau millésime de Dom Pérignon qui ne sera commercialisé, le temps passant, qu’après au moins huit ans de cave et qu’il ait atteint une plénitude permettant d’en révéler les subtiles qualités.

Ce seuil franchi, le vin continue de vivre et d’évoluer et huit nouvelles années de soins attentifs lui seront nécessaires pour accéder à une seconde plénitude permettant d’en découvrir 1000 nouvelles facettes.

Après au moins huit ans encore, dans l’apogée de sa troisième plénitude, s’achèvera la transmutation conduisant à la révélation de ses ultimes qualités, les plus enfouies.

Notes de dégustations : DOM PERIGNON VINTAGE 2006
Les saisons
Le climat de 2006 est globalement chaud et sec, quoique contrasté. Si juillet est caniculaire, août est anormalement frais et humide. C’est le caractère quasi estival de septembre qui fait le millésime, en asséchant les quelques foyers de botrytis et en offrant une maturité bien supérieure à la moyenne. La cueillette démarre le 11 septembre et s’étale sur près de quatre semaines.

Le nez
On est d’emblée saisi par la douceur du bouquet, pure, aérienne et lumineuse : une tonalité pastel, florale et fruitée, qui s’ouvre et rapidement s’assombrit sur le confit, la moisson mûre, le grillé et des nuances de réglisse.

La bouche
« L’ampleur se pose en bouche, contenue, succulente et au cœur plutôt sphérique. » L’enveloppe glisse et s’étire, la complexité grandit, à fleur de peau, plus soyeuse que crémeuse. « Le tout finalement se fond dans une amertume exquise, iodée, saline. »
Richard Geoffroy, janvier 2015.

Artiste majeur dans l’univers du vin de champagne dont il est l’un des créateurs les plus inspirés, Richard Geoffroy dont chaque millésime consacre l’achèvement d’un travail méticuleux, s’est rapproché au fil du temps d’artistes contemporains dont il considérait alors, pour chaque nouvelle cuvée, qu’ils partageaient avec lui dans leurs travaux sa vision inspirée .

Après notamment Marc Newson, David Lynch ou encore Jeff Koons, la singularité du millésime 2006 a conduit Michael Riedel, artiste allemand, à en donner sa vision.

La rencontre entre ces deux personnalités était évidente dans la mesure où ils partagent le même attrait pour la transformation, l’élaboration de créations dont chacun à sa façon transcende les éléments originels pour mettre en évidence leur essence particulière.

Michael Riedel exposé dans les principaux musées d’Europe et des États-Unis, se singularise par une approche monochromatique de son art, dont l’énergie bouscule le traditionnel, toujours en quête d’une innovation sublimée. Il sait réinventer des lettres, des textes et des codes répétés à tel point qu’ils se régénèrent en une forme ou en des motifs totalement nouveaux.

Sa vision du millésime 2006 du vin de champagne Dom Pérignon l’a conduit à créer un coffret spécifique dans lequel on retrouve son esthétique en écho, en utilisant les initiales D et P pour créer une métaphore optique et imagée du temps qui passe. La superposition complexe des deux lettres sur le coffret et les écussons des bouteilles forment un point de départ abstrait pour la création d’une nouvelle entité dynamique.

Cette édition limitée met l’accent sur la nécessité de prendre son temps pour tendre vers l’excellence, le message véhiculé résultant d’un mélange de superpositions, déconstructions et agrégations des lettres D et P retravaillées des centaines de fois, étant en parfaite adéquation avec le travail du Chef de Cave Richard Geoffroy.
Le Monolithe Dom Pérignon P2 par Michael Riedel, une œuvre exclusive proposé à 12 000 €.

Michael Riedel a imaginé un bloc monolithique de marbre recouvert d’un motif unique. L’ouverture de la pièce révèle un flacon de Dom Pérignon P2 dont la forme a été délicatement sculptée dans la pierre blanche. Sa silhouette ton sur ton cultive une esthétique élégante et moderne qui propulse immédiatement Dom Pérignon P2 au rang de classique audacieux.

www.domperignon.com

Related Articles

%d blogueurs aiment cette page :