Home Horlogerie et Joaillerie Hermès, Pocket plein cuir

Hermès, Pocket plein cuir

by pascal iakovou
0 comment

La Pocket plein cuir fait honneur aux savoir-faire maroquinier et horloger de la maison. Réalisée dans les ateliers Hermès, cette nouvelle montre de poche s’insère dans un écrin en alligator coloré.
La Pocket plein cuir Hermès est le fruit de la maîtrise des métiers du cuir et de l’horlogerie. Classique et contemporaine à la fois, elle surprend avec son système d’attache et sa protection de cuir. Cette montre-objet marie harmonieusement la science de la mesure du temps, l’art du voyage et de la maroquinerie.
Deux techniques de sellerie sont associées dans ce garde-temps : la couture traversante et la technique dite « plein cuir ». Cette dernière consiste à superposer plusieurs couches de cuir pour créer une épaisseur de 6 millimètre au cœur duquel se loge la montre. L’artisan débute par l’attache qui sert à suspendre la montre de poche. Ce court ruban de cuir forme une boucle en se repliant sur lui-même. Puis, il ajoute de chaque côté du support une épaisseur de cuir de vache plus résistant. Chacune est ensuite recouverte d’une ne découpe en cuir d’alligator lissé et teinté donnant leur aspect nal à ses deux faces.

La fabrication se poursuit dans l’atelier de couture avec l’opération de griffage. L’artisan marque les points à percer. Il utilise pour cela un poinçon formé de quelques dents placées en ligne. Il martèle le cuir en déplaçant l’outil le long d’un cercle passant à exactement 2,5 mm du bord. Pour un tracé irréprochable, cette opération exige de la régularité et de la précision. Vient la phase de couture proprement dite. L’artisan passe un fil à travers toute l’épaisseur du cuir.
Cette opération exige un geste sûr et de l’expérience vu la matière à transpercer de façon parfaitement droite. La pièce est achevée par l’astiquage de la bordure extérieure et intérieure – même si cette dernière n’est pas visible une fois la montre de poche terminée. L’artisan donne la touche finale en y déposant une teinture sur ces deux parties, avant d’appliquer une protection à base de cire d’abeille.
La montre est elle aussi issue des ateliers Hermès. Son boîtier en or gris 750 protège un cadran précieux et rare travaillé selon la technique ancienne de l’émail grand feu. Sa réalisation implique plusieurs opérations manuelles. Outre la fabrication et la préparation du fond métallique, l’émaillage exige de chauffer la pièce à près de 800°C à plusieurs reprises. Ces étapes permettent de fondre et de fixer la poudre de verre, blanche sur le fond, puis noire pour les index romains.
La Pocket plein cuir est animée par le mouvement maison H1912 manufacturé en Suisse. Mécanique et à remontage automatique, son décor spécial « Semi de H » est visible par un fond saphir transparent. D’un diamètre total de 54 mm, elle est complétée par une bélière façonnée dans de l’or gris et disponible en trois coloris: bordeaux, gris éléphant et bleu saphir.
Capture d’écran 2016-08-10 à 17.48.04

Related Articles

%d blogueurs aiment cette page :