Home Art de vivreCulture Lancement officiel de FRED & FARID PARIS – SHANGHAI

Lancement officiel de FRED & FARID PARIS – SHANGHAI

by pascal iakovou
0 comment

Avec 1,3 milliards de chinois, et une classe moyenne en plein essor estimée à 400 millions, la Chine est le marché le plus attractif pour les marques internationales. Et particulièrement pour les marques de luxe françaises, pour lesquelles 1 acheteur sur 2 a moins de 35 ans. Shanghai ne cesse de progresser dans le classement des capitales mondiales de la mode, talonnant désormais Rome.

Un tel dynamisme attire des expatriés du monde entier, faisant de la Chine les USA du XXIeme siècle, et de Shanghai le nouveau New-York. Avec ses 23 millions d’habitants, Shanghai est aujourd’hui la ville la plus peuplée de Chine et le coeur de la vie économique du pays.

Principale plate-forme de la Chine pour le commerce mondial, elle se présente comme une capitale internationale qui impulse les tendances chinoises notamment sur le web.

Le dynamisme du pays se lit aussi en ligne, puisqu’il compte 513 millions d’internautes, le premier en terme d’audience, et les réseaux sociaux attirent 61% de la population dans un paysage digital qui n’a rien à envier au nôtre. Les cousins chinois de Twitter, Facebook ou Pinterest que sont Weibo, Weixin et Huaban, plus performants en termes techniques, proposent davantage d’outils pour leurs utilisateurs que leurs homologues occidentaux et deviennent d’incontournables points de contact digitaux. Le terrain de jeu digital est aussi le mobile, le nombre de chinois mobinautes venant de dépasser le milliard d’abonnés.

Installés dans deux immeubles à Paris, FRED & FARID GROUP compte 6 agences, 250 employés et réalisera en 2012 un chiffre d’affaires estimé de 45 millions d’euros. Cette ouverture vers la Chine marque une continuation logique dans le développement du groupe.

5 ans après sa création, Fred & Farid lancent l’expansion à l’international de leur groupe de communication. Avec l’obtention de sa licence d’activité chinoise et l’ouverture des comptes bancaires de sa WFOE de Shanghai, le groupe Fred & Farid annonce cette semaine son ouverture officielle sur le territoire chinois.

FRED & FARID PARIS- SHANGHAI
« Toute notre carrière s’est faite à l’international, à Londres d’abord puis aux Etats-Unis. Aujourd’hui, près de 50% des revenus du groupe proviennent de marques internationales, pour des campagnes internationales gérées depuis Paris. Il était assez naturel pour nous de songer à l’expansion physique du groupe hors de l’hexagone. Notre directeur de création Feng Huang travaille avec nous depuis 10 ans. Nous avons préparé ce projet chinois avec lui depuis cinq ans ». Fred & Farid
Cette nouvelle agence, qui a pris ses quartiers dans un entrepôt de 1000 mètres carrés à Shanghai, est une agence 100% digitale (mobile et médias sociaux).

L’agence a déjà commencé à travailler pour 10 groupes en Chine: L’Oréal, LVMH, Pernod Ricard, Oxylane, Yves Rocher, Interparfums, Vicomte A, un groupe digital chinois Sohu, et un autre groupe européen qui pour des raisons stratégiques souhaite garder confidentielle aujourd’hui son expansion en Chine.
Pour illustrer pleinement sa dimension bi-culturelle, le groupe a choisit un nouveau logo sino-français pour tout le groupe, pour son agence “mère“ : FRED & FARID PARIS-SHANGHAI, et pour son agence digitale KIDS LOVE JETLAG PARIS-SHANGHAI.

L’équipe de Shanghai sera composée de chinois essentiellement, et de non-chinois du monde entier amoureux de la culture chinoise. Ce pont entre les deux agences, Paris et Shanghai va permettre d’accompagner à la fois les marques de l’ouest souhaitant s’installer en Chine, mais aussi les marques chinoises souhaitant s’installer en occident. L’agence française embauche depuis des années des chinois dans ses locaux parisiens.

Pour illustrer pleinement sa dimension bi-culturelle, le groupe a choisit un nouveau logo franco-chinois pour tous ses documents, y compris ceux qui concernent uniquement le business en France. Et chaque personne du groupe doit désormais choisir son prénom chinois inscrit sur sa carte de visite en idéogrammes chinois.

Related Articles

%d blogueurs aiment cette page :