Home Art de vivre Hotel De Buci: Un Boudoir à Saint-Germain-des-Prés

Hotel De Buci: Un Boudoir à Saint-Germain-des-Prés

by pascal iakovou
0 comment

L’esprit du XVIIIe souffle au coeur de Saint-Germain-des-Prés…qui compte désormais sa nouvelle adresse intimiste et raffinée : l’Hôtel de Buci.

Confiée au cabinet d’architecture d’intérieur Love Editions, sa rénovation s’inscrit dans la grande tradition des Arts de Vivre cultivés au siècle des Lumières.
Remettant au goût du jour la délicieuse invention qu’est le boudoir, cet écrin de 24 chambres et suites offre l’expérience incomparable d’un voyage dans l’histoire…

L’univers douillet que composent motifs et tons décoratifs d’époque spécialement réédités pour cette bonbonnière, lits à baldaquin, bergères et gravures, petits salons invitant à la rêverie, s’harmonise en toute élégance avec tous les équipements high-tech de notre époque.

Idéalement situé au coeur d’un quartier typique perpétuellement animé, où cafés littéraires, prestigieuses maisons d’édition et galeries d’art côtoient les grands noms de la mode et du luxe, à quelques pas du Jardin du Luxembourg, du Musée d’Orsay et du Louvre, l’Hôtel de Buci est l’adresse où se vit Paris d’hier et d’aujourd’hui.

L’Hôtel de Buci vous invite au voyage…

L’antichambre
Dès le seuil de l’Hôtel de Buci franchi, le temps semble suspendre son vol et la ville offrir un havre de paix et d’élégance intemporelle.
La noblesse des parquets de chêne blanchi, la délicatesse des tentures et la douceur de la palette contribuent à l’atmosphère cosy du lobby.
Véritable « antichambre » agrémentée de petits salons intimistes et d’une bibliothèque, le lobby est également l’écrin d’un bar à thé raffiné.
Sélectionnée pour l’Hôtel de Buci par la célèbre Maison centenaire Betjeman & Barton, la gamme de thés d’excellence présentée invite au voyage…
Evocateurs de l’histoire des routes maritimes successives, Chine, Inde, Ceylan, thés corsés, légers, fumés, parfumés sont préparés dans les règles de l’Art dans un superbe samovar à chaque heure du jour comme de la nuit.
Le voyageur se sent immédiatement l’hôte d’une noble demeure parisienne célébrant la quintessence du confort contemporain et des Arts de vivre portés à leur apogée sous le règne de Louis XVI.

Les Boudoirs
Invitation au voyage à travers le siècle des Lumières, l’Hôtel de Buci offre le raffinement et l’intimité de cette délicieuse invention du XVIIIe siècle que sont les boudoirs, en parfaite harmonie avec le confort haut-de-gamme de notre époque :
Ciels de lit aux moulures dorées, étoffes délicates, mobilier de style, gravures d’époque, s’harmonisent avec les téléphones Bang et Olufsen, enceintes IPhone et lecteurs audio, écrans LCD, l’accès internet wifi haut-débit, la climatisation ou encore les lits Queen Size.
Tel un écrin délicat, les chambres sont habillés d’éditions originales de tissus signés Brunshwig & Fils, Maison centenaire au rayonnement international qui vit le jour à Aubusson en 1900.
Déclinés en camaïeu, les tons et thèmes décoratifs appréciés à l’époque, surprennent de modernité.
 Le motif d’inspiration japonisante, hommage au goût de l’époque pour l’exotisme. Liée au développement des routes maritimes, aux « Compagnies des Indes » successives, une tendance qui influencera les intérieurs des élites européennes et modifiera les modes de vie.
 Le fascinant « Bleu Céleste », une nuance turquoise de porcelaine issue de la prestigieuse Manufacture Royale de Sèvres, qui connut un succès retentissant à sa mise au point en 1752. Elle fascinait notamment Catherine II de Russie.
Contrairement aux idées reçues, les européens du XVIIème siècle aimaient à évoluer dans des intérieurs aux couleurs toniques. Véritable ravissement, Brunshwig & Fils a réalisé un bain spécial de ce Bleu céleste pour l’Hôtel de Buci.
 Le motif nature, un thème cher aux philosophes des Lumières, se fond dans des couleurs automnales de sous-bois, enveloppantes et chaudes. Un hommage à Jean-Jacques Rousseau, un habitué du quartier.
Des Velours de soie cossus habillent les fenêtres. Au sol, la profonde moquette aux tons prune, taupe ou chocolat s’harmonise avec lambris-bas et tissus délicats.
Constituant le mobilier, d’authentiques bergères et banquettes en pied de lit Louis XVI ou encore pièces uniques, tel le somptueux bureau en marqueterie de la 41, ont été chinés ou proviennent de la collection privée des propriétaires.
L’éclairage, particulièrement travaillé, souligne les remarquables gravures originales d’époque.
Les interrupteurs avec leur « va et vient » à l’ancienne, les poignées de porte ou encore les sonnettes individuelles en laiton vieilli contribuent à faire de chaque chambre, les appartements privés de ses résidents.

Eternel Paris
Offrant une véritable plongée en vue « cavalière » dans le Paris de 1734, les paliers sont tendus à chaque étage d’une somptueuse reproduction sur tissu du célèbre Plan de Turgot.
Accentuant le rendu élégant à effet de gravure de ce motif insolite, un fond sépia a été apporté au document d’origine. On doit la réalisation de cette commande originale de l’Hôtel de Buci à La Maison familiale Charles Burger, spécialisée dans l’édition et la reproduction d’étoffes anciennes depuis 1860.
D’une fascinante précision, le Plan de Turgot a valeur de document historique : pour sa réalisation, autorisation avait été donnée aux releveurs de pénétrer chaque maison, chaque cour, chaque jardin du Paris de l’époque.
On appréciera la finesse de son impression sur tissu, réalisée selon la technique du «cadre », c’est-à-dire, pan par pan, comme la perfection des raccords et de la pose épousant chaque recoin du bâtiment. Une maîtrise d’ouvrage égalant en précision le travail des releveurs du XVIIIe siècle !
En y prêtant attention, les curieux et passionnés y localiseront la rue de Buci… Non loin des rues Ste-Marguerite, de la rue Taranne, débouchant sur l’Abbaye de St-Germain-des-Prés, Saint-Dominique,… rues qui seront absorbées lors du percement du Boulevard Saint-Germain en 1866…

Hôtel de Buci 22, rue de Buci • 75006 Paris • Tél : + 33 (0)1 55 42 74 74
[email protected]www.buci-hotel.com

Related Articles

%d blogueurs aiment cette page :