Home Collette Dinnigan Prêt-à-Porter Printemps-Eté 2011

Collette Dinnigan Prêt-à-Porter Printemps-Eté 2011

by Marie Odile Radom
0 comment

La Fashion Week parisienne est l’occasion de voir des créateurs du monde entier et ainsi de prendre le pouls d’une industrie qui ne cesse de se réinventer. Depuis 15 ans, Collette Dinnigan est l’unique créatrice australienne à l’heure actuelle à défiler à Paris pendant la semaine du Prêt-à-Porter.

Pour le Printemps-Eté 2011, Collette Dinnigan nous présente Circus of Love, collection fraiche et moderne, habile compromis entre une garde de robe de jour confortable d’inspiration sportive et des silhouettes beaucoup plus chics pour le soir.

Pour le jour, la créatrice nous propose des petites robes trapèze en coton ou de forme « babydoll »blanches, visiblement inspirées par les robes de tennis des années 70. Loin de la classique interprétation du sportwear, Collette Dinnigan dynamise un vestiaire sportif par de savants mélanges de matières, de la dentelle, des volants et de la broderie anglaise, rendant chaque tenue parfaite pour la ville. Pantacourt et short à taille haute complètent une garde-robe résolument jeune. Maquillage nude et look épuré restent les maîtres mots d’un style féminin efficace pour une femme jeune, innocente et sportive à la démarche aérienne.

Des silhouettes un peu plus colorées amènent un peu de fraîcheur à une collection principalement monochrome. Tons pastels et imprimé en soie des plus lyriques, réchauffé par quelques nuances de citron et de menthe, amènent un peu de fantaisie. On le retrouve en petite robe de jour, en top, en sac à main et en short de ville à taille haute.

Pour le soir, le tulle est de mise dans des ensembles plus sophistiqués laissant la transparence se dévoiler pour le haut tandis qu’un short à taille haute montre qu’on peut être chic en toute circonstance. Des broderies couvrent pudiquement un décolleté trop aggressif, un motif à fleurs habille une robe dont un petit drapé asymétrique semble être la seule fantaisie. Une douce palette dans les tonalités bleu, pistache et surtout jaune crémeux et rose pâle est une excellente alternative aux classiques tenues du soir noires. Quelques paillettes réveillent une petite veste ou mettent en valeur un motif sur une robe, évitant ainsi l’ennui.

Les robes en dentelle noires et les robes bustier sont légion. Mais là encore, broderies et ornement habillent les tenues attirant le regard. Les tailles sont marquées mais l’esprit d’innocence et de jeunesse perçu dans les tenues de jour reste très présent pour le soir. On reste chic mais trop point n’en faut.

La femme Collette Dinnigan est jeune, pleine de vie mais arbhore le clinquant. Elle préfère des tenues non ostentatoires pour le soir, conservant cette idée d’innocence et de jeunesse qui transpire dans toute la collection.

Marie-Odile Radom

%d blogueurs aiment cette page :