Home Food and Wine Le Meurice accueille le Festival de la gastronomie chinoise les 29 et 30 mai 2018

Le Meurice accueille le Festival de la gastronomie chinoise les 29 et 30 mai 2018

by pascal iakovou 6 mai 2018 0 comment

Le Meurice accueille le Festival de la gastronomie chinoise les 29 et 30 mai 2018, dans le cadre du partenariat avec le Festival du Cinéma Chinois.

Depuis son ouverture, Le Meurice a toujours rassemblé les cultures du monde entier, et été un refuge pour les artistes. C’est tout naturellement que le premier des palaces à Paris devient partenaire du Festival du cinéma chinois en 2011, et, depuis, ce rendez-vous annuel organisé par le Centre culturel de Chine à Paris fait découvrir au public français toute la richesse du cinéma chinois contemporain. Cette année, en parallèle du Festival du cinéma chinois, Le Meurice et le Centre culturel lancent un évènement inédit qui célèbre la gastronomie chinoise. Deux Chefs sélectionnés par l’Association nationale de gastronomie chinoise feront spécialement le voyage à Paris pour faire découvrir quelques mets emblématiques de la région du Sichuan, célèbre pour le raffinement de sa cuisine. Les 29 et 30 mai, un menu chinois sera proposé au diner au restaurant Le Dali, avec la complicité du Chef exécutif Jocelyn Herland. Deux maîtres de la gastronomie chinoise Les arts de la table font partie intégrante des trésors culturels de Chine, l’une des plus anciennes civilisations au monde. Chaque région possède ses spécialités culinaires, et parmi elles la cuisine du Sichuan, réputée dans le monde entier pour ses délicates saveurs relevées. Les 29 et 30 mai prochains, le Chef exécutif du Meurice Jocelyn Herland donnera carte blanche aux Chefs chinois Lan Minglu et Ren Jingping, qui feront découvrir aux hôtes du Dali des mets traditionnels de leur région. Les Chefs mettront en avant une cuisine sichuanaise traditionnelle, en y intégrant quelques notes contemporaines. Ce voyage culinaire débutera par la dégustation de bouchées de bœuf frit épicé, puis des champignons braisés, pignons de pin, considérés en Chine comme des noix précieuses aux vertus thérapeutiques et diététiques, d’ailleurs appelés « Noix de la longévité ». Selon un proverbe chinois, la voix est à un chanteur d’opéra ce que la soupe est à un chef cuisinier : indispensable. Préparée à base de « champignon des pins », de différentes pièces de viandes, de vin chinois, d’échalote et de gingembre, la soupe Matsutake prolongera cette dégustation. Ce plat d’apparence simple se révèle être une association technique d’ingrédients aux saveurs surprenantes. Le voyage se poursuivra par une pièce de canard croustillant, légèrement sucré, puis des raviolis Zhong à la vapeur, assaisonnés de sauce soja et d’huile de chili, plat originaire de la région de Chengdu. Sera ensuite proposé un filet de cabillaud à la vapeur et légumes confits à la Sichuanaise, plat traditionnel à base d’un ingrédient très renommé dans la région: le cornichon fermenté semiséché. La dégustation salée s’achèvera avec une pièce de bœuf Dongpo braisée, accompagnée de poireaux, riz gluant et graines de soja. Ce plat est inspiré du célèbre poète Su Dongpo, qui excellait dans l’art de la cuisson. Pour cette recette, la viande est d’abord braisée puis bouillie, pour la rendre extrêmement tendre et fondante, le tout assaisonné d’épices colorées comme le chili vert, le gingembre, l’anis, l’ail et la cannelle, et agrémenté d’une sauce aigredouce au caramel, soja, vin chinois, et vinaigre. Un plat qui séduira par l’excellente exécution des cuissons et par ses parfums envoûtants ! Pour terminer, les deux Chefs feront découvrir l’incontournable Shaqima, dessert traditionnel introduit en Chine par les Mandchous pendant la dernière dynastie impériale chinoise des Qing, composé de corn flakes, raisin, sésame et miel. Apparenté visuellement aux roses des sables françaises, c’est une gourmandise croustillante et légère, qui sera accompagnée d’un sorbet fruité au litchi.

Lan Minglu est une personnalité reconnue de la région de Sichuan. Plusieurs dizaines d’années de carrière en tant que Chef dans les plus grands restaurants lui confèrent une maîtrise profonde de la cuisine de cette région. Afin de perfectionner encore davantage sa pratique personnelle des arts culinaires et de mettre en œuvre une technicité toujours plus raffinée, il se rend successivement dans de nombreux grands restaurants du Guangdong et de Guangzhou où il étudie la cuisine cantonaise. Il a la chance de recevoir personnellement l’enseignement dispensé par le grand maître de la cuisine chinoise, Huang Zhenhua ; par la suite, à Beijing, il apprend l’art du modelage de la pâte auprès de l’illustre Tang Jinzhang. Lan Minglu a reçu de nombreuses désignations et récompenses : Grand maître de la cuisine chinoise du Sichuan, Médaille d’or et lauréat du titre de Meilleur chef cuisinier de Chine à la cinquième édition du Concours national des techniques culinaires, Médaille d’or à la cinquième édition du Grand concours national de cuisine chinoise…

Ren Jingping est Maître en techniques culinaires de haut niveau à l’échelon national. Il obtient plusieurs récompenses prestigieuses tout au long de sa carrière : Lauréat de la médaille d’or d’exception à la quatrième édition du Grand concours national d’innovation culinaire (2011) ; Premier cuisinier à la sixième édition du Grand concours des habilités techniques du Sichuan (2016) ; titres de Grand lauréat des Habiletés techniques du Ba Shu (Sichuan) (2016), et de Personnalité au style illustre de trente ans de mets du Sichuan (2017). Médaille d’or d’exception du Grand concours des arts culinaires internationaux FHC de Chine (2017).

Related Articles

%d blogueurs aiment cette page :