Home Art de vivreCulture Expédition Luxsure : à la poursuite de Scotch&Soda

Expédition Luxsure : à la poursuite de Scotch&Soda

by Manon Renault
0 comment

Scotch & Soda_press trip_boat

Si Scotch&Soda réembarque toujours d’Amsterdam c’est que la ville est  animée d’une liberté contagieuse. Une liberté rare aujourd’hui dans un monde de la mode qui semble calfeutré. Le coeur de  la marque Scotch& Soda réside dans cette ville cosmopolite, joyaux d’histoire, peuplée de voyageurs en vélo, hyper lookés, tatoués, sans prétention, vivant entre terre et eau, entre péniches et terrasses animées. Quant à l’âme de la marque, elle navigue et conquière peu à peu les vestiaires des curieux les plus exigeants à travers le monde.

Si Scotch&Soda a débuté avec une ligne pour femme (Maison Scotch), la marque s’est vite étendue aux hommes ( Scotch),  et aux enfants (Shrunk et R’Belle). La ligne dédiée au Jeans se nomme Amsterdam Blauw, alors « Dont mess with Amsterdam »! Ce sont de sérieux conquérants et concurrents pour les lignes de magasins actuelles, qui semblent toutes proposer plus au moins la même chose.

Un amour authentique du vêtement empêche la marque de cibler une seule génération, de se contenter d’un seule type de population. Avec environ cinq collections renouvelées à chaque saison, Scotch& Soda possède déjà 160 boutiques. En pleine expansion, il est grand temps pour la France de se pencher sur cette marque originale, nous qui revendiquons toujours un esprit avant-gardiste! Réveillons-nous et laissons-nous enivrer par une invitation à voler, voguer et voyager.

AMSTERDAM.HEILIGE WEG.2

Entre garde-robe inexplorées et terres oubliées , Scotch&Soda c’est le voyage .

Scotch&Soda , une mode dictée par les splendeurs du voyage

Plaçant le voyage au coeur de la mode, Scotch& Soda met la beauté des différentes cultures qui animent le monde sur un piédestal rare. Les designers traduisent leurs récits de voyage, donnent vie à leurs cabinets de curiosités dans des vêtements accessibles et confortables, adaptés au quotidien.

À chaque collection son histoire, à chaque mode ses secrets : Marlou Van Engelen concentre chacune de ses lignes autour d’images, objets et tissus. Rencontre de matières, de volumes, de styles qui évoquent des coutumes,  des dégaines, des « je ne sais quoi », inspirés de manières de marcher, de manger, de danser, de partager : soit de vivre, et rester animé par la beauté .

Scotch&Soda transpose dans ses collections les manières, à la fois multiples et uniques, d’exister aux quatre coins du monde.

Scotch & Soda_office Marlou van Engelen

L’équipe stylistique et une équipe de conteur des espaces et des tendances : le vintage occupe une place importante dans le processus créatif. Combinant les indispensables de la garde-robe (une robe noir, un blazer, un jeans ou une chemise blanche), à des pièces précieuses (robe bohème, sac en cuir, vestes bijoux) Scotch&Soda s’affirme comme un « îlot », une île autonome .

Scotch&Soda n’a besoin de personne

Scotch & Soda_press trip_store.2

Car la marque propose plusieurs gammes et possède sa propre conception du processus créatif, elle invite tous les membres de son équipe à s’impliquer. La philosophie libertaire, ADN de la marque, s’augmente d’une injonction à l’affirmation stylistique : s’habiller c’est prendre position, c’est exprimer qui ont est. Alors soyez qui vous voulez : Scotch&Soda s’adapte à sa clientèle, et ne lui impose rien, à part un léger souffle d’audace.

Dans les boutiques, les vendeurs seront aussi vos stylistes, conseillers, confidents ! Loin d’être enfermés dans le rôle stéril du vendeur, Scotch&Soda invite son personnel à constamment rester informé, passionné, et à partager ses convictions modes et ses pièces « coup de coeur »… Les séances de shoppings à la Scotch&Soda se transforment en échanges et discussions, ou l’on prend plaisir à construire sa garde-robe. N’attendez plus pour pousser la porte de l’une des trois boutiques parisiennes.

Dans le sanctuaire des humeurs vagabondes des créateurs de Scotch&Soda

Scotch & Soda_Church

C’est dans un ancienne église d’Amsterdam que la messe Scotch&Soda est dite : temple qui prend des allures de gigantesque friperie, ou chacun est religieusement assis et coud, reconstruit les vêtements pour en faire les looks clés des saisons prochaines. Anarchie contrôlée, rien à voir avec l’esprit brut des bacs des  friperies parisiennes. Pionniers dans leur démarche, celle-ci semble être la proposition la plus authentique, la plus proche du réel et du quotidien des gens. Pour redonner vie aux tissus, l’équipe met en oeuvre un savoir-faire unique, animé par le sens du détail, de la précision et de la finition, et propose des pièces de qualité « couture » à la clientèle. Au milieu des piles, au sens dessus dessous apparent, Scotch&Soda reste une maison de couture- « même s’il ne faut pas trop se prendre au sérieux ».

D’ici et d’ailleurs, on est sûr que la maison Scotch&Soda est aussi un peu parisienne. En tout cas elle a pris ses quartiers à New York lors de la dernière Fashion Week et renouvelle l’expérience cet automne. Attention le monde, Scotch&Soda arrive. En septembre nous pourrons découvrir la première campagne de la marque, shootée par une figure régulière de Vogue, Emma Summerton …

Manque-t-il encore quelque chose pour vous poussez à rejoindre l’histoire ?

-À venir : notre rencontre avec les deux âmes vagabondes derrière la marque -Marlou Van Engelen et Adam Kakembo.

 

Related Articles

%d blogueurs aiment cette page :