Home Art de vivre KAYAK.fr partage 10 faits insolites sur les lits d’hôtels dans le monde entier

KAYAK.fr partage 10 faits insolites sur les lits d’hôtels dans le monde entier

by pascal iakovou
0 comment

KAYAK.fr partage 10 faits insolites sur les lits d’hôtels dans le monde entier

À la maison comme en voyage, une bonne nuit de sommeil est essentielle à une journée réussie. La recherche d’un lit confortable est également un facteur important lors de la réservation d’un hôtel. Certains établissements prennent leur mission à coeur et offrent des lits personnalisés qui assurent repos et détente tout au long du séjour. Mais un lit en France n’est, par définition, pas toujours le même qu’un lit en Angleterre ou en Allemagne. À l’occasion de la Journée du Sommeil, KAYAK.fr, le moteur de recherche dédié au voyage, a établi une liste des faits les plus insolites à propos des différents modèles de lits existants à travers le monde.
1. Des lits triples aux noms royaux
L’étude de KAYAK.fr révèle qu’au Royaume-Uni, certaines chambres triples proposent des lits aux noms étonnants : « Eastern King », « Emperor » ou encore « Caesar ». Les hôtes peuvent prendre leurs aises dans ces lits qui mesurent jusqu’à 245 cm de large et 220 cm de long, et peuvent facilement accueillir jusqu’à 3 personnes… !
2. Le sommeil à la française
En Autriche, Suisse, Allemagne et Grèce, l’un des types de lits doubles est surnommé « lit français »… peut-être en raison du romantisme légendaire de ceux-ci ? Ces lits sont typiquement plus petits que la moyenne, de quoi favoriser l’intimité.
3. Mariage et lits doubles
Les hôtels en Italie et en Pologne restent conservateurs, en utilisant le qualificatif « matrimonial » pour nommer un des types de lit double.
4. Le paradis des lits géants
C’est aux États-Unis qu’on trouve les lits les plus extravagants. Le « Grand King Bed » est le plus long des lits doubles, à 250 cm. Les voyageurs peuvent aussi faire la demande spéciale d’un lit grand format aux dimensions impressionnantes de 360 cm par 300 cm.
5. Un lit pour deux mais… divisé
Pour les Français qui se rendent en Allemagne, Autriche ou Suisse et s’attendent à une nuit de sommeil sur un grand matelas, il convient de se renseigner auprès de l’hôtel avant l’arrivée. En effet, dans ces pays, un lit double est bien souvent composé de deux lits simples placés l’un à côté de l’autre.
6. Une infinité de possibilités
S’ils séjournent dans un hôtel aux États-Unis ou au Japon, les Français auront l’embarras du choix. Ils pourront choisir jusqu’à 11 modèles de lits différents selon l’établissement et la disponibilité.
7. Des lits simples spacieux…
Les lits australiens et néo-zélandais offrent un confort optimal aux voyageurs en solo : les « King Singles » font 107 cm de large et jusqu’à 204 cm de long.
8. … aux lits pas si simples (pour dormir)
Les hôtels au Royaume-Uni, en Norvège, Suède et Irlande offrent les lits simples les plus étroits, avec seulement 75 cm de largeur.
9. La classe californienne
Aux États-Unis et au Canada, les voyageurs peuvent se reposer dans un « California Bed » ou « California King Bed ». Pourquoi la Californie ? Le nom remonte à l’origine de ce modèle, créé à Los Angeles dans les années 60. De nos jours, on peut trouver ces lits californiens jusqu’en Australie.
10. Des noms qui en disent large
En Chine, on préfère faire simple : les lits sont simplement désignés par leur largeur et ne portent pas de nom spécifique.
« Pas de soleil sans sommeil », explique le Dr. Alain Nicolas, psychiatre spécialisé dans les troubles du sommeil et responsable de l’unité d’exploration du sommeil de l’hôpital Le Vinatier à Lyon. « Le sommeil est indispensable à la santé tout au long de l’année, et pendant les vacances il est encore plus important, car il conditionne l’état émotionnel et physique dans lequel on va aborder cette période bénie. Il est en effet illusoire d’imaginer passer des vacances actives, avec des journées bien remplies, sans les avoir préparées avec une quantité et une qualité suffisante de sommeil au préalable. »
« Tout d’abord, on s’efforcera de maintenir des horaires réguliers, même s’ils sont décalés pour répondre aux besoins des activités sociales » conseille le Dr. Nicolas. « Vous pouvez partir sur un rythme de type 0h-8h, ou même plus décalé, du moment que vous êtes régulier. Ensuite il est fondamental de dormir dans de bonnes conditions : obscurité, silence et température stable sont encore plus importants que la qualité du matelas. Le choix de votre lieu de résidence sera ainsi fondamental. Enfin, c’est le comportement dans la journée qui conditionne le sommeil : on peut faire des excès pendant les vacances, mais ils seront comme toujours sanctionnés par un mauvais sommeil. »
John-Lee Saez, Directeur Régional KAYAK pour la France, l’Espagne et l’Autriche, commente : « Une bonne nuit de sommeil est une priorité pour de nombreux voyageurs lorsqu’ils séjournent à l’hôtel. Chez KAYAK, nous souhaitons utiliser notre savoir-faire pour aider les Français à mieux organiser et gérer leurs voyages, notamment en leur fournissant des informations sur les différents modèles de lits auxquels ils peuvent s’attendre lorsqu’ils recherchent un hôtel à l’étranger. »{32212963-2678-4e8c-8818-b5b6b06e0283}

Related Articles

%d blogueurs aiment cette page :