Home Art de vivre ROLLS-ROYCE DAWN – Le luxe d’un cabriolet sans concession

ROLLS-ROYCE DAWN – Le luxe d’un cabriolet sans concession

by pascal iakovou
0 comment

… Exiger l’excellence, et rien de moins

55e92bf01c19dLe mot concession ne fait pas partie du vocabulaire de Rolls-Royce. L’entreprise a en effet fait sienne la devise de Sir Henry Royce, son cofondateur : « Rechercher la perfection en tout. Partir de ce qu’il y a de mieux et l’améliorer encore. Si cela n’existe pas, l’inventer. Exiger l’excellence, et rien de moins. »

55e92c2a19774La première partie de cette maxime, « rechercher la perfection en tout », est le maître mot de l’entreprise dans toutes ses activités, notamment pour la création d’un nouveau modèle. La deuxième partie, « Partir de ce qu’il y a de mieux et l’améliorer encore », a trouvé sa parfaite illustration dans la réussite de la Phantom Série II et de la Ghost Série II lorsque ces deux gammes ont été réactualisées en 2012 et 2014. Et lorsque Rolls-Royce a jugé qu’il était temps de réintroduire une authentique Gran Turismo de gentleman sur la scène internationale, sa conduite fut dictée par la troisième partie de la maxime d’Henry Royce : « Si cela n’existe pas, l’inventer. » C’est ainsi que la Wraith vit le jour.
Plus récemment, c’est la dernière partie de cette devise qui a inspiré les équipes de designers et d’ingénieurs Rolls-Royce dans leur travail pour inaugurer une nouvelle ère dans l’histoire des voitures de luxe à toit ouvert. Sur un segment comprenant exclusivement des modèles offrant le plus manifeste des compromis automobiles, qui est la configuration de sièges 2+2, Rolls-Royce a choisi « d’exiger l’excellence, et rien de moins. ».

C’est ainsi qu’est née la nouvelle Rolls-Royce Dawn, le seul véritable cabriolet de luxe quatre places du monde moderne.

55e92d720ea0c

« L’heure la plus sombre de la nuit est celle qui précède l’aube »

55e92cdf8a7eaDans les difficultés les plus insurmontables, la maxime « L’heure la plus sombre de la nuit est celle qui précède l’aube », attribuée à Thomas Fuller, homme d’église de la Restauration anglaise, offre toujours une lueur d’espoir. À l’heure où prennent naissance fantômes, spectres et autres apparitions éthérées, et où se tapissent les appréhensions les plus secrètes, cette obscurité de la fin de la nuit est balayée par l’apparition soudaine des premières lueurs de l’aube, offrant un regain d’énergie à celui qui s’éveille aux promesses infinies d’un nouveau jour.

55e92d903beb3Tel était le sentiment général en 1952, alors que le monde sortait enfin d’une période d’austérité économique ayant succédé à une longue guerre. Cette année-là, le monde regardait avec espoir le premier vol commercial du tout premier avion de ligne à réaction au monde, un modèle britannique baptisé de Havilland Comet, la théorie du Big Bang faisait son apparition pour expliquer la création de l’univers, et la reine Elizabeth II montait sur le trône du Royaume-Uni.

55e92db4db725C’est également cette année-là que le premier cabriolet Rolls-Royce Silver Dawn, qui a inspiré les concepteurs de la nouvelle Rolls-Royce Dawn, sortait des ateliers Rolls-Royce de Park Ward et partait au Canada rejoindre son tout premier conducteur, le Colonel W.A. Phillips.
Nouveauté pour Rolls-Royce, la Silver Dawn originelle avait alors été proposée avec une caisse d’usine. Mais les cabriolets Rolls-Royce portant le nom de Dawn étaient également disponibles avec une carrosserie fabriquée à la demande, afin de garantir leur caractère unique et précieux, incarnant l’optimisme d’une époque où l’on recommençait à goûter à l’insouciance et à rêver de dolce vita.

55e966109d0d2Le nom de cette Rolls-Royce aussi célèbre que rare a été porté exclusivement par 28 cabriolets construits entre 1950 et 1954.

55e93214ea34cLa nouvelle Rolls-Royce Dawn s’inspire de la Silver Dawn tout en offrant une grande nouveauté au monde de l’automobile de luxe : une interprétation élégante et contemporaine de ce qu’un cabriolet quatre places de luxe devrait être en 2015, le modèle le plus exclusif, raffiné et convivial qui soit.

55e9664e33513Tout comme le cabriolet Silver Dawn de 1952, la nouvelle Rolls-Royce Dawn se distingue nettement de ses illustres sœurs par sa silhouette unique, dont les éléments ont été revisités à 80 %.
Très attachés à ce que cette aube nouvelle parmi les voitures de grand luxe fût à la hauteur de ses promesses, les concepteurs ont poussé le sens du détail jusqu’à concevoir de tout nouveaux pneumatiques à même de permettre à la nouvelle Rolls-Royce Dawn de glisser sur la route plutôt que de rouler, offrant ainsi la fameuse sensation de tapis volant que l’on est en droit d’attendre de tous les véhicules qui quittent les ateliers Rolls-Royce de Goodwood, en Angleterre.

55e931f7c7bc8Une attention toute particulière a aussi été portée par les ingénieurs et les artisans à la création du pavillon de la Dawn. Sans le moindre équivalent dans le monde automobile moderne, le toit de la Rolls-Royce Dawn offre aux passagers le silence d’une Wraith lorsqu’il est refermé, et s’ouvre dans une discrétion quasi parfaite en à peine plus de 20 secondes et jusqu’à une vitesse de près de 50 km/h.

55e931dedb852Ainsi, la nouvelle Rolls-Royce Dawn est très certainement le cabriolet le plus silencieux jamais construit.

DESIGN

2+2 ≠ 4
« Chez Rolls-Royce, les règles mathématiques conventionnelles ne s’appliquent pas toujours. Ainsi, je l’affirme, dans le cas de la nouvelle Rolls-Royce Dawn, 2+2 n’égalent pas 4. »
Giles Taylor, Directeur du design, Rolls-Royce Motor Cars.
En étudiant le segment des cabriolets, et en particulier les modèles de luxe, les designers de Rolls-Royce ont estimé que les clients étaient lésés. En effet, pour Rolls-Royce, la configuration 2+2 sièges constitue une vision trop étriquée de la cabriolet, et c’est surtout aller trop loin dans le compromis.

55e931b7ecc63Il est communément admis que la configuration en 2+2 comporte deux sièges à l’avant, un pour le conducteur et un pour le passager, et deux sièges à l’arrière plus étroits, pour les passagers occasionnels ou les enfants. L’arrière offre généralement très peu d’espace notamment pour les jambes, nuisant au confort et à la commodité du véhicule. Dans le cas des cabriolets, la réduction de l’espace intérieur résulte souvent de l’incapacité pour le constructeur à répondre à deux impératifs : loger la capote tout en offrant un espace suffisant à l’arrière. Dès lors, ce segment ne comprend que des cabriolets dont Rolls-Royce estime qu’ils font trop de concessions en ne respectant pas les règles de bon aloi en matière de convivialité.
« Chez Rolls-Royce, nous nous faisons fort de créer des voitures raffinées qui servent aussi d’espace de convivialité », affirme Giles Taylor. « Imaginer une voiture comme la Dawn pour qu’elle ne soit utilisable que par deux adultes au quotidien, c’est un non-sens. En créant la Dawn, nous avons voulu n’accepter aucune concession en termes de confort et de luxe pour quatre adultes qui voudraient voyager ensemble avec élégance et style. »

Un coup de foudre

55e92f5147221« Faite pour parcourir la Route Napoléon, la Dawn constitue un hommage contemporain à l’art de vivre sur la Côte d’Azur, une réincarnation de l’esprit casino. Non dénuée d’une certaine désinvolture, cette Rolls-Royce vise à séduire les amateurs à la fois de liberté et de sophistication », commente Giles Taylor, Directeur du design.
« Chez Rolls-Royce Motor Cars, le design des voitures n’admet aucun compromis, une approche qui fait naître de nouveaux défis à chaque nouveau modèle », poursuit Giles Taylor. « Dans le cas de la nouvelle Rolls-Royce Dawn, nous sommes partis de la route pour créer une apparition inoubliable, un coup de foudre. »

 

La nouvelle Rolls-Royce Dawn offre aux regards extérieurs une silhouette à la fois originale et élégante, dotée de la stature et de la prestance propres à Rolls-Royce. Elle s’affirme comme le plus dynamique des modèles Rolls-Royce, non sans faire preuve d’un certain charme et d’une allure qui ajoutent une finesse, une sophistication et un raffinement inédits sur un coupé cabriolet, mariant la sérénité et la fraîcheur d’une liberté absolue.
Offrant une expérience de fluidité et de repos des sens inédite, avec une ivresse et une énergie sous-jacentes à couper le souffle, le tout sans la moindre concession en matière de confort et d’espace, cette nouvelle Rolls-Royce donne corps à des qualités de dynamisme et de convivialité qui attireront un public plus large, plus jeune et plus amateur de mondanités.

Contrairement aux spéculations des médias, la nouvelle Rolls-Royce Dawn n’est pas une Wraith cabriolet. 80 % des éléments extérieurs qui composent la caisse de la nouvelle Dawn ont été redessinés pour s’adapter à l’évolution de la signature stylistique du design Rolls-Royce et proposer une structure authentiquement contemporaine d’un cabriolet quatre places de grand luxe.
L’objectif était clair : réussir ce que nul autre constructeur n’avait réussi jusqu’alors, c’est-à-dire proposer une voiture aussi belle toit ouvert que toit fermé. Les designers ont mis toute l’ardeur nécessaire pour faire de la nouvelle Rolls-Royce Dawn deux voitures en une.

Design extérieur

La Rolls-Royce Dawn applique les principes conceptuels intemporels de Rolls-Royce : un rapport 2:1 entre la hauteur des roues et la hauteur de la caisse, un capot allongé, un porte-à-faux raccourci à l’avant, allongé à l’arrière, un arrière élégamment effilé et une ligne d’épaule élevée.
Ces éléments traditionnels s’inscrivent dans un design soigné et rigoureusement contemporain.

La Rolls-Royce Dawn affiche une silhouette d’athlète, bien campée sur ses roues, musclée, prête à s’élancer. La puissance d’accélération et la tension des lignes visibles sont soulignées par de tout nouveaux panneaux de tôle sans aucune courbure, créant ainsi une surface plus affinée et une silhouette plus puissante, à l’image de la mécanique qu’elle recèle.

55e92f223491e

Puissant et marquant, l’avant de la Dawn lui confère une apparence à la fois sensuelle et nerveuse, presque virile, tandis que l’audacieuse ceinture de caisse bombée gagne en sensualité à mesure qu’elle remonte au-dessus des passages de roues arrière, élargissant ainsi la voie. Un sillage évasé sur le capot prolonge les ailes du Spirit of Ecstasy, évoquant un panache de vapeur sorti du radiateur et soulignant ainsi le dynamisme de la voiture. La ligne d’épaule élevée, les montants arrière trapus et les vitres arrière effilées donnent au nouveau modèle, vu du dessus ou de côté, une silhouette comparable à un hot rod surbaissé.

À l’avant, la grille de calandre est renfoncée de près de 45 mm tandis que le pare-chocs avant est plus large de 53 mm par rapport à la Wraith. Le regard est ainsi attiré par les prises d’air avant, qui donnent un air déterminé à la voiture, même à l’arrêt. Le design de la grille de calandre contribue à l’impression de tension qui se dégage du mouvement vers les flancs arrière, soulignant une fois de plus l’élégance unique en son genre de la Dawn.

55e9300c10995

La grille de calandre et le pare-chocs attirent l’attention sur les lignes horizontales de la voiture, contrairement aux autres modèles Rolls-Royce dont les lignes verticales sont plus mises en valeur. Le pare-chocs intègre désormais l’encadrement de la plaque d’immatriculation ainsi qu’une nouvelle prise d’air centrale inférieure. Le treillis de la jupe inférieure est encastré et teint en noir, contribuant ainsi à créer une impression de profondeur soulignant celle de la grille. Des ailettes chromées renforcent l’aura de stabilité de la voiture et viennent s’ajouter aux autres lignes horizontales pour attirer le regard vers l’ensemble de la voiture et accroître l’impression de puissance et de robustesse.

En observant les flancs de la Rolls-Royce Dawn, l’œil est immédiatement attiré par l’élégance de son profil. La capote présente une silhouette parfaitement harmonieuse et homogène, loin des lignes concaves ou des angles abrupts des capotes des autres constructeurs. En outre, les nouvelles jantes, disponibles en version polie 21 pouces ainsi qu’en version laquée 20 et 21 pouces, font de la Dawn une incarnation contemporaine parfaitement réussie du luxe Rolls-Royce.

À l’arrière, les flancs de la voiture contournent les courbes féminines avant de s’affiner vers l’extrémité, rappelant l’élégante silhouette des premières Rolls-Royce coupés cabriolets qui arboraient un arrière de type boat tail, façon bateau, mais aussi les lignes effilées des splendides vedettes du début du XXe siècle qui les ont inspirées.

L’ouverture silencieuse de la capote transforme la Rolls-Royce Dawn, offrant à ses occupants une sensation de jaillissement de lumière comme à l’aube du jour. Dans sa version avec extérieur Midnight Sapphire (saphir de minuit) et intérieur cuir Mandarin (mandarine), la nuit se fait jour à mesure que les rayons du soleil pénètrent l’intérieur de la voiture, ouvrant l’espace convivial de l’habitacle sur un vaste monde de possibles.

Lorsque le toit est ouvert, la Rolls-Royce Dawn révèle pleinement son pouvoir de séduction. En vue latérale, l’angle aigu du pare-brise, la moulure qui contourne les hanches et la ligne de ceinture de caisse qui monte haut le long des flancs donnent une impression de fluidité et de vélocité. La ligne d’épaule s’enroule d’ailleurs autour de la banquette arrière comme le col d’une veste remonté pour protéger le cou.

La ligne de ceinture de caisse finition inox qui entoure l’habitacle borde le couvre-capote lorsque la capote est ouverte, intégrant également un feu stop haute technologie. Ce bijou de ferronnerie assorti aux poignées de porte en acier inoxydable, aux jantes polies, aux sorties d’air visibles et aux détails des pare-chocs avant et arrière contribue ainsi à la richesse et à l’élégance extérieures de la voiture.

55e930d2ba718

Le couvre-capote lui-même constitue un chef-d’œuvre d’artisanat d’art moderne. Revêtu de panneaux de bois à pore ouverts Canadel, qui épousent la forme en U de l’arrière de l’habitacle, il témoigne à merveille de l’expertise technique des artisans du bois et de la compétence métier des ateliers d’ébénisterie de Rolls-Royce à Goodwood, au siège de la marque.

Ce couvre-capote en bois, dont l’essence est laissée au choix des clients pour s’adapter à leurs goûts, descend comme une cascade entre les sièges arrière et se répand tout autour de l’habitacle pour habiller les panneaux de porte intérieurs, constituant ainsi pour les passagers une chaleureuse invitation à pénétrer à l’intérieur de la Dawn.

Design intérieur

Une fois encore, les portières caractéristiques de Rolls-Royce ont été redessinées pour le format cabriolet. Imposantes et élégantes, elles se marient parfaitement à l’amplitude des ailes avant et à la douceur des courbes de la ligne de caisse, formant une caisse allongée et un habitacle cossu.

Évoquant la silhouette des sportives traditionnelles, ces portières facilitent grandement la montée des passagers arrière à bord du luxueux habitacle de la Dawn ainsi que leur descente. Un passager arrière ne se contente pas de « descendre » de la Rolls-Royce Dawn, il peut se lever et débarquer comme s’il quittait une vedette Riva pour un somptueux débarcadère privé à Monaco ou sur les bords du lac de Côme.

55e92cc85e7b6

Comme l’on peut s’y attendre sur une Rolls-Royce, les portières ont une tout autre utilité que leur simple fonction d’accès. Leur autre fonction, peut-être tout aussi importante, est de contribuer significativement à la puissance et à la robustesse de la caisse en intégrant un montant avant d’un seul bloc.

En montant à bord de la Dawn, la première impression est la vision des quatre sièges baquets séparés qui trônent au centre d’un intérieur somptueux et élégant, mariant le bois et le cuir, dont les lignes ne sont pas sans rappeler la silhouette d’un lance-pierre en tension. Cette impression de tension qui caractérise l’intérieur de la voiture part du montant avant situé côté conducteur vers l’arrière de la voiture, contournant les sièges arrière avant de revenir au montant avant situé côté passager.

À l’instar d’une barchetta, l’habitacle fait penser, dans sa forme, à un lance-pierre prêt à propulser les occupants de la voiture vers l’horizon, même lorsqu’elle est parfaitement immobile. Le design intérieur conforte l’impression d’accélération et de tension que dégage l’extérieur de la voiture, en offrant un espace fait d’opulence, de sécurité et de stabilité.

55e931cd17e9c

La Rolls-Royce Dawn est dotée de quatre sièges confortables, entièrement indépendants. Authentique quatre-places, le nouveau modèle ne fait pas la moindre concession en termes de confort, quelle que soit la place occupée. Les sièges ont été conçus pour souligner le dynamisme, l’élégance et la fonctionnalité de la voiture, tout comme la console centrale qui les complète sur toute la longueur. La partie supérieure des dossiers cache les ceintures de sécurité qui, avec la caisse sans montant central, mettent en valeur la forme en Y, façon lance-pierre, de son habitacle habillé de bois et de cuir, sans interruption dans ses principales lignes. Le revêtement en bois des abattants est également assorti à la console centrale avec un motif en chevrons pointés vers l’avant, contribuant ainsi à la sensation d’accélération.

Le tableau de bord a été légèrement revisité avec des inserts métalliques polis appliqués un à un autour des cadrans, évoquant la précision des montres de luxe fabriquées à la main, tandis que le centre de chaque instrument en chrome mat semble flotter au milieu. Enfin, l’horloge est habillée d’un nouveau motif intégrant le nom du nouveau modèle.

INGÉNIERIE & TECHNIQUE

Un ballet silencieux

Sans le moindre doute, la principale innovation technique de la nouvelle Rolls-Royce Dawn est son nouveau toit. Pour pouvoir prétendre être une authentique Rolls-Royce, la Dawn devait proposer le même confort acoustique absolu que tous les autres modèles de la marque. Mais la seule option possible pour une Rolls-Royce était une capote textile, pour des raisons d’esthétique, de romantisme et d’image de marque. Rien de plus romantique en effet que de conduire un cabriolet sous une pluie nocturne et d’entendre les gouttes tambouriner sur le toit. En échangeant avec ses clients, Rolls-Royce s’est rendu compte que c’était aussi leur avis.

En optant pour un toit en toile, les ingénieurs Rolls-Royce se sont engagés dans une tâche ardue, pour laquelle il était inconcevable de faire la moindre concession : construire la voiture décapotable la plus silencieuse du monde. Cette quête du silence a sous-tendu tous les aspects du développement de la nouvelle capote, et par extension celui du nouveau modèle.

55e92e4e6565d

Tout d’abord, l’expérience acoustique des passagers une fois la voiture en marche devait être authentiquement Rolls-Royce, que le toit soit ouvert ou fermé. La forme du toit devait être élégante, harmonieuse et sensuelle tout en demeurant l’un des plus larges pavillons à recouvrir une voiture décapotable.

La principale caractéristique de cette capote réside dans sa manière de s’enrouler autour des sièges arrière et de descendre sur les vitres de la Dawn, semblant ainsi abaisser la ligne de toit de la voiture et contribuant à sa silhouette surbaissée.

Autre élément distinctif, la petite taille de la lunette arrière, dont les proportions calculées avec le plus grand soin contribuent à faire de la voiture un sanctuaire d’intimité lorsque le toit est fermé.

Deux techniques ont été principalement utilisées pour permettre au toit d’être non seulement harmonieux et sensuel sur le plan esthétique, mais aussi d’assumer à la perfection sa fonction de cocon silencieux. Une surface parfaitement lisse associée à des coutures anglaises innovantes assure un écoulement fluide de l’air sur la voiture, ne créant pas de bruit parasite. À l’intérieur, la Rolls-Royce Dawn est aussi silencieuse qu’une Rolls-Royce Wraith – une première dans le monde des cabriolets.

Par ailleurs, l’ouverture et la fermeture du toit devaient être à la fois belles et discrètes. Les ingénieurs sont allés jusqu’à inventer un terme pour décrire ce qu’ils souhaitaient obtenir comme mécanisme de toit : le ballet silencieux.

Et ils y sont parvenus.

Se déployant dans le plus parfait silence en tout juste 22 secondes, pendant que la voiture roule jusqu’à 50 km/h, ce « ballet silencieux » réjouit les sens du passager à mesure que le silence et l’isolement laissent place aux sons, aux lumières et aux arômes venus du dehors. Comme l’ouverture d’un sas, la Dawn lève le voile sur le monde extérieur et offre par son habitacle un espace convivial supplémentaire à son propriétaire.

 

Bespoke Audio

Quant aux occupants pour qui le silence importe moins que de pouvoir écouter de la musique et se divertir avec des amis, le système Rolls-Royce Bespoke Audio a été spécialement conçu pour répondre aux spécificités de la configuration de la Rolls-Royce Dawn. Réglé avec une grande précision par les ingénieurs du son de Rolls-Royce, Bespoke Audio est le système hi-fi le plus abouti jamais conçu pour une automobile, parfaitement adapté à la double personnalité de la Dawn.

Que le toit soit ouvert ou fermé, le système Bespoke Audio assure une balance acoustique parfaitement équilibrée et des performances optimales. Les ingénieurs du son ont été consultés pendant l’intégralité du processus de conception de la voiture pour déterminer si les changements proposés pouvaient avoir un impact sur la performance du système audio, une pratique inédite dans le monde de l’automobile.

Les seize haut-parleurs indépendants, dotés à la fois de réglage cinéma et studio, offrent une sonorisation d’une grande pureté, plus vraie que nature. Deux caissons de basse situés dans le coffre complètent sept tweeters soigneusement répartis dans l’habitacle. Le système utilise un microphone haute sensibilité pour gérer en permanence les bruits d’ambiance extérieurs, assurant un réglage subtil des paramètres de volume et de sonorisation en fonction de ces derniers afin d’offrir un son d’une qualité toujours égale. La technologie des haut-parleurs y contribue également en corrigeant la fréquence et le déphasage de chaque haut-parleur individuellement afin d’homogénéiser le son et d’éviter tout risque d’onde stationnaire lié à des influences extérieures.

Une ère nouvelle dans la conception des cabriolets

Non contents de faire œuvre de pionniers dans la conception de voitures décapotables, les ingénieurs de l’équipe Rolls-Royce ont profité de la conception de la Rolls-Royce Dawn pour introduire un certain nombre d’innovations sur mesure.

55e92f680bf1f

Le principal défi dans la conception d’un cabriolet est de conserver une rigidité élevée sur l’ensemble de la caisse tout en maintenant le poids à un faible niveau. La raideur de torsion est essentielle pour minimiser le roulis indissociable de la plupart des cabriolets, et pour contribuer à la stabilité dynamique de la voiture.

De nombreuses phases d’essais et de recherche ont été nécessaires avant que les ingénieurs n’obtiennent entière satisfaction. L’équipe a parcouru des dizaines de milliers de kilomètres sur terrains accidentés pour identifier et éliminer les problèmes potentiels. Le résultat : un châssis qui fait de la Rolls-Royce Dawn le cabriolet quatre places le plus rigide du monde à l’heure actuelle.

Cette décapotable se distingue par une suspension entièrement revisitée qui assure un comportement caractéristique en termes de raideur de caisse et de répartition de la masse, offrant ainsi un confort de conduite inégalé et la célèbre sensation Rolls-Royce de tapis volant.

Associés à une faible portance à l’avant comme à l’arrière, et à un centre de gravité abaissé, la nouvelle suspension pneumatique et les barres antiroulis actives assurent une très grande agilité et une parfaite maniabilité à cette mondaine de grand luxe.

Les larges flancs sensuels arrière de la Dawn dévoilent une voie plus large de 24 mm que la Ghost sur l’essieu arrière, donnant à la Dawn une silhouette plus ramassée et plus élancée. En outre, ces larges hanches ajoutent non seulement au caractère de séductrice de cette nouvelle voiture, mais soulignent également sa musculature et sa force viriles qu’évoque l’empattement plus court de 180 mm.

Au cœur des sensations de conduite de la Rolls-Royce Dawn

Au cœur de chaque modèle Rolls-Royce bat la même âme : le célèbre moteur V12 bi-turbo de 6,6 litres. Développant 570 ch (420 kW / 563 bhp) à 5 250 tr/min et offrant un couple de 780 Nm (575 lb-ft) à 1 500 tr/min, le moteur fait de la conduite au volant d’une Dawn une expérience exceptionnelle, encore améliorée par la configuration dynamique de la pédale d’accélération capable d’offrir une réponse 30 % plus rapide lorsque l’accélérateur est à mi-course.

La Dawn est à la hauteur des qualités de conduite qui caractérisent les modèles Rolls-Royce. La direction de la voiture assure un retour fantastique au conducteur. La conduite est à la fois souple et précise. Au volant de la Dawn, c’est un sentiment de sécurité qui prédomine, même à vitesse élevée, que le toit soit ouvert ou fermé.

Le résultat : la nouvelle Dawn est le cabriolet quatre places Rolls-Royce le plus puissant à l’heure actuelle, qui se distingue par un poids plus réduit et une plus grande sobriété que la majorité des cabriolets 2+2 du marché grâce à une conception technique de pointe.

L’adhérence à la route est assurée par des pneumatiques runflat de 540 mm (20 pouces) de diamètre. Ces pneus permettent à la Dawn de rouler même dégonflés sur une distance d’au moins 100 miles/160 km jusqu’à 50 mph/80 km/h avant d’être remplacés. Le contrôle de direction reste optimal, même lorsque le pneu est entièrement dégonflé. Des roues 21 pouces sont également disponibles en option, montées sur jantes dix rayons. Le recours à la technologie runflat permet de renoncer à prévoir une roue de secours, libérant ainsi un espace supplémentaire dans le coffre à bagages.

Une technologie discrète pour une conduite en toute souplesse

Comme l’ensemble des distingués représentants de la gamme Rolls-Royce, la nouvelle Dawn est à la pointe du design et de la construction automobiles. Ainsi, elle offre au conducteur une série de technologies discrètes pour lui permettre de profiter au mieux et en toute souplesse de l’expérience qu’est la conduite d’une voiture de grand luxe. La clé : la discrétion des emplacements dédiés aux fonctions techniques de la voiture. La Dawn est notamment dotée de la commande rotative Spirit of Ecstasy, un système intuitif et instantané qui offre un accès immédiat aux différentes fonctionnalités média et de navigation.

Ainsi, il est possible de tracer des lettres sur la surface pour entrer une destination ou faire une recherche média, à l’instar des fonctionnalités intuitives d’un smartphone. Une touche de raccourci située très commodément sur le volant permet au conducteur d’utiliser les différentes fonctionnalités de la voiture en utilisant une simple commande vocale. Ces deux modes de commande permettent d’éviter la multiplication des touches et d’offrir un confort d’utilisation absolu. Ainsi, il suffit d’appuyer sur le bouton et de dire à voix haute « Aller à Saint-Tropez » pour que le système de navigation de la voiture calcule la route la plus rapide possible.

55e92e12a5126La commande rotative Spirit of Ecstasy est également dotée d’un pavé tactile (plutôt qu’un écran tactile qui risquerait de mettre des empreintes digitales inesthétiques à hauteur des yeux du conducteur et du passager) permettant de tracer directement des caractères avec le doigt ainsi que de naviguer dans les différents menus de fonctions en tournant simplement le bouton chromé et en appuyant pour sélectionner la fonction souhaitée.

Le système reconnaît les caractères latins, arabes et mandarins.

Le pavé tactile de la commande rotative offre également les mêmes fonctionnalités de commande gestuelle qu’un smartphone, permettant notamment au conducteur d’utiliser le « pincer-écarter » pour sélectionner une zone de l’écran ou l’agrandir.

Les informations de l’interface multimédia et du système de navigation, largement revisités, s’affichent avec élégance sur un nouvel écran 10,25 pouces haute résolution, et la vitesse de traitement matérielle et logicielle a été améliorée pour accélérer le calcul des itinéraires.

Un système de contrôle automatique de la vitesse permet de réduire les ajustements constants de distance et de vitesse pour éviter les ralentissements, les arrêts et les redémarrages. Le conducteur peut désormais conduire en trafic urbain en toute confiance et sérénité en se reposant sur le système pour gérer et répondre aux changements des conditions de circulation, par exemple à l’entrée sur une nouvelle route ou sur une bretelle d’accès.

Le nouveau logiciel dédié aux radars et à la caméra, situés dans le pare-chocs avant pour les uns et au centre haut du pare-brise pour l’autre, est plus réactif. Le logiciel assure également un préconditionnement des freins pour les préparer à un freinage d’urgence.

55e92e37ea378

Dans des circonstances plus fâcheuses, la Dawn assure le déploiement en une fraction de seconde d’un système d’arceau de protection placé derrière les appuie-tête arrière. Un système de cliquet maintient alors l’ensemble en place. Ce système d’arceau de protection protège aussi l’ensemble du vitrage de la voiture.

Une transmission assistée par satellite

Le dynamisme de la Rolls-Royce Dawn gagne encore en souplesse avec l’aide de la transmission assistée par satellite, une technologie qui a fait son apparition sur la Wraith en 2013.

La transmission assistée par satellite (Satellite Aided Transmission) utilise les données GPS pour permettre à la voiture de voir plus que ce que ne voit le conducteur, anticipant ses prochains mouvements à partir de sa localisation et du style de conduite.

Le système utilise ces informations pour sélectionner le rapport de vitesse le plus approprié sur la boîte de vitesses à 8 rapports ZF de la Dawn, permettant ainsi au conducteur de tirer le meilleur parti du moteur V12 biturbo 6,6 litres de la Rolls-Royce et de vivre une expérience de conduite parfaitement souple et naturelle.

Ainsi, à l’approche d’un large virage, la voiture est en mesure de prédire comment le conducteur entend le franchir. S’il lève le pied de l’accélérateur, la voiture maintient le rapport de vitesse le moins élevé afin d’offrir un maximum de puissance disponible pour l’accélération en sortie de virage.

La transmission assistée par satellite est fournie de série sur la Dawn.

55e92e8dcf39e

De la tombée de la nuit à l’aube : une technologie lumineuse pour éclairer la route

Les dernières innovations en matière de technologie LED trouvent elles aussi leur application sur la Rolls Royce Dawn. La gestion de l’éclairage est considérablement améliorée par une technologie adaptative. Des réflecteurs à commande électronique éclairent la route vers laquelle se dirige la voiture en tournant du même côté que les roues, donnant au conducteur une meilleure visibilité en courbe. L’éclairage plus blanc et plus lumineux permet de conduire sans effort et en toute sécurité sur les routes sans éclairage, tout en contribuant à réduire la fatigue.

En outre, le passage automatique des feux de route en feux de croisement a été remplacé par une nouvelle technologie révolutionnaire sans éblouissement : lorsqu’une voiture arrive en face, le faisceau est dévié afin d’éviter que son conducteur ne soit aveuglé. Le conducteur de la Dawn jouit quant à lui d’une plus grande sécurité grâce à la visibilité offerte par les pleins phares allumés en continu. Une rangée de feux de jour encadre les blocs optiques avant au design contemporain de la Dawn, conférant ainsi à la voiture un signe distinctif tout en améliorant la sécurité.

La sécurité de la conduite de nuit est quant à elle améliorée par l’affichage tête haute et le système de détection de chaleur qui perçoit la présence d’êtres humains ou d’animaux et émet un signal sonore pour prévenir le conducteur de la présence d’un possible danger.

Related Articles

%d blogueurs aiment cette page :