Home Art de vivre Romantisme avec style

Romantisme avec style

by pascal iakovou
0 comment

Romantisme avec style

Selon le petit Larousse, est romantique ce “qui, par nature, touche la sensibilité et l’imagination, invite à l’émotion et à la rêverie, à l’expression des sentiments”. Il se dit souvent que le romantisme est mort – ou passé de mode – que les hommes ne tiennent pas plus leurs promesses que la porte du restaurant, et que faire la cour est un art déchu. La société moderne entretient l’idée que la commodité est une qualité qui doit primer sur tout. Du hamburger micro-ondable à la commande de chaussures en un clic, l’homme du XXIème siècle oublierait-il que toutes les bonnes choses dans la vie ne s’obtiennent pas d’une simple pression du doigt ?

Capture d’écran 2014-07-03 à 12.54.13Photo par Beraldo Leal

De mon enfance, je me souviens que la première leçon d’éducation sentimentale que nous donnaient nos mères tenait en trois mots : “Fais-toi désirer”. Aujourd’hui, se dérober au jeu de la séduction, feindre l’indifférence ou tout simplement souhaiter prendre son temps pour s’assurer des sentiments d’un homme, signifie-t-il pour une femme risquer de se voir préférer l’archétypale “fille facile” ?
Si la tendance générale est bien au tout-tout-de-suite, il ne faut toutefois pas noircir le tableau. Mieux vaut voir les mœurs d’aujourd’hui comme une naturelle évolution, plutôt qu’une régression. Bien sûr, le déclin du romantisme suit naturellement une prise de parole féminine/iste libératrice contre la discrimination sexuelle, qui questionne les rapports entre les sexes et les modes de séduction traditionnels, ricoche sur l’amour galant déjà bien amoché et tend à enterrer l’idée selon laquelle les hommes doivent courtiser les femmes.
Toujours est-il que ces dernières regrettent en général que les hommes ne soient pas assez romantiques.

Si votre souvenir le plus romantique avec votre chère et tendre est celui de dimanche en pyjama à regarder des séries en mangeant des noodles, le temps est venu de rallumer les chandelles de vos dîners.
Que vous vouliez témoigner de votre affection à un “crush” ou à votre amour de toujours, faites confiance les yeux fermés aux plus petites attentions. Aucune excuse matérielle n’est recevable quand il s’agit d’être romantique, car un beau mot glissé à l’oreille peut faire autant d’effet qu’un week-end à Rome, vous savez, le fameux “c’est l’intention qui compte”.

Pour inviter l’autre à l’émotion et à la rêverie, un bon premier pas serait de deviner ce qui la touche, ce dont elle rêve.
Une livraison de fleurs, un beau bouquet de roses ou de lys, accompagné de chocolats si elle n’a pas encore rejoint la légion anti-sucre ou d’une bonne bouteille de vin si elle aime chopinez avec vous ; des plaisirs des plus classiques tout simplement parce qu’ils touchent à tous les coups.
Si les présents ne sont pas déplaisants, ils n’ont rien à envier à un rendez-vous. Tout est dans l’art de montrer son affection avec délicatesse, en choisissant une sortie où rien ne peut déplaire à celle qui la partagera avec vous. La mélomane saura apprécier un petit concert de jazz ou de folk dans un petit café quand la mordue de sport préférera être surprise avec une randonnée en duo par exemple…
Le romantisme est peut être bien au bout du doigt… Ne suffit-il pas de savoir surprendre, de témoigner que l’on peut être à l’écoute des goûts de l’autre et faire l’effort de créer une situation un peu inhabituelle ?
À l’heure où règne la confusion des rôles masculins et féminins, où les valeurs morales sont mises à mal et où l’individualisme prend le pas sur le partage, la douceur et le souci de l’autre deviennent par contraste si inhabituel qu’au bout du compte, être romantique n’a jamais été aussi facile.

Related Articles

%d blogueurs aiment cette page :