Home Voyages TEL AVIV, L’INOUBLIABLE

TEL AVIV, L’INOUBLIABLE

by Sophia Lafaye
0 comment

Intrépides Individus partez à l’orée d’autres possibles, venez découvrir Israël et plus précisément Tel Aviv. La ville jouit d’une excellente réputation, festive et culturelle. Elle n’est pas usurpée. Clubs, cafés, restaurants, musées charment indéniablement. La promiscuité de la Méditerranée, la jeunesse de la ville impactent, retranscrivant une sensation de renouvellement perpétuel.

La ville ‘qui ne dort jamais’ dispose d’un certain nombre de clubs où l’effervescence règne. Le Haoman 17 est pour ainsi dire, le plus grand d’entre eux.

TEL AVIV HAOMAN 17
L’atmosphère y est incroyable. Set de Dj internationaux avec essentiellement de la techno, des concerts de choix. L’espace se divise en deux, le inside avec le plateau pour les concerts, le bar,.. Là, certains soirs, l’ambiance frôle la frénésie. Le Outside avec ses airs de jardin intérieur, canapés et faux gazon, permet plus facilement les discussions et quelques déhanchements plus soft.

Autre place à prendre en considération, le bar Evita. Le plus ancien bar gay de Tel Aviv est une place recherchée.
6d372690-9cf0-4b2d-a4f6-9e3d84c5c2ab
Ce grand espace situé sur le Boulevard Rotschild est un agréable endroit pour déguster un cocktail, une boisson inusuelle tant la diversité des alcools est importante. Des représentations théâtrales y sont parfois programmées.

The Block est également une référence. La techno bénéficie là d’une autre place de choix. Sets de DJ, enthousiasmante atmosphère, il faut se laisser transporter.

Dans cet engouement pour la techno, la gaypride représente un instant privilégié. Programmée en juin, elle devient un rassemblement incroyable autour de la notion certes de revendication mais surtout de fête. La musique y est omniprésente et rassemble gays et hétéros dans cet intense plaisir de l’instant. Enthousiasmant la parade, le son s’empare également des Beach partys à Gordon Beach.
Certains préparent pour l’évènement leur tenue, entre paillettes et arc-en-ciel.

DSCN1244
Nul doute, à voir l’enthousiasme des présents, la sérénité des couples gays emmenant leurs enfants, la gay-attitude est respectée à Tel Aviv. Adir Steiner, coordinateur de l’évènementiel gay à la mairie de Tel Aviv, le confirme, la cause est là, entendue.

Le propos n’est pas ici de donner une approche exhaustive des endroits nocturnes mais de proposer quelques lieux ou manifestations primordiales pour la fête à Tel Aviv.
Pour varier les plaisirs, une escapade culturelle est envisageable. Le Musée d’Art moderne de Tel Aviv est une première étape indispensable.

DSCN1133[1]
Crée en 1932 par Meir Dizengoff, il comporte aujourd’hui divers départements, tels l’art israélien (une collection d’art israélien du début du siècle jusqu’à nos jours), l’art moderne et contemporain, le dessin et les gravures, Architecture et design, Photographie, Maitres anciens. Des expositions temporaires complètent ce champ de possibles. A voir jusqu’au 28 décembre, une percée dans l’œuvre de Ron Gilad.
Cet artiste israélien se joue du design jusqu’à l’incongruité.

A l’occasion des 40 ans de la guerre du Yom Kippour, Le photographe Micha Bar-am y présente des clichés pris durant cette période.
Nombre d’entre eux démontrent son talent de reporteur de guerre. L’intensité de l’instant, leur portée historique confère à chacune des images un intérêt particulier, en deçà de leur légitimité artistique. A visiter jusqu’au 26 octobre.

Jaffa, aux portes de Tel Aviv, dorénavant intégrée à elle, est une enclave surprenante. Outre son extraordinaire beauté, elle témoigne indirectement de l’histoire d’Israël. Là, face à la méditerranée, se dresse le musée Ilana Goor.

DSCN1083[1]
L’artiste israélienne a investi ce bâtiment du XVIIIème siècle par ses propres créations et sa collection d’œuvres rassemblant le travail d’artistes internationaux. 500 pièces d’art sont réparties dans cette demeure.

I
Sculptures, peintures, vidéos, design, art tribal, et art antique s’emparent littéralement de l’espace.

V
D’une pièce à l’autre, le visiteur se sent impliqué dans un réel cheminement artistique, presque initiatique. L’apogée en est incontestablement la terrasse. Aménagée avec discernement, préservant des apartés spatiales, elle permet de découvrir de nombreuses sculptures.

DSCN1115 (1)
La vue confère une autre envergure à cette ‘exposition’, permettant une sensation d’infinie sérénité. A découvrir absolument !

Sur le vieux port de Jaffa, le centre de danse présente des expositions.

VII
Photographies liées à leur activité, à leurs performances.

VI Des chorégraphes indépendants y présentent leurs créations. Juste à côté, Le Container est un restaurant-bar mais il abrite également des expositions d’art et propose des Live musicaux.

DSCN1126[1]
Cet open space incite à envisager les nuits autrement.

Dans les anciennes ruelles de Jaffa, l’art est en libre accès.

DSCN1296[1]
Les murs de pierre deviennent espace d’exposition en plein air et à l’orée d’une intersection, une sculpture peut apparaitre.

DSCN1288
L’artiste Ran Morin a suspendu là une création évoquant les célèbres oranges de Jaffa, poétique allusion à la notion de transcendance. (Oranger suspendu, 1993)

Le quartier de Neve Zedeck donne un autre aperçu de la ville. Là, les boutiques de créateurs abondent. Les cafés également. Ce quartier parait être une enclave à part, presque un village de par son atmosphère paisible. Des créateurs joailliers se sont installés là. A voir, la boutique Agas & Tamar, avec des réalisations en pierres semi-précieuses. Un choix précis des matériaux, une épure de la forme font de chaque bijou un élément unique.

thumb_-xapnsoe-1374671220-X
Entre historicité et contemporanéité, leurs collections font rêver.

Un autre stop doit être prévu afin de découvrir un café réellement inhabituel, Suzana ou Suzy On The Roof. Presque confidentiel, il investit une petite demeure avec terrasse. Là, haut-perché sur les branchages d’un arbre, un coq frénétique clame son ardeur par ses chants.

DSCN1176
Mascotte incontestée, il intrigue.

Tel Aviv est décidemment un très bel endroit pour développer son sens de la fête et de l’insouciance !

Haoman 17, 88 Abarbanel St Tel Aviv
Evita, Yahne 31 Tel-Aviv
Block, Salamé 157, Tel Aviv www.block-club.com
Musée d’art moderne www.tamuseum.com
Ilana Goor museum 4 Mazel Dagim St, Old Jaffa
Container, warehouse 2, Jaffa port
Agas & Tamar, 43 Shabazi St, Neve Zedeck, Tel Aviv

Créis phoographique, Musée d’Art moderne Tel Aviv, Bénédicte, Sofia LAFAYE.

Related Articles

%d blogueurs aiment cette page :