Home Art de vivre Au Mandarin Oriental, une délicieuse pause bien-être

Au Mandarin Oriental, une délicieuse pause bien-être

by Jessica Gauzi
2 comments

Ce jour de juillet, lors d’une petite pause-lecture sur le Web, je tombe par hasard sur l’interview drôle et décalée de Charlotte Le Bon.

L’une de ses réponses m’intrigue. A la différence des autres, elle est sérieuse. Elle indique simplement que son « hôtel préféré est Le Mandarin Oriental, à Paris, pour tout ». Ma curiosité alors attisée, je décide de découvrir ce palace parisien ouvert depuis tout juste un an sur la rue Saint-Honoré.

Ce prestigieux hôtel de 8 étages dispose de 99 chambres et 39 suites, dont 8 d’exception en duplex, et la plupart bénéficiant de discrètes terrasses privées, surplombant le jardin intérieur.

Celui-ci accueille également la terrasse du Bar 8, dont la pièce maîtresse est un imposant bar à cocktails en marbre d’Italie. L’une de leur spécialité : les Champagne et les recettes de « finger-food » concoctées par le Chef Marx.

Thierry Marx, dont la réputation n’est plus à faire, a installé son restaurant gastronomique au Mandarin Oriental, le « Sur Mesure », 2 étoiles au Guide Michelin.

Pour découvrir les deux menus dégustation du soir, pensez à réserver 2 mois à l’avance… et si l’heure du déjeuner vous tente, le menu 5 plats est proposé à 75€

Cet étonnant restaurant a été conçu comme un cocon, tout blanc, très intimiste, sans musique d’ambiance et décoré d’un mobilier et d’une vaisselle entièrement réalisés « sur mesure » en collaboration avec le Chef.

Si vous y venez, ne ratez pas la touche colorée dans les toilettes du restaurant, aux effets et reflets brillants des pétales rouges en vinyle.

Pour ceux qui rechercheraient un cadre plus simple, une cuisine française raffinée et accessible, le Camélia est le « bistro-chic » de l’hôtel, ouvert à tous du petit-déjeuner au diner.

Ce lieu, entre tradition et design, offre une belle salle de restauration dotée d’un grand îlot central où l’on peut d’ailleurs y déjeuner et suivre les cuisiniers en action.

Aux beaux jours, le jardin se pare de quelques couverts afin de pouvoir profiter de la verdure et du plan d’eau. Pour une occasion particulière, on peut y réserver l’unique table « surélevée » pour un repas privé, chaleureux, en amoureux, ou entre amis.

Ce 15 août, 10h, rendez-vous était pris pour bénéficier d’une cure detox en express ! Au menu, pour bien démarrer cette chaude et grisâtre journée d’été, un petit-déjeuner bien-être, du nom de « Delight ».

Elaboré par le chef Marx et la naturopathe Liliane Israel, ce véritable repas complet allie l’équilibre et la gourmandise dans un format original : une Bentox Box accompagnée de plusieurs mets, à déguster dans un ordre bien précis pour que les effets en soient des plus bénéfiques.

Tout un programme de saveurs, de couleurs, de sensations : thé vert au Jasmin, jus de carottes frais, jus de grenade, smoothie de mangue, lait d’amandes, fruits de saison, noix et amandes nappées de miel, cottage cheese 0% accompagné de pain complet imbibé d’une délicieuse huile d’olive qui sent la Provence, galettes d’épeautre faisant office de blinis pour le saumon frais…

Aussi diversifié qu’un brunch, avec le raffinement, la fraîcheur et la qualité qu’on peut attendre d’un Palace, ce petit-déjeuner offre toutes les vitamines et les antioxydants dont on a besoin pour être bien dans son corps.

L’atmosphère particulièrement apaisante du lieu (ambiance sonore sobre, couleurs sobres, lumière discrète…) participe à la détente que nous procure ce repas. On est bien, on prend son temps, qui file d’ailleurs, et cela fait du bien de lâcher prise.

12h20, nous partons du Camélia, abandonnant à regret cette parenthèse enchantée où le service fût discret, sympathique et attentionné à la fois. « Là, tout n’est qu’ordre et beauté, Luxe, calme et volupté. » comme écrivait Charles Baudelaire. Si vous aussi êtes tenté de concilier bien-être et plaisir lors d’un matin gourmand, le Mandarin Oriental vous accueillera de 7 à 11h pour ce petit-déjeuner (48€)

L’hôtel possède une autre « carte bien-être » qui n’est autre qu’un spa exceptionnel de 900m2. Ouvert à tous, une gamme de soins « maison », tout comme les produits cosmétiques employés, permet d’échapper au stress de la ville. Vous serez accueilli dans une « bulle » zen, profiterez d’une cabine privative avec hammam/sauna. Et si vous êtes client de l’hôtel, un fitness et une piscine grandiose vous seront réservés. La culture asiatique, d’où nous vient le Mandarin Oriental, s’y ressent, tout en délicatesse et en discrétion.

Dans cet établissement, qui est le premier a avoir obtenu l’accréditation Haute Qualité Environnementale en France, vous retrouverez tout le charme de la vie parisienne. Celle d’aujourd’hui, moderne et ingénieuse, mais surtout l’esprit des années 30, époque de construction du bâtiment d’origine.

L’Art est présent partout, dans les couloirs, les lieux de vie, les chambres : dessins, sculptures, tableaux ou photographies de Man Ray, comme un rappel que la capitale est le berceau des plus grands artistes. Pas seulement, puisque Paris, capitale de la mode, sert d’écrin à l’hôtel, où le thème de la couture est omniprésent; que l’on retrouve jusque sur l’éventail -symbole du groupe Mandarin Oriental- brodé sur mesure par les Ateliers Lesage.

On dit aussi que les équipes de Chanel, travaillant à deux rues de là, rue Cambon, apprécient de ressentir l’âme de Coco, ses fleurs de camélia, dans le Palace…

 

Charlotte avait raison, on trouve tout, et surtout le meilleur, à l’hôtel Mandarin Oriental de Paris. Chaque détail est recherché, et les détails sont nombreux. C’est une expérience délicieuse pour les yeux, les papilles, le corps et l’âme. Un lieu unique pour tout.

Jessica Gauzi

Retrouvez tous les détails des services du Palace sur http://www.mandarinoriental.com/paris/

Related Articles

2 comments

Sabrina 23 août 2012 - 15 h 10 min

C’est un magnifique endroit ! Merci de nous faire partager tes superbes photos.

Melanie 23 août 2012 - 16 h 49 min

A tester quand je serais de passage à paris!

Comments are closed.

%d blogueurs aiment cette page :