Home Art de vivre Hôtel Lutétia, la saga : Jean-Luc Jean, le maître des clefs du Lutétia

Hôtel Lutétia, la saga : Jean-Luc Jean, le maître des clefs du Lutétia

by Julien Tissot
0 comment

Jean-Luc Jean : le maître des clefs du Lutétia

Entré comme simple Groom en 1970, le chef concierge du mythique palace de la Rive gauche est une véritable institution au sein de l’établissement. Rencontre.

C’est une figure des lieux et un homme pressé. Trouver un créneau pour un entretien est déjà un miracle, tant l’homme est sollicité en permanence. Dès le début, il se montre affable et ouvert quand on lui demande d’évoquer l’hôtel. Pour Jean-Luc Jean, le Lutétia c’est d’abord : « un esprit de famille » auquel il est très attaché. Il aime son métier et après tant d’années passées dans les lieux, il jure ne jamais éprouver de lassitude. Face à lui, on se sent rapidement comme un gosse avide d’anecdotes et de secrets et nous n’avons pas été déçus.
Quand on lui demande quelles sont les qualités d’un bon concierge, il nous dit « bien connaître sa maison, bien connaître son quartier et bien connaitre sa ville ».
Sa vie est aussi faite de rencontres. Il lance d’ailleurs, à la cantonade : « les chefs d’Etat font partie de mon quotidien et je fais partie du leur ». Il regrette toutefois d’avoir demandé un autographe au dictateur roumain Ceausescu.
Président, pendant de nombreuses années, l’association de concierges « les clefs d’or », Jean Luc Jean dispose d’un réseau construit patiemment, tissé au fil des années. Un réseau qui peut lui permettre de réserver une table au célèbre restaurant « Jules Verne » du jour au lendemain pour un client alors qu’il y a trois mois d’attente. Aux rayons des demandes les plus extravagantes à satisfaire, il cite «  livrer 82 tartelettes Poilane …En Californie ».
Puis, vient le temps des confessions plus intimes lorsqu’il évoque sa relation d’amitié avec le sculpteur César, «  c’était mon pote » lâche t-il ! Il a côtoyé l’artiste pendant plusieurs années et reste fortement marqué.
40 ans de Show-biz défilent lorsqu’il nous montre ses carnets remplis d’autographes et de dessins de personnalités : Neil Armstrong, Juliette Gréco, Richard Bohringer, Isabelle Huppert… Le concierge nous avoue aussi avoir réalisé «  un rêve de gosse » en rencontrant Mick Jagger. Jean-Luc Jean éprouve aussi beaucoup d’affection pour Pierre Bergé, résidant des lieux pendant 12 ans.
Jean-Luc Jean est un passionné et représente la mémoire vivante de cet hôtel d’exception.

Julien Tissot
[email protected]

Related Articles

%d blogueurs aiment cette page :