Home Horlogerie et Joaillerie MB&F : la LM FlyingT, maintenant en Oeil de Tigre

MB&F : la LM FlyingT, maintenant en Oeil de Tigre

by pascal iakovou
0 comment

LEGACY MACHINE FLYING T

La première Machine MB&F dédiée aux femmes

Quand on les analyse avec du recul, on constate que les vies, même les plus imprévisibles et les plus audacieuses, suivent des schémas et entrent dans des cycles. C’est une vérité fondamentale inhérente à toute existence humaine, qu’elle soit individuelle ou collective. Pour Maximilian Büsser et MB&F, l’énergie créative suit des cycles de sept ans. La septième année d’existence de MB&F coïncide avec l’apparition de la collection Legacy Machine, l’ouverture de la M.A.D.Gallery à Genève et le lancement des co-créations.

Lors de sa quatorzième année, MB&F a dévoilé un nouvel axe de recherche horlogère, une évolution des horizons créatifs du fondateur et de l’entreprise. La Legacy Machine FlyingT, lancée pour la première fois en 2019, est le premier objet d’art horloger tridimensionnel MB&F dédié aux femmes.

Un boîtier rond en or ou en platine, avec une lunette fortement cambrée et de fines attaches étirées souvent entièrement serties de diamants. Un dôme en verre saphir extrêmement bombé s’élève loin au-dessus de la lunette. En dessous, un cadran légèrement incurvé se pare de différentes finitions : laque tendue d’un noir profond, guilloché, pierres fines éclatantes, ou diamants blancs d’un éclat éblouissant.

Le cœur du moteur de la LM FlyingT — un tourbillon volant cinématique battant à la fréquence paisible de 2,5 Hz (18’000 A/h) — apparaît à travers une ouverture asymétrique ventriculaire sur le cadran. Le tourbillon en forme de colonne dynamique dépasse de beaucoup le reste du moteur et s’arrête juste avant le sommet du dôme en verre saphir. Fixé à l’extrémité supérieure de la cage, un gros diamant tourne en même temps que le tourbillon volant, étincelant des feux des pierres de la plus haute qualité.

A 7 heures – autre référence au chiffre symbolique évoqué à travers la LM FlyingT – les heures et les minutes s’affichent via d’élégantes aiguilles serpentine sur un sous-cadran laqué blanc, noir, ou en pierre fine. Le sous-cadran est incliné à 50°, de telle manière que la propriétaire soit la seule à pouvoir lire l’heure : une relation intime soulignant le caractère personnel de la LM FlyingT.

Au verso, le rotor de remontage automatique en or rose, qui procure à la LM FlyingT quatre jours de réserve de marche, prend la forme d’un soleil tridimensionnel à rayons sculptés.

Le design de la Legacy Machine FlyingT regorge de références féminines et maternelles tirées de la vie de Maximilian Büsser. Il explique : « Je voulais que la LM FlyingT exprime la féminité des femmes de ma vie, en particulier de ma mère. Je devais conjuguer une extrême élégance et une incroyable vitalité. À mes yeux, la structure en colonne était très importante car je suis convaincu que les femmes constituent la colonne vertébrale de l’humanité. Parallèlement, le rotor en forme de soleil prend une signification d’une autre teneur, celle de donner la vie, d’être la source nourricière de toute notre existence. »

La Legacy Machine FlyingT a fait l’objet de trois éditions de lancement en 2019, toutes en or blanc serties de diamants : boîtier serti de diamants taille brillant avec cadran laqué noir ; boîtier et cadran entièrement sertis de diamants taille brillant ; boîtier et cadran entièrement sertis de diamants taille baguette.

De nouvelles références sont venus compléter la collection FlyingT par la suite :

  • Deux éditions limitées en or rose ou en platine, ôtant leur parure de diamants mais accompagnés de cadrans guillochés ;
  • Trois éditions serties arborant des cadrans en pierres fines : lapis lazuli sur or blanc, malachite sur or blanc et œil de tigre sur or jaune.

LEGACY MACHINE FLYING T EN DETAILS

INSPIRATIONS

Maximilian Büsser a commencé à réfléchir à la création d’une pièce inspirée par le rôle des femmes dans sa vie. Il déclare : « J’ai fondé MB&F pour réaliser ce en quoi je croyais, la création d’objets d’art cinétique sculptés en 3D qui donnent l’heure. J’ai pensé à moi… c’était le seul moyen de réaliser ces pièces folles et audacieuses apparues au fil des années. Cependant, à un certain moment, j’ai eu envie de créer quelque chose pour les femmes de ma famille. Comme elles ont influencé toute ma vie, je me suis lancé le défi de faire quelque chose pour elles. »

L’inspiration vient de qualités apparemment incompatibles qui caractérisent les personnalités féminines les plus importantes dans la vie de Maximilian Büsser. L’élégance était fondamentale mais il fallait aussi une énergie contagieuse. Des qualités parfaitement illustrées par les lignes et la configuration de la Legacy Machine FlyingT, une création aussi pure et raffinée que les précédentes Legacy Machines, mais avec le dynamisme et l’exubérance d’un tourbillon volant central.

Le caractère intime et personnalisé de la LM FlyingT vient du placement final de l’indication de l’heure à 7 heures, sur un sous-cadran incliné à 50° pour faire face à celle qui porte la montre. Le message est subtil mais clair : quelle que soit la détentrice d’une Legacy Machine FlyingT, l’heure ne s’affiche que pour elle, pour personne d’autre.

REVELATION DU COTE FEMININ DE MB&F

Déclaration de Maximilian Büsser: « La dernière chose que je voulais faire, c’était de partir d’une pièce masculine, de la redimensionner, de changer sa couleur et de l’appeler montre féminine. » Toute création MB&F suit un processus complexe commun qui rassemble, à parts égales, la conception originale de Max Büsser, le raffinement stylistique d’Eric Giroud et l’ingéniosité mécanique de l’équipe technique interne. Il est essentiel que le résultat final affiche une cohérence esthétique et philosophique, qu’il s’agisse d’un modèle audacieux comme l’Horological Machine N°5 « On The Road Again » ou d’une grande complication, techniquement ambitieuse, comme la Legacy Machine Perpetual.

Pour apporter un degré de raffinement particulier à la LM FlyingT, le boîtier Legacy Machine a été complètement redessiné. Son épaisseur et son diamètre ont été réduits afin d’attirer l’attention sur le dôme en saphir extrêmement bombé. Les cornes ont été amincies, leurs courbes accentuées et des biseaux très prononcés rendent le profil plus élégant.

Certaines lignes strictes ou particulièrement nettes ont été adoucies, notamment celles des aiguilles des heures et des minutes qui adoptent une forme ondulante — reprise dans les rayons du rotor de remontage en forme de soleil.

Dans la LM FlyingT, l’asymétrie est à l’honneur, du positionnement de l’affichage horaire à 7 heures à l’ouverture ventriculaire autour du tourbillon surélevé. On a même adopté l’asymétrie pour la cage de tourbillon : elle est suspendue à deux arches en porte-à-faux à la place de l’astérohache symétrique qui surmonte les autres tourbillons MB&F.

De subtiles références à la féminité, telle que Max Büsser la ressent, se glissent dans la Legacy Machine FlyingT, notamment le motif soleil du rotor de remontage et la construction en colonne du tourbillon qui introduisent l’idée de donner et de guider la vie.

A PROPOS DU MOTEUR

La mécanique de la Legacy Machine FlyingT est principalement inspirée par des pièces de la collection Horological Machine, en l’occurrence les HM6 et HM7 Aquapod.

S’éloignant des constructions radiales et sur un même plan caractérisant la plupart des mouvements de montres modernes, le moteur de la LM FlyingT adopte une configuration verticale co-axiale. Le tourbillon volant cinématique, qui s’élève nettement au-dessus du cadran, offre une vue exceptionnelle sur la rotation de l’échappement. Le contraste avec les autres tourbillons volants, généralement limités à la hauteur des cadrans environnants, est saisissant.

Comme leur nom l’indique, les tourbillons volants sont fixés uniquement à la base et dépourvus du pont supérieur qui stabilise le mouvement latéral. Comme il faut accroître la rigidité de l’ensemble, la plupart des tourbillons volants sont prudemment placés à l’intérieur des mouvements. La Legacy Machine FlyingT se libère de cette contrainte sécuritaire et expose, de manière assurée, son tourbillon volant dans toute sa splendeur.

La construction de la LM FlyingT a engendré un autre défi tout particulier à relever, dû à la forme du haut de la cage de tourbillon qui crée une masse plus importante d’un côté que de l’autre. Pour compenser la différence et s’assurer que le mécanisme demeure équilibré, un contrepoids a été dissimulé sous la cage du tourbillon du côté opposé.

Afin d’afficher l’heure avec un maximum de précision sur le sous-cadran incliné à 50°, les ingénieurs ont eu recours à des engrenages coniques qui transmettent le couple de manière optimale, d’un plan à l’autre. Cette solution a déjà été adoptée, d’abord dans la HM6, ensuite dans la HM9 Flow.

Le moteur à 280 composants de la Legacy Machine FlyingT dispose de quatre jours de réserve de marche (100 heures), une des plus importantes chez MB&F, témoignant ainsi du développement du savoir-faire et de l’expérience à l’interne.

LM FLYING T – CARACTÉRISTIQUES TECHNIQUES

Editions avec un boîtier en or blanc 18 carats serti de diamants avec un cadran laqué noir, serti avec des diamants, serti avec des diamants baguettes, de lapis lazuli ou de malachite.

Editions limitées en or rose et platine avec cadran guilloché.

Edition en or jaune serti avec des diamants et accompagné de cadrans œil de tigre.

Moteur

Mouvement à architecture verticale tridimensionnelle, à remontage automatique, conçu et développé à l’interne par MB&F

Tourbillon volant central 60 secondes

Réserve de marche: 100 heures

Fréquence du balancier : 2.5Hz / 18,000bph

Rotor tridimensionnel en forme de soleil en or rose 18 carats 5N+, titane et platine

Nombre de composants: 280

Nombre de rubis: 30

Fonctions / indications

Heures et minutes affichées sur un sous-cadran incliné verticalement à 50° avec deux aiguilles serpentine

Deux couronnes: remontage du mouvement à gauche, mise à l’heure à droite

Boîtier

Matériaux: or blanc 18 carats et diamants, or rose 18 carats ou platine, or jaune 18 carats et diamants

Dôme supérieur en verre saphir traité avec un revêtement antireflets sur les deux faces, verre saphir au dos

Dimensions: 38.5 x 20mm

Nombre de composants: 17

Etanchéité: 3 ATM / 30m / 90’

Edition laque noire, lapis lazuli, malachite ou œil de tigre:

168 diamants (120 sur le boîtier, 21 sur la boucle, 1 sur le tourbillon et 26 sur les couronnes). Environ 1.7 carats.

Edition pavée diamants:

558 diamants (390 sur le cadran, 120 sur le boîtier, 21 sur la boucle, 1 sur le tourbillon et 26 sur les couronnes). Environ 3,5 carats.

Edition pavée baguettes:

294 diamants-baguette et 3 pierres (134 diamants-baguette sur le cadran, 124 diamants-baguette sur le boîtier, 12 diamants-baguette sur la boucle, 24 diamants-baguette et 2 pierres sur les couronnes, 1 pierre sur le tourbillon). Environ 8,2 carats.

Boucle et bracelet

Bracelets veau ou alligator avec boucle ardillon en or 18 carats ou platine assortie au boîtier

« FRIENDS » RESPONSABLES DE LA LEGACY MACHINE

FLYING T

Concept: Maximilian Büsser / MB&F

Design produit: Eric Giroud / Through the Looking Glass

Direction technique et gestion de la production: Serge Kriknoff / MB&F

R&D: Thomas Lorenzato, Joey Miserez et Julien Peter / MB&F

Boîtier: Giuseppe Di Stefano / STG Creation

Roues, pignons et axes: Paul André Tendon / Bandi, Decobar Swiss, Gimmel Rouages et Le Temps Retrouvé

Ressort et sautoirs: Alain Pellet / Elefil Swiss

Ressort moteur et barillet: Stéphane Schwab / Schwab Feller et Atokalpa

Tourbillon: Andreas Kurt / Precision Engineering

Platines et ponts: Benjamin Signoud / Amecap, Rodrigue Baume / Horlofab et DEM3

Sertissage diamants (boîtier, cadran et couronnes): Giuseppe Di Stefano / STG Creation

Cadrans lapis lazuli, malachite et œil de tigre: Groh + Ripp

Rotor de remontage soleil: Jean-Pierre Chételat / Cendres et Métaux

Roulement à billes: Patrice Parietti / MPS Micro Precision Systems

Finitions main des composants du mouvement: Jacques-Adrien Rochat et Denis Garcia / C.-L. Rochat

Verres Saphir: Sebal

Traitement antireflets des verres saphirs: Anthony Schwab / Econorm

Aiguilles serpentine: Isabelle Chillier / Fiedler

Assemblage du mouvement: Didier Dumas, Georges Veisy, Anne Guiter, Emmanuel Maitre, Henri Porteboeuf et Mathieu Lecoultre / MB&F

Usinage interne: Alain Lemarchand, Jean-Baptiste Prétot et Romain Camplo / MB&F

Contrôle qualité: Cyril Fallet et Jennifer Longuepez / MB&F

Service après-vente: Thomas Imberti / MB&F

Boucle: Giuseppe Di Stefano / STG Creation

Couronnes: Cheval Frères SA

Bracelets: Multicuirs

Ecrin: Olivier Berthon / Soixanteetonze

Logistique et production: David Lamy, Ashley Moussier, Fanny Boutier, Houda Fayroud et Mélanie Ataide / MB&F

Marketing & Communication: Charris Yadigaroglou, Vanessa André, Arnaud Légeret et Paul Gay / MB&F

M.A.D.Gallery: Hervé Estienne / MB&F

Ventes: Thibault Verdonckt, Virginie Marchon, Cédric Roussel, Jean-Marc Bories et Augustin Chivot / MB&F

Design graphique: Sidonie Bays / MB&F

Photographie produit: Maarten van der Ende, Alex Teuscher et Laurent-Xavier Moulin

Photographie portraits: Régis Golay / Federal

Webmasters: Stéphane Balet / Idéative

Film: Marc-André Deschoux / MAD LUX, Manouil Karapetsis et Dominik Lang / Brosky Media

Related Articles

%d blogueurs aiment cette page :