Home ModeFashion Week SONGZIO 22AW ‘METAMORPHOSES’

SONGZIO 22AW ‘METAMORPHOSES’

by pascal iakovou
0 comment

22 AUTUMN / WINTER

METAMORPHOSES

SONGZIO

22 AUTOMNE/HIVER

Cette collection 22AH, présentée lors de la semaine de la mode à Paris, marque un nouveau départ pour Songzio et constitue la première collection internationale officielle de Jay Songzio. La collection met également en vedette l’acteur coréen Kim youngdae, le nouvel ambassadeur de la marque.

Intitulée « Métamorphoses » d’après le poème d’Ovide, cette collection cherche à capturer la métamorphose primitive d’une personnage au clair de lune. Le protagoniste mis en avant par Songzio, le « misanthrope », est un homme à l’apparence austère mais à la sensibilité poétique, qui voyage à travers les rochers violents et sombres protégés par la lumière bleue de la lune. En traversant la vallée spectrale du silence et de l’écho, de l’obscurité et de la lumière, de l’inquiétude et de la beauté, il se révèle et se transforme.

Songzio présente une collection aux esthétiques opposées : Orientale mais occidentale, rude mais élégante, angulaire mais arrondie, sombre mais colorée. Avec la notion de métamorphose en exergue, les pièces de cette saison sont transformatives, jouent avec la superposition et la multitude de textures.

La pièce phare de cette saison est la « Meta Jacket« , une veste à trois couches, avec un gilet et une doublure intérieure, qui peut être transformée de différentes manières grâce à des détails techniques, permettant ainsi de nouvelles combinaisons avec d’autres vêtements. Cette veste est portée avec le “Meta Trouser”, un pantalon large à double épaisseur en forme de cocon.

La collection débute avec la couleur signature de Songzio, le vermillon, et est autrement dominée par le noir. Au fur et à mesure que la collection progresse, des couleurs vives de jaune, d’orange et de rose se révèlent, représentant la métamorphose du protagoniste de la collection, un homme à l’extérieur austère mais à la sensibilité artistique. Enfin, la collection se termine par la couleur signature de cette saison, le gris, peut-être la forme finale après la métamorphose, représentant la lumière coexistant avec l’obscurité.

Cette collection se caractérise par l’utilisation massive de tissus à textures multiples : tissu  » craquelé  » fait main, signature de la marque, avec doublure intérieure en métal, boucles légères à lourdes, vinyle métallique, satin technique, tafta, coton fin et lourd et gabardine de laine. Ces tissus très différents sont réunis par des patchworks asymétriques et des superpositions. Les broderies signées Songzio, qui symbolisent des traits de peinture sur les vêtements, sont omniprésentes dans la collection. Les détails faits main de la marque, comme les boutons pliés à la main, les patchworks en cuir et les bandes de coton avec des clous métalliques, enrichissent encore la collection.

Related Articles

%d blogueurs aiment cette page :