Home ModeFashion Week Georges Chakra SS22

Georges Chakra SS22

by pascal iakovou
0 comment

 La collection Couture de Georges Chakra Printemps-Été 2022 s’inspire d’abord d’une Aphrodite belle et hiératique, drapée comme seules les divinités antiques en ont le secret. 

Éternelle élégante, elle avance dans le troisième millénaire avec les codes qui sont les siens, avec la même exigence de perfection et de beauté que celle de ses ancêtres. 

De ses origines phéniciennes, elle a gardé le gout des voyages et de l’audace. 

Elle s’habille comme elle vit. 

Si elle ose parfois des formes oniriques inspirées des fières vestales du bassin méditerranéen, elle les tempère par un subtil jeu de pastels et de couleurs sourdes, enrichies par d’extraordinaires broderies. 

Elle se drape dans de savants plissés ou au contraire privilégie des formes simples aux jupes courtes, mais les rebrode alors de milliers de perles qui dansent de bonheur et jouent avec les rayons du soleil couchant. 

Elle souligne sa taille d’une fine ceinture, le crêpe finement plissé stimule l’imagination, la mousseline éthérée suggère le désir, et les fines perles géométriques réinventent des robes de cocktail magnifiant ses jambes parfaitement hâlées. 

Les couleurs illuminent son sourire : du rose poudré, du beige « nude », du bleu « Mare Nostrum » et des jaunes soleil avec du blanc éternel ou de la pâle améthyste dont la légende des pouvoirs apaisants se perd dans la nuit des temps… 

Une robe courte mordorée se voile d’une cape brodée d’écume d’or peinte à la main… de quoi rendre ensorcelantes les longues soirées d’été et saluer, au passage, l’extraordinaire travail d’atelier d’artisans devenus artistes… 

Si la Femme Georges Chakra puise sans complexe certaines de ses inspirations dans l’histoire, les formes et les couleurs de l’été méditerranéen, elle est également parfaitement ancrée dans son époque. 

Il ne lui semble donc pas antinomique de présenter cette collection Printemps-Été 2022 dans un environnement urbain, extrêmement brut et dépouillé, mais dont la lumière zénithale rappelle celle des soleils de l’été, annonciateur de fêtes et de légèreté tant espérée. 

Related Articles

%d blogueurs aiment cette page :