Home ModeFashion Week ZEGNA WINTER 2022

ZEGNA WINTER 2022

by pascal iakovou
0 comment

ZEGNA

HIVER 22

C’EST UN CHEMIN QUI VAUT LA PEINE D’ÊTRE EMPRUNTÉ

Depuis 1910, Zegna se démarque en avançant sur sa propre voie. Cette voie à suivre est si profondément ancrée dans la philosophie et les actions de la marque qu’elle est devenue le symbole graphique de la nouvelle identité visuelle de Zegna – il s’agit de : notre route. La route Zegna prend naissance au cœur des montagnes et traverse l’Oasi Zegna, territoire naturel en libre accès situé dans le Piémont, en Italie du Nord. Cette route 232 est la source même de notre inspiration – elle définit notre voie et se trouve au cœur même de nos actions depuis 112 ans. Elle fait aussi écho à la vérité essentielle de notre fondateur, tissant la toile d’un avenir à la hauteur de nos rêves.

Notre route s’incarne dans un état d’esprit universel. Dans la vision du directeur artistique Alessandro Sartori, ce concept s’unit à une idée précise de la garde-robe masculine, qui s’ancre dans le présent. La refonte lancée par Sartori, initiée il y a un an, s’exprime désormais dans un langage organique : un répertoire de nouvelles formes, de nouvelles fonctions qui mêle esthétique, éthique et performance. Un vocabulaire à l’image d’un organisme vivant – un véritable parcours, qui se déploie et se transforme, se consolide et se développe au fil du temps.

« Je continue à regarder le monde à travers l’objectif de Zegna. La réalité dans laquelle nous vivons aujourd’hui exige une certaine adaptabilité ; elle nous demande à tous une certaine fluidité. Traduire cette idée par des vêtements signifie construire un langage de formes et de textures qui se développe et se consolide au fil du temps, en s’adaptant aux besoins du moment. La notion d’hybridité est celle que je continue d’explorer, car c’est de l’effacement des catégories figées que naît le progrès », déclare Alessandro.

La collection exprime avec subtilité la forme et le ressenti d’un style contemporain : à la fois fonctionnel et individuel, confortable mais non conformiste, proclamant une idée évoluée de la formalité qui évolue en douceur du grand air à la vie intérieure. La superposition et la fusion des formes et des fonctions donnent le ton : les manteaux à la forme de trapèze se portent sur des coques internes attachées en soie technique ; les anoraks ultra-résistants sont en laine ; les cuirs fins prennent un aspect caoutchouteux et sont taillés en chemises doublées de cachemire, portées seules ou sous des blazers, tandis que les pull-overs et les pulls épais sont conçus comme des vêtements d’extérieur.

La frontière entre l’intérieur et l’extérieur, entre la sous-couche et le vêtement de dessus est floue et se métamorphose en continu. La silhouette est fluide mais pointue, formant une combinaison naturelle de plusieurs vêtements : manteaux et vestes de type tabarro (cape vénitienne), vestes utilitaires, parkas, anoraks et pull-overs, pantalons se rétrécissant à l’ourlet. Cols, poches et fermetures sont ornés de détails subtils qui semblent s’animer en surface. Le mouvement structure, anime chaque vêtement. Il en est l’essence même, et ceci dès la conception.

Les formes et les fonctions des vêtements sont mises en valeur par un choix de tissus denses, modulés dans une gamme organique de couleurs. La gabardine #UseTheExistingTM, la laine scuba, la soie technique, le denim de laine et le tout nouveau cachemire Oasi sont autant de textures qui composent des looks faits de superposition, mélangeant des notes légères de sel, de blanc givré et de gris ardoise avec des notes profondes de noir ébène, de brun acajou et des accents de couleur Vicuna de Zegna, de laiton vintage et de quartz aubergine. L’harmonie générale des surfaces est entrecoupée par une rayure tie-dye et jacquard reflétant la nouvelle griffe de Zegna, sans oublier des motifs raccommodés qui fourmillent sur des pulls épais et des vêtements d’extérieur réalisés en tricot. Sacs rembourrés et volumineux, bottes de type plongée et grosses lunettes de protection apportent la touche finale.

La collection se présente sous forme de film dont le point de vue est sans cesse renversé, juxtaposant des scénarii en plein air à des intérieurs abstraits, presque psychologiques, des gros plans et des détails rapprochés. La caméra se déplace et pivote avec une grande harmonie, impliquant les spectateurs dans une expérience visuelle et émotionnelle globale qui culmine dans une célébration des liens humains. Le film présente également une performance exclusive du chorégraphe français Sadeck Waff, symbolisant la conception artisanale de la griffe Zegna à travers les 160 mains qui ont apporté leur touche à la collection.

La voie de l’innovation et de l’évolution s’affirme comme la seule qui vaille la peine d’être empruntée. Pour Zegna, c’est la route : notre route, Made in Italy.

Crédits

Direction artistique, Alessandro Sartori

Réalisation, Mattia Benetti

Production vidéo, 4Friends Film

Chorégraphie exclusive pour la performance, Sadeck Waff

Musique, Wladimir Schall

Coiffure et maquillage, Beppe D’Elia pour BEAUTICK

Emplacement

Oasi Zegna

Ville de Milan

Related Articles

%d blogueurs aiment cette page :