Home Mode 7 MONCLER FRGMT HIROSHI FUJIWARA | WORLD OF MONCLER

7 MONCLER FRGMT HIROSHI FUJIWARA | WORLD OF MONCLER

by pascal iakovou
0 comment

7 MONCLER FRGMT HIROSHI FUJIWARA
WORLD OF MONCLER

Hiroshi a de nombreux visages, producteur, musicien et parrain du streetwear. Ce parcours met en lumière son approche créative dans l’élaboration de ses collections : une multitude de références, un grand nombre de collaborations décalées, le tout est réuni par son sixième sens culturel. Il aborde la mode d’un point de vue très personnel : en créant des vêtements qu’il aimerait lui-même porter, Fujiwara sait parler à la sensibilité de ses adeptes.

Pour Moncler, Fujiwara fait fusionner à l’expertise technique de la maison un design fonctionnel et des slogans mystérieux. La collection d’apparence normale referme plein de surprises cachées. Cette saison, pour la toute première fois, une capsule de vêtements pour femmes voit le jour s’ajoutant aux incontournables urbains emblématiques de Fujiwara. La palette est dans une rhapsodie de noir, tandis que le look se joue des superpositions et du fonctionnel.

Le premier drop de 7 MONCLER FRGMT HIROSHI FUJIWARA 2021 se concentre sur des articles plus légers de mi-saison. Pour les hommes, l’offre comprend des bombers, des doudounes, des vestes de travail, une ligne diversifiée de vêtements d’extérieur qui rappelle l’héritage streetwear du créateur et des versions sophistiquées de hauts en jersey, de pulls, de bermudas et de pantalons. Pour les femmes, la ligne comprend une jupe matelassée assortie à une doudoune, une robe avec un haut matelassé et des formes de survêtement empruntées au vestiaire masculin. Des patchs et un nouveau logo imaginé à partir des archives de Moncler caractérisent la collection, à la fois avec audace et discrétion.

Le second drop réinvente l’esthétique de Fujiwara pour l’hiver, transportant l’ambiance streetwear sur une montagne enneigée. Les volumineux pantalons bouffants sont les vedettes – ils frôlent la cheville ou atteignent la taille, en nylon technique noir brillant. L’influence grunge des années 90 se fait sentir, avec la laine à carreaux duveteuse et les surchemises à carreaux aux détails matelassés. Les incontournables de l’hiver s’habillent par tous les temps, de la tête aux pieds, avec une version monochrome du traditionnel pull en tricot jacquard, des polaires, ou des jupes bouffantes en forme de kilt, le tout couronné d’une casquette de baseball ou d’un chapeau seau. Un nouveau logo brodé MONCLER FRGMT vient contrebalancer les lignes épurées et les tissus techniques de la collection, avec un effet artisanal dessiné à la main.

Regardant toujours vers l’avenir, Fujiwara a créé quelques vêtements aux caractéristiques écoresponsables. Un anorak est confectionné en coton biologique et en tissus durables, tandis que les vestes matelassées comprennent des tissus en nylon recyclé et ornées de boutons pression en laiton recyclé.

Le slogan de la saison qui se retrouve dans le dos d’une veste « WORLD OF MONCLER ». Aussi bien à l’endroit qu’à l’envers son acronyme, WOM, se lit toujours de la même manière. Cela reflète le point de vue constant de Fujiwara sur Moncler. Il embrasse son héritage, sa force et son caractère unique, son innovation, son design et sa communication comme un tout distinctif.

Comme toujours pour Fujiwara, la collection implique différentes collaborations à travers un éventail de sous-cultures. Le spécialiste britannique du cuir Lewis Leathers revient en collaborant sur une nouvelle version de la veste classique 441 Cyclone, tandis que des interprétations de l’emblématique Chuck 70, une ode moderne à la Chuck Taylor All Star, et Jack Purcell ont été créées en collaboration avec Converse. La collection comprend également une gamme de chapeaux, bonnets et bobs.

Related Articles

%d blogueurs aiment cette page :