Home Horlogerie et Joaillerie Frédérique Constant Runabout Chronographe Automatique – Echappée Bleue

Frédérique Constant Runabout Chronographe Automatique – Echappée Bleue

by pascal iakovou
0 comment

Runabout Chronographe Automatique

Echappée bleue

L’horlogerie est fille de l’astronomie. Et il n’y a pas de plus précieux moments que les belles nuits d’été, chaudes et parfaitement dégagées, au bord de l’eau, pour observer le ciel étoilé. Un timing parfait choisi par la manufacture horlogère suisse Frédérique Constant pour dévoiler les nouveautés de sa collection emblématique Runabout. Rendant hommage aux légendaires bateaux Riva, cette nouvelle édition limitée met sous le feu des projecteurs un chronographe automatique habillé d’un cadran bleu. Décliné en acier ou plaqué or rose, chacun est édité à seulement 888 exemplaires pour le monde.

L’élégance d’un bleu profond

Parés d’un bleu marine, les cadrans de la Runabout Chronographe Automatique rappellent le partenariat originel entre Frédérique Constant et la RHS (Riva Historical Society), cette association d’amateurs et collectionneurs du célèbre bateau italien, ode à la dolce vita, à l’élégance et au sport-chic. C’est de cette union qu’est née la collection, créée en 2009 et depuis déclinée uniquement en séries limitées. 

Bleu, c’est le parti pris de Frédérique Constant pour ces deux nouveaux garde-temps. Bleu de la Méditerranée, de l’Adriatique, bleu du ciel et de l’espace : la Runabout Chronographe Automatique est une invitation au voyage, à avoir les pieds dans l’eau et la tête dans les étoiles. 

Un ADN commun

Chaque modèle partage un boîtier poli de 42 mm agrémenté de deux poussoirs pour la mise en route, l’arrêt et la remise à zéro du chronographe. Doté d’un verre saphir anti-reflets, étanche à 50 mètres, il offre un motif guilloché qui se jouera des reflets de lumière comme du soleil sur les vagues. 

Pour jouir d’une parfaite lisibilité, ce centre guilloché, véritable signature de la collection Runabout, est cerclé d’un tour d’heures satiné où sont appliqués des chiffres arabes luminescents survolés de larges aiguilles également luminescentes. A 6h se détache un guichet de date, offrant ainsi à la pièce une parfaite harmonie de son chronographe équilibré par la signature de la Maison à 3h. L’ensemble se porte avec un bracelet bleu marine en veau doté d’une surpiqure blanc cassé.  

Une édition déclinée en deux séries limitées

Les deux modèles se distinguent par le choix de leur matériau. Dans une approche très sport-chic, élégante et liée à la noble horlogerie genevoise à laquelle Frédérique Constant reste attaché, un premier boîtier est proposé en plaqué or rose, dont la teinte chaleureuse est reprise par les aiguilles et contours des index. Le second modèle offre, quant à lui, la modernité et la sobriété d’un boîtier en acier, clair et lumineux, également reprise par les aiguilles et contours d’index. 

Le caractère exclusif de ces éditions, limitées à 888 exemplaires chacune, est indiqué sur le fond de la pièce en deux endroits. D’une part, avec la gravure du numéro individuel de chaque montre. D’autre part, avec une sérigraphie originale représentant le drapeau RHS officiel, apposée sur le verre saphir de la montre. A travers lui, l’amateur de belle mécanique horlogère pourra admirer le détail du calibre automatique FC-392, garant d’une réserve de marche de 55 heures, une grande première dans la
collection – jusqu’à présent les garde-temps Runabout offraient une réserve de marche de 46 heures seulement.

Chaque pièce est offerte dans un écrin dédié contenant la réplique miniature d’un bateau Runabout en bois, amarré aux côtés de la montre.

Related Articles

%d blogueurs aiment cette page :