Home Food and Wine Les Côtes du Rhône Vidal Fleury

Les Côtes du Rhône Vidal Fleury

by pascal iakovou
0 comment

Vidal-Fleury, fondée en 1781, acquiert très vite une renommée internationale. Son premier contact avec les ÉtatsUnis, actuellement son premier pays à l’export, s’établit avec Thomas Jefferson en 1787. Ainsi, depuis plus de 230
ans, Vidal-Fleury fait partie des Maisons emblématiques de Côte-Rôtie. Et elle est encore aujourd’hui la plus
ancienne Maison rhodanienne toujours en activité.
Négociant-Éleveur qui a gardé son métier de Producteur, Vidal-Fleury dispose de tous les savoir-faire, depuis les
vignobles, la vinification, l’élevage, le conditionnement et le vieillissement en bouteille : cela lui permet de livrer
à travers le monde des bouteilles toujours à l’optimum de leur qualité.
La philosophie de Vidal-Fleury peut se résumer de la façon suivante : travailler de bons raisins de terroirs
sélectionnés de la Vallée du Rhône en se donnant le temps nécessaire à l’élevage et au vieillissement pour une
pleine maturité des vins.

Les cépages : la Maison utilise bien entendu la (très) grande diversité des cépages rhodaniens et reste attachée aux
assemblages historiques qui font la réputation de la Vallée du Rhône et la spécificité de chacun des terroirs septentrionaux
et méridionaux : au Nord : la Syrah, le seul cépage rouge parfois agrémenté de raisin blanc comme le Viognier en CôteRôtie ; pour les blancs le Viognier, la Marsanne et la Roussanne – Au Sud : Vidal-Fleury se base en rouge sur l’association
fondatrice des vins méridionaux, le Grenache, la Syrah et le Mourvèdre ; pour les blancs, le Viognier est suivi du Grenache
blanc, de la Clairette, de la Roussanne…
Les appellations : Côte-Rôtie, Condrieu, Saint-Joseph, Cornas, Hermitage et Crozes-Hermitage au nord ; Châteauneufdu-Pape, Gigondas, Vacqueyras, Tavel, Cairanne, Côtes-du-Rhône Villages, Côtes-du-Rhône, Ventoux et Muscat de
Beaumes-de-Venise au sud.
Le vignoble en commun avec Guigal : un total de 62 ha, l’un des plus importants vignobles du Rhône Nord – Côte-Rôtie
35 ha, Condrieu 12 ha, Saint-Joseph 11 ha, Crozes-Hermitage 4 ha.
Les outils : 20 M€ d’investissements en 2008 dans une cave de 9 000 m2 sur deux niveaux, essentiellement dédiée à
l’élevage, qui permet à Vidal-Fleury d’envisager sereinement une croissance par 5 sans aucune concession sur la qualité
des vins. La capacité de logement en cuve inox et sous-bois (foudres et pièces) permet de se donner le temps de l’élevage
la température et de l’hygrométrie. La filtration se fait en une seule étape grâce à la durée de l’élevage et au filtre
tangentiel, une technique plus respectueuse du vin et de l’environnement. L’embouteillage à 10 000 bouteilles/heure est
robotisé et automatisé partout où cela est possible. Le chai de vieillissement peut accueillir jusqu’à 700 000 bouteilles.
Mise en marché : près d’un million de bouteilles par an.
Distribution sélective en France : 30 % des ventes, essentiellement sur le circuit traditionnel, le CHR étant le plus important,
puis la vente aux particuliers. Le marché des cavistes est en cours de développement. Les ventes via des sites spécialisés
sur internet prennent de l’importance. Les GMS seulement en foire aux vins, de façon sélective par souci d’image et de
cohérence de prix, et avec l’objectif premier de faire connaître et déguster les vins, vendus sous « JV Fleury ».
Exportation : 70 % des vins sont expédiés dans un grand nombre de pays souvent lointains dépassant les frontières de
l’Europe, parmi les plus importants se trouvent les USA (le premier marché), l’Europe du Nord (Pays-Bas, Danemark,
Scandinavie, Grande-Bretagne…), le Canada, le Japon, puis la Chine, la Corée, l’Islande, le Brésil, la Russie, l’Indonésie…
(plus de 20 pays)

UNE MAISON SÉCULAIRE, UNE HISTOIRE DE FAMILLES

Vidal-Fleury est la plus ancienne Maison de la vallée du Rhône toujours en activité. Elle est située au cœur du vignoble de
Côte-Rôtie, dans la vallée du Rhône septentrionale. Dès l’origine, elle acquiert une renommée internationale grâce,
notamment, à des échanges avec l’Amérique. Thomas Jefferson, alors ambassadeur des États-Unis en France, visite
d’ailleurs le domaine en 1787.
Le vignoble est replanté à la fin du 19ème siècle avec des porte-greffes américains après la crise du phylloxera. À partir
des années 1920, Vidal-Fleury ajoute une activité de Négociant à celle de Producteur en travaillant d’autres terroirs que
ses propres Côte-Rôtie. Mais elle reste exclusivement dans la vallée du Rhône, préfigurant déjà la Maison emblématique
spécialiste des vins de cette belle vallée ; ce qu’elle est toujours en ce 21ème siècle.
En 1984, elle devient la propriété de la famille Guigal : c’était la suite logique pour ces deux familles, Vidal-Fleury et
Guigal, qui ont toujours travaillé ensemble dans le vin. En effet, en 1924, Joseph Vidal-Fleury avait embauché comme
vigneron et maître de chai Etienne Guigal, père de Marcel. Quand la famille Vidal-Fleury a choisi de vendre, n’ayant plus
d’héritier souhaitant diriger la Maison, elle s’est naturellement tournée vers la famille Guigal… L’histoire de familles se
poursuit.
Vidal-Fleury conserve cependant toute son autonomie, tant pour l’origine et le style de ses vins que pour la vinification et
la commercialisation. En 2008, la Maison a investi dans de nouveaux chais sur 9 000 m² pour optimiser l’élevage, le
conditionnement et le vieillissement des vins en bouteilles.

VIDAL-FLEURY – 48 route de Lyon – 69420 Tupin et Semons – +33 (0)4 74 56 10 18 – [email protected]

vidal-fleury.com

Related Articles

%d blogueurs aiment cette page :