Home ModeFashion Week Y/PROJECT

Y/PROJECT

by pascal iakovou
0 comment

Y/PROJECT DÉFIE LE STATU QUO
À partir de cette saison, Y/PROJECT fusionne le prêt-à-porter féminin et masculin en une seule collection présentée deux fois par an durant la Paris Fashion Week masculine.
Glenn Martens a décidé de rompre avec le rythme intense de quatre fashion weeks par an afin de libérer davantage de temps pour la créativité et l’expérimentation.
Le directeur artistique Glenn Martens dévoile pour l’Automne-Hiver 2021 un défilé virtuel mettant en scène des mannequins marchant dans la pénombre sur un air d’opéra. Marquant l’évolution de la marque vers un statut de maison incontournable du paysage mode parisien, AH21 est la plus grande et la plus ambitieuse des collections présentées par Y/PROJECT à ce jour.
Cette nouvelle saison est une leçon d’anticonformisme, comment bouleverser l’ordinaire et défier les normes de la fabrication du vêtement.
Les silhouettes se déforment et s’enroulent, créant des courbes sinueuses qui semblent figées dans le temps. Un fil métallique intégré directement dans le tissu, un concept innovant d’abord exploré lors de la collection AH17, transforme les pantalons, les jupes, les robes ou les vestes en un jeu permettant la versatilité. Des mailles au motif hippique très bourgeois se rebellent lorsque les fils métalliques qu’elles contiennent se distordent et se métamorphosent en formes abstraites. Ce nouvel exemple de l’esthétique disruptive de Y/PROJECT, signature de Glenn Martens, se prolonge en une nouvelle ligne de sacs
malléables – des pochettes, des cabas ou des sacs à bandoulière.
Les cols se multiplient, transfigurant des pièces classiques en des must-haves modulaires, des vestes et manteaux aux pulls et débardeurs. Un sweat peut être porté tout à la fois en version col rond, col polo ou col roulé. Ce détail apporte une touche baroque à des pièces familières.
Certaines pièces se dédoublent, nouvel exemple d’un design qui perturbe la perception : des chemises et des robe-chemises sont doublées d’une strate supplémentaire de tissu, qui peut être boutonnée ou déboutonnée à l’envie pour un look déconstruit ou plus formel, permettant une expression individuelle sans limite.
Les styles signatures de Y/PROJECT – les pantalons en tulle superposé, les manteaux, les pulls et les pantalons à panneaux – ponctuent toujours la collection, et sont rejoints par de nouvelles pièces qui ne passent pas inaperçues, telles que des jambières trompe-l’oeil en denim d’inspiration western. Les boucles d’oreilles en forme de rose de la collection PE21
ont inspiré une nouvelle ligne de bijoux romantiques et décalés reprenant les lignes d’hibiscus, de myosotis et de marguerites.
Tout en perpétuant les silhouettes expansives et versatiles pour lesquelles la marque est reconnue, Glenn Martens crée cette saison des concepts forts tout en restant lisibles, qui irriguent toute la collection.

LES COLLABORATIONS

Cette saison, Y/PROJECT étend sa collaboration avec l’expert du manteau technique Canada Goose et dévoile une capsule de vêtements de pluie, dont des capes et des parkas. Le label parisien s’associe également avec la marque iconique brésilienne Melissa pour une nouvelle ligne de chaussures, présentant des mules baroques et des sandales inspirées de tapis persans.

Y/PROJECT x MELISSA

“La collaboration Y/PROJECT x Melissa est un clin d’oeil aux vases victoriens, richement décorés, ainsi qu’à la tradition populaire britannique des vases en porcelaine en forme de chaussures, questionnant ainsi la notion de préciosité. La philosophie de Y/PROJECT a toujours été de mélanger et de détourner les références historiques et la pop culture, le passé et le présent. Cette ligne eco-friendly reflète un rêve de petite fille, celui de porter des chaussures de verre, allié au confort dont Melissa est spécialiste.”

-Glenn Martens

Y/PROJECT x CANADA GOOSE

“Le deuxième chapitre de la collaboration Y/PROJECT x Canada Goose explore une nouvelle dimension du vêtement d’extérieur technique et fonctionnel : la pluie. Nous avons imaginé des pardessus et des capes oversize et imperméables, couvrant tout le corps de la tête aux pieds. Des cordons coulissants permettent de créer des volumes drapés qui rappellent les rideaux d’opéra de la Belle Époque. Les éléments signatures de Y/PROJECT, le jeu, la versatilité et les références historiques, restent au coeur de cette nouvelle collaboration avec l’expert du vêtement technique Canada Goose.”

-Glenn Martens

Related Articles

%d blogueurs aiment cette page :