Home Food and WineVins et Spiritueux Découvrez Shochu, le spiritueux japonais

Découvrez Shochu, le spiritueux japonais

by pascal iakovou
0 comment

Shochu, le spiritueux japonais !

Qu’est-ce que le Shochu ?

Plus de 500 ans d’histoire, une attention particulière portée aux détails et à la qualité de sa fabrication, l’élaboration du Shochu est le secret le mieux gardé dans le monde des spiritueux. Le Shochu est l’un des rares spiritueux au monde qui exsude à la fois une profondeur d’arôme et de saveur. À la manière du saké, la fabrication du Shochu débute par la préparation du koji (moût d’amorçage), qui sera ensuite brassé à l’ingrédient de base et de l’eau. Une fois brassé, il est fermenté et distillé. Pour l’élaboration du Shochu plusieurs ingrédients sont utilisés, à savoir : le riz, le blé, l’orge ou encore la patate douce. Le Shochu à l’orge et à la patate douce est le plus répandu. Contrairement aux spiritueux tels que le Whisky, le Calvados ou encore le Pisco, le Shochu n’est distillé qu’une seule fois. En raison de cette unique distillation, la teneur en alcool du Shochu n’est jamais supérieure à 90 degrés. Au sein du cahier des charges du Shochu, la distillation répétée à l’alambic est interdite ainsi que l’ajout d’additif. Ce processus de fabrication résulte en une boisson qui a l’odeur et le goût du produit avec lequel elle a été confectionnée. Le Shochu fait partie de la même famille de boissons que le rhum, le gin, le whisky et la cachaça.

En quoi le Shochu de Miyazaki est-il spécial ?

La préfecture de Miyazaki joue un rôle important dans la production de Shochu sur le territoire japonais. Miyazaki possède peu de distilleries contrairement aux autres préfectures, mais elle sait se démarquer ! En effet, la préfecture de Miyazaki produit et vend le plus de Shochu au Japon et ce depuis quelques années. Cela s’explique par le fait que la préfecture de Miyazaki profite d’un climat subtropical et donc d’une agriculture abondante et variée. La préfecture de Miyazaki produit de nombreux aliments nécessaires à la confection du Shochu tels que la patate douce, l’orge ou encore le sarrasin. Cette diversité et qualité de produits permet à la préfecture de Miyazaki d’être très créatif et de proposer toute sorte de Shochu, comme aux algues marines, ou encore au cactus ! Au Japon, le Schochu de Miyazaki est reconnu comme un produit de qualité.

Comment déguster le Shochu ?

Traditionnellement, le Shochu se consomme avec de l’eau chaude. Une des meilleures façons de boire du Shochu est de le boire seul, avec des glaçons ou bien avec un trait d’eau pétillante.

Related Articles

%d blogueurs aiment cette page :