Home Mode Vivienne Westwood lance sa saga #MirrorTheWorld

Vivienne Westwood lance sa saga #MirrorTheWorld

by pascal iakovou
0 comment

#MIRROR THE WORLD

Dans Culture and Anarchy, 1869, Matthew Arnold définit la culture comme :  » la recherche de notre perfection totale par le biais de la connaissance, sur tous les sujets qui nous concernent le plus, le meilleur de ce qui a été pensé et dit dans le monde ; et, à travers cette connaissance, la transformation d’un courant de pensée nouveau et libre sur nos notions et nos habitudes de base ».

Aujourd’hui, plus que jamais, nous nous tournons vers la culture et la créativité, de l’intérieur de nos murs, et au-delà, pour mettre en valeur le meilleur de ce qui n’a jamais été vu, et devrait être vu.

Grâce à une série d’images, de vidéos et de live streaming, nous avons lancé #MIRRORTHEWORLD – une campagne numérique en collaboration avec des artistes, des écrivains, des poètes, des musiciens, des universitaires et des activistes du monde entier, pour créer et partager du contenu – dans le but de soutenir la communauté créative et de connecter le public à notre culture et à celle des autres.

Nous profitons également de ce moment pour présenter l’art et les institutions que nous aimons – pour donner de l’espace et du temps à certaines des meilleures créations, « pensées et paroles ».

“La question philosophique la plus importante jamais soulevée est « qu’est-ce qu’une vie heureuse ?  » Une vie heureuse est celle qui Reflète le monde. Cela signifie que vous comprenez le monde à travers l’art et la culture. Vous comprenez le génie de la race humaine et vous vous comprenez vous-mêmes par rapport à cela. Vous êtes comme un petit fragment de miroir qui est une copie exacte du monde entier. Vous êtes beaux parce que vous comprenez la beauté du monde et que vous voulez faire votre vie à grâce à cela. « 

– Vivienne Westwood

#MIRRORTHEWORLD est une campagne mondiale qui vise à mettre en valeur les créateurs, l’art et les institutions que nous aimons. Dans le cadre de la campagne, #ArtLoversUnite proposera des visites virtuelles, des performances en direct, de la littérature, du cinéma et de l’art – en s’adressant à des institutions clés, des conservateurs, des directeurs de musée – pour nous permettre de rester en contact avec le passé tout en regardant vers l’avenir. Notre série #DIY collabore avec notre communauté créative et les leaders de l’industrie pour mettre en valeur leur savoir-faire et leur talent afin que d’autres puissent s’en inspirer. #BuyLessDressUp invite ses amis et collaborateurs à composer leurs looks préférés – anciens et nouveaux ; ‘Power, action – Woman – that’s the look’. #TimeMachine propose à notre communauté de sélectionner ses collections Westwood préférées, des images et des collections personnelles – en fouillant dans les archives, les éditoriaux, les images et vidéos des backstages, les images inédites jamais sorties, tandis que #WestwoodFM diffusera en direct des émissions spéciales du week-end mettant en scène des musiciens, des collaborateurs du spectacle et des étoiles montantes.

Aristote a dit : « Le gland est heureux de devenir un chêne », ce qui signifie que chaque individu a le droit de réaliser son potentiel humain et de devenir lui-même. Cela ne peut se faire en étant centré sur soi-même mais par la liberté, la liberté de suivre ses intérêts profonds et de s’engager envers le monde. J’ai appris que les passionnés d’art sont des combattants de la liberté. Grâce à l’art, nous avons une façon profonde de comprendre le monde.

L’art véritable est source de culture ; nous avons besoin des passionnés d’art.

La culture est l’antidote à la propagande. Notre devise est la suivante : « You get out what you put in« , soit « on récolte ce que l’on sème » en français.

-Vivienne Westwood

LES COLLABORATEURS #MIRRORTHEWORLD:

Pour le lancement de la campagne, Juergen Teller et Dovile Drizyte partagent les livres qu’ils lisent pendant le confinement et Isamaya Ffrench partage une vidéo tutorielle exclusive sur le maquillage. À suivre : #MirrorTheWorld proposera des lectures exclusives des acteurs du Globe de Shakespeare, #ArtLoversUnite présentera des œuvres inédites conservées par des institutions culturelles d’élite du monde entier – telles que la Wallace Collection, #TimeMachine se penchera sur l’histoire de certains des vêtements et moments marquants de Westwood – avec des témoignages d’écrivains et d’historiens. Tandis que les tutoriels #DIY d’artistes, d’amis et de collaborateurs continueront à inspirer la créativité de chacun à la maison et que #WestwoodFM offrira à notre communauté des opéras et orchestre en direct, ou animera les vendredis soirs avec des DJ sets et des performances de personnalités comme Nina Kraviz.

JUERGEN TELLER & DOVILE DRIZYTE

Pour le lancement de notre saga #MirrorTheWorld, le photographe Juergen Teller & Dovile Drizyte prennent en photo les livres qu’ils lisent pendant le confinement.

« Nous sommes connectés au monde par notre travail et la lecture de livres. Cela nous permet de rester sain d’esprit ! »

#JuergenTeller

« …et ce sont les livres que nous lisons réellement. Donc toute la vérité, seulement la vérité et rien d’autre que la vérité ! »@doviledrizyte

ISAMAYA FFRENCH

La maquilleuse Isamaya Ffrench crée un tutoriel vidéo #DIY, inspiré par le maquillage si caractéristique de Vivienne, avec ses yeux et ses lèvres encadrés de rouge et de vert.

@isamayaffrench

VIVIENNE WESTWOOD

Vivienne Westwood débute sa carrière de créatrice en 1971 aux côtés de Malcolm McLaren à Londres. La boutique du 430 Kings Road est alors la vitrine de leurs idées et de leurs créations en perpétuelle évolution. En 1976, Westwood et McLaren posent les fondements de la culture Punk, et renomment la boutique Seditionaries.

A la fin des années 70, Vivienne Westwood est déjà considérée comme le symbole de l’avant-garde britannique. Elle défile pour la première fois à Olympia à Londres où elle dévoile sa collection automne/hiver 1981. Westwood se tourne alors vers les techniques de tailoring traditionnelles de Savile Row, s’inspirant de tissus britanniques et d’oeuvres d’art du 17ème et 18ème siècle.

1989 est l’année où Vivienne rencontre Andreas Kronthaler, qui deviendra plus tard son mari et son partenaire de création puis Directeur de Création de la maison. En 2004, le Victoria & Albert Museum, à Londres, accueille une rétrospective Vivienne Westwood pour célébrer ses 34 ans de mode – il s’agit alors de la plus vaste exposition consacrée à un designer britannique vivant. En 2006, sa contribution à la mode britannique est officiellement reconnue alors qu’elle est faite Dame commandeur de l’ordre de l’Empire Britannique par Sa Majesté la Reine Elizabeth II. En 2007, elle reçoit le prix de l’“Outstanding Achievement in Fashion” de la part du British Fashion Awards à Londres.

Vivienne Westwood est l’une des dernières Maisons de dimension internationale toujours indépendantes. Dépassant la seule question de la production de vêtements et d’accessoires, la Maison cherche depuis ses débuts à susciter le débat et la réflexion. Westwood continue ainsi à captiver l’imagination, et à sensibiliser le public aux questions des droits humains et environnementaux. Après une carrière record de plus de quarante ans, Vivienne Westwood s’est définitivement imposée comme une marque globale, et Westwood elle-même comme une créatrice de mode et une activiste parmi les plus influentes dans le monde.

Related Articles

%d blogueurs aiment cette page :