Home Food and Wine L’âme de Caviar Kaspia dans une bouteille – Vodka Kaspia

L’âme de Caviar Kaspia dans une bouteille – Vodka Kaspia

by pascal iakovou
0 comment

L’ÂME KASPIA DANS UNE BOUTEILLE

Les habitués du mythique restaurant Caviar Kaspia, situé au premier étage du 17 place de la Madeleine le savent : chez Caviar Kaspia, on trinque, on dîne, mais on déjeune aussi à la vodka. D’abord, parce dans cet univers si authentique, il serait incongru de déroger à un incontestable cérémonial slave. Mais aussi, parce que pour accompagner de délicieuses pommes de terre au caviar, on n’imagine rien de mieux que la “petite eau” maison qu’on vous sert ici dans de jolis carafons. De quoi faire ensuite de la boutique du rez-de-chaussée, un passage obligé pour ramener chez soi et faire découvrir aux autres cette vodka d’exception. Ou qu’on soit dans le monde, ouvrir une bouteille de vodka Kaspia, c’est se retrouver téléporté dans l’univers onirique de l’iconique adresse de la place de la Madeleine.

EN TOUTE AUTHENTICITÉ

Si le restaurant Caviar Kaspia renferme de magnifiques oeuvres d’art (tableaux, gravures, porcelaines…) emmenées de Moscou ou Saint-Pétersbourg après la Révolution par quelques Russes blancs, c’est aussi à l’un d’entre eux que l’on doit la pérennité de cette vodka ancestrale.

 Celui-là, qui en avait emporté la précieuse recette dans ses bagages et l’avait conservée jalousement quelques années, eut l’idée en découvrant la magie du restaurant d’Arcady Fixon, fondateur de Caviar Kaspia, de la partager avec lui pour reproduire enfin cet élixir parfaitement unique. En 1927, la formule originelle réveillée, devenue Kaspia Vodka, réussissait la prouesse géniale d’enfermer dans une bouteille, la magie d’une vodka à nulle autre pareille, puissante, mystérieuse et délicate à la fois, et l’âme d’un lieu tout en subtilité, empli d’histoires merveilleuses.

Produite exclusivement en Pologne, comme il est de coutume, elle se caractérise par sa rare pureté. Elaborée à base du meilleur seigle, pour obtenir une eau-de-vie d’une excellente qualité, elle bénéficie aussi de la qualité exceptionnelle d’une eau de source dont l’origine remonte au Crétacé puisée à 220m de profondeur.

La formule ancestrale faisant le reste, la vodka Kaspia offre au final un goût d’une douceur rare, relevé d’une note ultime subtilement piquante, qui la rend définitivement incomparable.

L’ODYSSÉE SUIT SON COURS

Aujourd’hui, place de la Madeleine, où il rayonne dans un immeuble haussmannien, le temps paraît n’avoir eu aucune prise sur l’écrin Kaspia, conforme depuis lors à ce qu’imaginait son fondateur presque cent ans plus tôt. Passée la boutique du rez-de-chaussée, qui regorge de mets délicieux (caviar, poissons fumés…), le restaurant du premier étage arbore ainsi toujours au mur, son emblématique “Troïka”, précieux tableau de Nicolas Swertschkoff, peintre de la Cour impériale. Dans les vitrines aussi, les porcelaines anciennes et même le sceau en cristal de Nicolas II tiennent leur rang.

L’endroit, rénové chaque année de façon quasi-imperceptible, s’impose de manière immuable, comme le garant d’une incroyable tradition et la mémoire d’histoires fabuleuses. Ici, semble flotter l’âme des Ballets Russes, des princesses, des peintres et des poètes, et puis des plus grands noms de la couture dont la griffe est aussi mythique que l’institution parisienne dont

ils sont les habitués. Aujourd’hui, d’ailleurs, tradition oblige, Caviar Kaspia, qui accueille régulièrement les plus grandes stars de l’époque, est aussi reconnue mondialement comme LA “french fashion cantine”, particulièrement incontournable en période de “semaine de le mode”.

A son crédit, ses délices évidemment, son cadre unique, son ambiance autant feutrée que festive, et – qualité d’importance – sa discrétion, au-delà même de ses salons privés. Car, même si le lieu est un passage obligé quand il est question de sublimer la fête, rien ne filtre des soirées incroyables qui réunissent à chaque fois une assemblée chic et hétéroclite qui aurait de quoi affoler Instagram. Mais pas question de se couper de la modernité pour autant.

Installée depuis 2018 sous la coupole des Galeries Lafayette Haussmann, la maison Caviar Kaspia multiplie ainsi les événements ponctuels, de l’ouverture de restaurants et boutiques pop-up (New York, Londres, Rome, Monaco…) au lancement de nouvelles références et d’éditions limitées réalisées avec des artistes, créateurs et designers reconnus comme Giambastista Valli, Carine Roitfeld ou Olympia Le Tan. Sans compter la collaboration récente avec Jacquemus pour deux lieux, Citron et Oursin, où sur la plus belle avenue du monde, l’institution slave regarde du côté de la Méditerranée. A la lumière de l’or noir, une alchimie parfaite entre hier, aujourd’hui et demain.

UN ART DE VIVRE

Parce que le contenant se devait être à la hauteur du contenu, la vodka Kaspia bénéficiera désormais d’une bouteille ornée de la célèbre illustration que l’on retrouve déjà sur les boîtes de caviar de la maison. Dessiné par un de ses habitués sur une table du restaurant, ce navire flamboyant, indissociable de l’institution depuis 1929, trouvera aussi sa place sur l’écrin renfermant le flacon.

Un modèle de glamour et de sophistication, à l’image du haut lieu dont il porte les couleurs. Mais la marque d’un certain art de vivre aussi, qui veut que l’élégance ne soit pas que dans les apparences.

Par sa qualité exceptionnelle, la vodka Kaspia s’inscrit dans l’air du temps, qui veut que l’on prenne soin de soi, en commençant par choisir ce que l’on consomme. Les recettes les plus authentiques n’ont à ce titre jamais été plus au goût du jour. Reste la magie, le “twist”, l’inexplicable âme de ce breuvage rare, qui, après que vous l’ayez goûté, vous donnera l’impression de comprendre enfin, ce que, pour les vrais connaisseurs, la vodka peut avoir de si particulier.

En vente, en avant-première dans tous les établissements du groupe Kaspia au prix de 54€ la bouteille de 70cl

Related Articles

%d blogueurs aiment cette page :