Home ModeFashion Week Défilé Couture GEORGES CHAKRA FW19

Défilé Couture GEORGES CHAKRA FW19

by pascal iakovou
0 comment

Automne–Hiver 2019-2020

Golden Age

Hommage flamboyant à l’âge d’or d’Hollywood, la collection Couture automne-hiver 2019 de Georges Chakra flirte avec la sophistication de Rita Hayworth, le glamour de Lauren Bacall, la blondeur d’Olivia de Haviland et la féminité assurée d’Audrey Hepburn. Autant de légendes du 7ème art dont l’allure et l’attitude infusent les cinquantes modèles de cette nouvelle saison. Imaginez une remise de prix à Los Angeles, une soirée privée à Santa Monica, une propriété cachée à fleur de canyon. Du tapis rouge aux plus beaux salons d’un palace de légende, de la pagode du Chinese Theater à un jardin caché sur les hauteurs de Mulholland Drive, chaque silhouette est une histoire. Et une seconde peau dans laquelle se glisser pour jouer la scène qui marquera les esprits. Comme un film, chaque pièce multiplie les effets. Superpositions de matières, jeux de couleurs, de texture et brillance, grands classiques revisités : Georges Chakra se fait réalisateur et invente une héroïne à la sophistication étourdissante. Robes longues ou 7/8ème, jumpsuit et costumes fluides, vestes-corset aux épaules architecturées, bustier à traîne, ce vestiaire, comme une star, est à la fois caméléon et kaléidoscope. Brillant comme la pellicule, les lamés effet miroir ou teinté champagne répondent au lustre moiré des faux visons rasés, au pétillement des broderies de cristaux et de billes de jais, au scintillement des pampilles qui dansent à chaque mouvement. Les sequins cousus mains jouent le noir en overall, soulignés d’une ceinture en velours ton sur ton, tandis que les plumes et les lamelles de rhodoïd insufflent une légèreté graphique et luxueusement insouciante. Les matières s’additionnent dans des compositions opulentes. Dentelle chantilly, guipure, satin duchesse, tulle plissé et rebrodé se superposent au crêpe de soie, à l’organza ou au gazar. La palette chromatique vibre au même tempo généreux conviant, en plus des blancs immaculés et des noirs profonds, les bleus cobalt, les anis, rouge carmin, vert chartreuse, les teintes de champagne et d’or doux. Une Couture en technicolor qui se joue aussi de tous les possibles architecturaux du vêtement. Ici, une manche ballon ou rebrodée façon armure de luxe répond à une épaule nue. Les asymétries rigoureuses, comme taillées au laser, s’entrechoquent avec les volutes sensuelles des étoffes, la délicatesse bourgeoise des cols ronds, les décolletés plongeants, le raffinement d’un bustier de plumes claires révélant la naissance de la poitrine. La star sait aussi s’amuser d’un boléro brodé de feuillage, moussu et léger comme un nuage, comme des transparences érogènes qui montrent autant qu’elles dissimulent. Tour à tour amazone conquérante et florale et fragile, la diva de Georges Chakra saura trouver ici de quoi endosser les plus beaux rôles de sa vie.

Photo par Nicolas Brulez pour Luxsure

Related Articles

%d blogueurs aiment cette page :