Home ModeFashion Week LUAR NYFW AW19 SHOW

LUAR NYFW AW19 SHOW

by pascal iakovou
0 comment

/r ə ‘dem(p)SH(ə)n /.Surplombant TriBeCa et la ville de New York par un après-midi polaire mais ensoleillé, il n’y avait pas meilleure expérience que d’assister au rassemblement de tous les influenceurs, vips et rédacteurs les plus élitistes réunis pour célébrer et assister au spectacle du Golden Boy de Brooklyn.

Cette saison, l’ADN de LUAR s’est épanoui dans un langage que les alternatistes et les capitalistes pouvaient parfaitement comprendre et admirer, faisant naître un désir d’achat immédiat.

Pour sa collection AW19, Raul a été inspiré par la pensée libre pre et post an 2000. Une époque où le fabuleux, l’opulence, le luxe et une pensée décalée étaient un mode de vie. Une époque où votre voisine épouse un bourgeois français et utilise ses ressources pour financer son esthétique. L’économie était en parfaite santé et la mentalité capitaliste de conquête a abouti à des capes de fourrure de vison et de renard, portés avec négligence, faisant rêver tous vos contacts MySpace, qui n’avaient qu’une envie : vous dépouiller.

Pour cette collection conçue en partenariat avec SAGA FURS, le vison a été soumis à un procédé spécial de matriçage des gris, des bleus, des blancs et des bruns qui apparaissent et forment des motifs uniques, ainsi qu’une calligraphie monogrammée du nom de la marque.
La collection capsule de fourrure comprenait des gants, des bandes en fourrure de renard, des capes, des doublures de chemisiers et l’imprimé Intarsia le plus accrocheur qui comprenait une consistance de bleu. Nous saignons tous en bleu et nous vivons à une époque où toutes les classes humaines, tout les sexes et toutes les croyances se sont mélangés.

Le tailoring était somptueusement exécuté dans un jeu post-genre déconstruit sur les proportions, le collage, le drapage, des détails à rayures de sergé et de filets. La personnalisation structurée, qui comprenait du collage et du drapage, constituait le plus impressionnant des matricules de l’ADN LUAR. Le maintien des silhouettes de la maison mais avec finesse. Le bondage et la représentation de la liberté était également représenté par des ceintures jouant le rôle d’un détail consistant.
le cuir Patchwork, et des impressions cousues à la main sont d’autres composantes impressionnantes de puissance.

Lunettes ornées de bijoux, chapeaux théâtraux et le retour du sac à main iconique Cynthia mettait en valeur les cosmétiques sponsorisés par MAC et les fourrures.

AW19 était, en effet, la rédemption de Raul Lopez.

Related Articles

%d blogueurs aiment cette page :