Home Horlogerie et Joaillerie Piaget Altiplano : Du centre de la Terre au cœur de la Galaxie

Piaget Altiplano : Du centre de la Terre au cœur de la Galaxie

by pascal iakovou
0 comment

La collection Piaget pré-SIHH associe tous les savoirs des métiers de l’horlogerie à une touche céleste

Trois nouvelles montres Altiplano, chacune témoignant de l’expertise hors pair de Piaget, sont à ajouter aux modèles pré-SIHH de cette année. L’horlogerie extra-plate, le sertissage exceptionnel de pierres précieuses, le tout centré sur la mise en valeur de pierres dures comme la météorite, donnent vie à ces trois modèles qui seront officiellement présentés au Salon International 2019 de la Haute Horlogerie à Genève.

Du centre de la Terre au cœur de la Galaxie

Un des domaines clés du savoir-faire de la Maison Piaget concerne le sertissage des pierres précieuses. En étant l’une des très rares manufactures d’horlogerie à maîtriser également la joaillerie, la Maison Piaget est la mieux placée pour créer des montres qui mêlent intimement l’horlogerie et les gestes précis associés au travail des pierres précieuses. Les gemmes, qui se sont formés sous une pression et une chaleur indescriptibles et proviennent des profondeurs de la Terre, donnent à une montre Piaget tout son éclat éternel.

L’Altiplano de haute horlogerie de 36mm est un modèle essentiel dans l’élégante collection de Piaget ; elle parle à la femme qui la porte tout comme à ceux qui apprécient les formes de montre classiques.

Pour la première fois, sa lunette et son cadran présentent des diamants taille baguette, son cadran est soleillé en bleu Piaget et elle est produite dans une édition qui ne comporte que 88 exemplaires.

L’influence céleste est encore plus prononcée pour l’Altiplano Tourbillon en or blanc de 41 mm qui se distingue par son cadran de météorite bleue cerclé de diamants.

Les heures et les minutes excentrées à huit heures sont marquées par les célèbres indices et aiguilles bâtons des Altiplano Piaget, tandis que décentré à deux heures, la danse tournoyante du tourbillon volant rappelle la rotation des corps célestes dans un firmament bleu foncé.

L’Altiplano Tourbillon de 41 mmm, dans cette édition limitée à 28 exemplaires, illustre les prouesses de Piaget dans le domaine du sertissage des pierres précieuses, des cadrans en pierres décoratives et de la haute horlogerie des montres extra-plates.

Complétant le trio des créations Piaget pré-SIHH, naît opportunément une montre qui est la plus pure expression de l’essence de Piaget — l’Altiplano en or rose de 40mm avec son cadran de météorite grise et une distillation unique du temps qui s’exprime en heures et en minutes, avec un index de date à trois heures.

L’association de l’or rose, de la météorite grise et des index en or rose, loin des modèles très contrastés de 36 mm et 41 mm, forme un écrin pour les nuances subtiles de la météorite utilisée comme matériau décoratif.

L’Altiplano Piaget de 40mm en or rose avec son cadran en météorite grise est créée en série limitée de 300 exemplaires.

Les atouts d’une Manufacture d’horlogerie dès son origine

L’histoire de Piaget est inextricablement liée à celle de l’innovation dans la haute horlogerie, en particulier dans le domaine des mouvements extra-plats. Parmi les records qui jalonnent son histoire se trouvent le calibre 9P à remontage manuel de 1957, le calibre 12P à remontage automatique de 1960 et, plus récemment, le 1200P de 2010 et l’extraordinaire Piaget Altiplano Ultimate Concept de 2mm d’épaisseur présenté au SIHH de 2018.

Le domaine de l’horlogerie extra-plate et les compétences techniques qu’elle requiert sont tellement spécifiques qu’elle est souvent comparée à l’horlogerie des mouvements à complications en termes de défis à relever. Elle ressemble en quelque sorte à la fabrication des mouvements squelettes, technique dans laquelle Piaget a également démontré son incroyable excellence pour la fabrication du mouvement squelette extra-plat 1200S.

À la manufacture Piaget, l’horlogerie extra-plate n’est pas seulement une fin en soi. Elle est aussi une technique hautement maîtrisée qui est remise en jeu dans certaines des montres de fabrication artisanale les plus osées sur le plan esthétique créées dans l’histoire de la haute horlogerie.

Pendant les décennies 1960 et 1970, Piaget était reconnu pour l’utilisation osée qu’il faisait des pierres dures pour orner les cadrans de ses modèles stylés et si élégants. Ceci n’était rendu possible que par le savoir-faire considérable de la Manufacture dans le domaine de l’horlogerie extra-plate, et ce parce que, en général, les cadrans en pierres dures sont beaucoup plus épais que les cadrans classiques faits de métal. Dans le pur respect des conventions de conception des montres plates et élégantes de cette période, les montres équipées de cadran en pierre dure ne sont associées qu’à des mouvements plats de sorte à conserver à l’ensemble l’épaisseur la plus fine possible.

Related Articles

%d blogueurs aiment cette page :