Home ModeFashion Week GAMUT SS19

GAMUT SS19

by pascal iakovou
0 comment

Le collectif GAMUT est le fruit de la rencontre entre cinq designers de mode, un groupe d’ami.e.s formé à La Cambre, en Belgique. Leur première collection, présentée le 28 septembre 2018 à La Station – Gare des Mines, fait dialoguer avec bienveillance les univers et les domaines d’expertise respectifs de ses membres. Sur une même silhouette, on distingue une interprétation du tailleur traditionnel, envahie
de codes techniques, portée avec des santiags surpiquées GAMUT et un sac de voyage fabriqué à partir d’écharpes
de récupération, qu’on retrouve sur une jupe à volant ou un pantalon. Les sensibilités de chaque membre du collectif cohabitent et se répondent dans un vestiaire cohérent, où le tailleur est revisité sous plusieurs formes, tantôt organique, tantôt conceptuelle, déconstruite, radicale ou minutieuse… Les savoir-faire de chacun.e sont exploités au maximum pour donner vie à une garde-robe ouverte, où les pièces naviguent de l’homme à la femme, dans un mouvement permanent qui annonce une esthétique nouvelle, spontanée et à rebours des tendances actuelles.

Quand on visite le site www.collectifgamut.com, on se retrouve devant un dédale organique, qui produit de manière aléatoire des collages, des superpositions d’images, des confrontations d’échelles, de thèmes et d’ambiances. On y voit des photographies de vêtements en cours de fabrication, des images de la vie quotidienne, prises dans la rue, la nuit, le jour, en voyage ou chez soi. Mêlées à cette matière brute, des photographies de la première collection GAMUT, réalisées régulièrement, chaque mois, au fil de son élaboration. Pas des images séduisantes, pas des images publicitaires, mais plutôt des reflets de réel.
Le collage se retrouve dans le choix des matières du collectif
: les lainages traditionnels à rayure tennis, déclinés tout au long de la collection, se confrontent à une toile technique imperméable et à des jerseys imprimés – dont les motifs reprennent, en photographie noir et blanc, les étoffes tailleur rayées du reste de la collection, portées sur des mannequins. Surdimensionné, le mot GAMUT est imprimé sur des robes, des tops et des shorts. Une ligne de mailles, tricotées en cachemire coloré et reprenant les principes de construction de la collection, apporte de la lumière à l’ensemble.
Entre décalage et réalisme, les silhouettes GAMUT juxtaposent des éléments d’une grande sobriété, d’une grande rigueur, avec des gants à paillettes ou des casquettes à visières ultra-larges. Formés à l’école belge, les membres de GAMUT cherchent à faire glisser les codes du vêtement traditionnel, du gilet d’homme à la robe de soirée, du manteau tailleur à la chemise blanche, en passant par la parka technique et le pull en laine rustique.
La collection est présentée sur une cabine de mannequins
à l’image du collectif et de la Station – Gare des Mines, recouverte de film rouge pour l’occasion : un échantillon inclusif de la jeunesse d’aujourd’hui, dont l’attitude énergique et puissante correspond à l’ambition de GAMUT : refléter une réalité différente, une autre manière de créer, un champ des possibles.
GAMUT remercie la marque anversoise Adult. qui lui a prêté trois modèles de paires de chaussures à l’occasion de son défilé du 28.09.2018. Le reste des accessoires (modèles hauts et bas de santiags, sacs à dos, sacs de voyage, casquettes, ceintures) a été développé par GAMUT.

Related Articles

%d blogueurs aiment cette page :