Home ModeFashion Week YANINA COUTURE FW1819

YANINA COUTURE FW1819

by pascal iakovou 30 août 2018 0 comment

La collection Haute Couture FW1819 de la maison Yanina a pour principale source d’inspiration le folklore et les traditions russes mâtinés d’une touche de chic à la française.

Cette collection se veut un Kaléidoscope de différentes époques importante de l’histoire de la Russie et mixe leurs influences :  Pierre Le Grand, la Révolution, la grande Catherine. Elle s’inspire aussi des vêtements traditionnels des jeunes Komsomols ou des paysannes.

L’hiver est la saison favorite de la maison Yanina. Cette nouvelle collection est principalement composée de tailleurs et de robes signatures de la maison avec la taille cintrée et des jupes amples. Les vestes et manteaux sont faits de vison, zibeline et de fausse fourrure. La peau lainée, utilisée traditionnellement pour la garde-robe paysanne, se fait chic avec d’incroyables broderies.
Les matières utilisées sont le velours, le taffetas, la laine et le cuir. La gamme de couleur est noire, grise, bordeau et vert émeraude.

Les broderies font partie de l’ADN de la maison depuis sa création. Cette saison FW 18/19, elles s’inspirent des imprimés traditionnels russes et de motifs paysans simples brodés à la main. La maison a utilisé une grande variété de techniques tel que le patchwork, la dentelle de cuir et la
broderie en volume pour les motifs baroques.

La partie soir du défilé fait référence avec ses brillances aux robes d’or et d’argent des Tsars. Cette saison une attention toute particulière a été accordée aux accessoires et aux coiffes : chapkas, coiffes en vison et en fourrures, certaines sont tricotées à la main et rappellent les Kokochniks. Les chaussures sont ornées de boucles et sont portées avec des bas en velours.

« Je suis sûre qu’en faisant revivre les traditions nous créons une nouvelle tendance. Je voudrais qu’en regardant cette collection on imagine ma Russie et la grande histoire de notre état. Chaque look est une ode à mon pays. J’ai essayé de créer un vestiaire dans lequel chaque femme du monde se sentira confiante et heureuse. La beauté n’a pas besoin de traduction, c’est une langue internationale. »

Yulia Yanina.

www.yaninafashion.com

Related Articles

%d blogueurs aiment cette page :