Home Voyages REDECOUVRIR LES RUINES ANTIQUES AVEC EXPEDIA

REDECOUVRIR LES RUINES ANTIQUES AVEC EXPEDIA

by pascal iakovou 12 juin 2018 0 comment

LES RUINES ANTIQUES NOUS OUVRENT UNE FENETRE FASCINANTE
SUR LE PASSE. MEXIQUE, ITALIE, EGYPTE OU ROYAUME-UNI :
EXPEDIA RECREE 7 LIEUX MAGIQUES.

Les ruines antiques nous ouvrent une fenêtre fascinante sur le passé et nous permettent de découvrir comment les gens vivaient, leurs habitations et leur mode de vie. Les historiens, les architectes comme les voyageurs s’émerveillent de ces vestiges du passé, mais il est souvent difficile de s’imaginer à quoi ressemblaient ces édifices spectaculaires à leur apogée. L’agence de voyage en ligne Expedia, wwww.expedia.fr, a decidé de remonter le temps et de recréer certaines de nos ruines antiques préférées dans leur emplacement d’origine. En attendant de se rendre sur place.

1. Le Parthénon, Grèce
Dans l’Antiquité, ce temple abritait une statue en or monumentale d’Athéna, la déesse grecque de la sagesse, de l’artisanat et de la guerre. La forme imposante du Parthénon se découpe sur le sommet de la colline de l’Acropole, ancienne citadelle d’Athènes. En 1687, il fut sévèrement endommagé durant la grande guerre turque, mais une grande partie de la solide architecture dorique survécut au bombardement et est toujours intacte aujourd’hui. De nos jours, le Parthénon est une attraction touristique qui attire des millions de visiteurs chaque année. Le voici, entièrement restauré dans sa splendeur d’origine.

2. Pyramide de Nohoch Mul (Cobá), Mexique
Cobá est un site maya situé dans l’État mexicain de Quintana Roo. Il aurait été peuplé pour la première fois entre 100 av. J.C. et 100 apr. J.C., puis abandonné vers l’an 1550, à l’arrivée des conquistadors espagnols. Avec ses 42 mètres de hauteur, Nohoch Mul est la plus grande pyramide maya de la péninsule du Yucatán et la deuxième plus haute pyramide maya au monde. Elle a été découverte dans les années 1800, mais il a fallu attendre 1973 pour que le site ouvre au public, car la jungle épaisse qui l’entourait le rendait difficile d’accès. C’est une destination hors des sentiers battus mais on peut aujourd’hui s’y rendre en voiture ou en empruntant les transports publics.

3. Le temple de Jupiter, Italie
Construit en hommage à Jupiter, le dieu du ciel et de la foudre, ce temple était le centre principal de la vie religieuse dans la cité antique de Pompéi, une petite ville romaine de la baie de Naples. Il dominait le Forum, avec la silhouette menaçante du Vésuve en toile de fond. L’éruption du volcan eut lieu en août de l’an 79 apr. J.C. et causa la destruction tragique de Pompéi. Le site fut découvert à nouveau au XVIe siècle et, après de nombreuses années de fouilles, des millions de visiteurs peuvent aujourd’hui découvrir cette attraction fascinante et se faire une idée du quotidien de cette ville romaine du Ier siècle.

4. Milecastle 39 (partie du mur d’Hadrien), Royaume-Uni
S’étendant sur près de 120 kilomètres à travers certains des paysages les plus impressionnants de la campagne anglaise, le mur d’Hadrien date du Ier siècle apr. J.C. Les historiens ne sont toujours pas d’accord sur la raison de sa construction. Selon la théorie la plus populaire, Hadrien l’aurait fait édifier pour défendre son empire lorsqu’il devint Empereur en 117 apr. J.C. Pour renforcer la sécurité, des forts appelés « milecastles » furent érigés le long du mur, à environ 1 mille romain d’intervalle. Ici, nous avons recréé l’un de ces forts.

5. Temple de Louxor, Egypte
Depuis sa création, le temple de Louxor, qui tire son nom du terme arabe al-Uksur (« fortification »), est un site sacré. Édifié sur l’ordre d’Amenhotep III en 1380 av. J.C., il fut rénové par Ramsès II une centaine d’années plus tard pour l’agrémenter d’un pylône et d’une cour ouverte. Il était relié au temple voisin de Karnak par une allée de sphinx, qui en protégeait les portes. Avec ses obélisques et architraves emblématiques, le temple de Louxor est un exemple de l’architecture en pierre la plus colossale de l’Égypte antique. Il témoigne de la longue histoire du pays, et sa visite est un incontournable de tout séjour en Égypte.

6. La Pyramide du Soleil : Teotihuacán, Mexique
Teotihuacán comptait parmi les premiers centres urbains du centre du Mexique et est aujourd’hui l’un des plus importants sites archéologiques de ce pays. Il a été érigé entre le Ier et le VIIe siècles de notre ère, mais on sait très peu de choses sur les gens qui l’ont construit et y ont vécu. Ils construisirent les premières villes complexes de la région, puis disparurent mystérieusement. La Pyramide du Soleil est le plus grand édifice de Teotihuacán et l’une des plus anciennes pyramides du centre du Mexique. C’est aussi l’une des plus grandes et, comme la reconstitution le montre, c’était une structure spectaculaire.

7. Espace sacré de Largo Argentina – Temple B, Italie
Cette place de Rome abrite les vestiges de quatre temples romains. Elle a été découverte à l’occasion d’un chantier, dans les années 1920. Le temple B est le plus récent des quatre, et six de ses colonnes, son escalier et son autel sont encore intacts aujourd’hui. Les visiteurs ne découvriront pas seulement un site archéologique fascinant, mais aussi les centaines de chats qui vivent parmi les ruines. Des bénévoles les nourrissent, les soignent et s’en occupent, et les visiteurs sont encouragés à les caresser ou même à les adopter.

Que vous soyez mordu d’histoire ou passionné d’architecture, ou que vous planifiiez votre prochain week-end, vous ne serez pas déçu par la visite de l’un de ces sites. Quel que soit celui que vous choisissez, n’oubliez pas de vous munir de ces reconstitutions pour voir à quoi il ressemblait à son heure de gloire.

Related Articles

%d blogueurs aiment cette page :