Home ModeFashion Week Paul Smith Homme et Femme Printemps/Été 2018

Paul Smith Homme et Femme Printemps/Été 2018

by pascal iakovou
0 comment

Une bouffée d’optimisme souffle sur la collection Paul Smith Homme et Femme Printemps/Été 2018

Suivez le défilé en 360° depuis le premier rang.

Les motifs Hawaïens de la collection sont inspirés des chemises que Paul rapporta de ses voyages à New York dans les années 70 et qu’il proposait ensuite dans ses boutiques anglaises. Leurs coupes amples et leurs imprimés audacieux étaient alors une découverte très appréciée par ses clients.

Cette initiation au kitsch inspira par la suite les chemises aux imprimés fleuris qui firent la renommée de Paul.

Des motifs floraux et aquatiques sont brodés dans les revers de satin des smokings, peints à la main sur les cuirs ou encore appliqués sur les sacs. L’imprimé de la collection “Ocean” apparaît sur des parkas légères aux matières techniques et innovantes conçues en collaboration avec des usines spécialisées, apportant ainsi modernité et fonctionnalité aux silhouettes.

Des décors de plages de nuit se distinguent sur les jacquards provenant de l’usine italienne de Limonta. Irrévérencieux, Paul s’est amusé à incorporer les étiquettes japonaises des boites de sardines en conserve sur les sacs en bandoulière, les ceintures ou encore les poches de chemises. La palette de couleurs de la collection s’étend du bleu pastel au rose poudré en passant par le bleu navy, jusqu’au jaune et turquoise foncé culminants.

Les costumes et tailleurs de la collection rappellent les modèles des années 80 ressortis des archives de Paul Smith avec les revers de costumes découpés et les épaules carrées. Des patchworks floraux habillent les robes fluides aux encolures de chemises tandis que des carpes japonisantes plongent dans les épaisseurs de soie. Les doublures prennent vie sur les costumes et tailleurs en coton où des fleurs tropicales sont imprimées à l’envers et dont les teintes délavées de l’extérieur tranchent avec des couleurs chatoyantes à l’intérieur. L’atmosphère du surf et de bord de mer se diffuse jusqu’aux sacs de plage, aux espadrilles imprimées ou aux sandales colorées.

La collection a été présentée dans une ambiance joyeuse et décontractée, portée par les sons de The Cure et David Essex ou encore ‘Octopus’s Garden’ des Beatles, clin d’oeil au thème aquatique.

Related Articles

%d blogueurs aiment cette page :