Home ModeFashion Week Dans les coulisses du défilé Thom Browne SS18 avec Wella

Dans les coulisses du défilé Thom Browne SS18 avec Wella

by pascal iakovou
0 comment

Que vous dire sur Thom Browne tant nous admirons sa créativité et les mises en scène incroyable qu’il nous propose.

Pour cette collection Printemps Eté 2018, rendez vous été donné avec les équipes de Wella pour vivre une aventure unique : vivre le défilé depuis les coulisses et assister au maquillage et au coiffage des mannequins. Autant vous dire que nous étions excités comme des enfants d’assister à ce premier show femme de la marque à Paris. Sans doute l’un des moments les plus attendus de cette dernière fashion week car il n’y avait que très peu de places, le défilé était dans un cadre merveilleux et surtout c’était la premiere fois que Thom Browne défilait pour la femme à Paris !

Le cadre était à couper le souffle, les salons de l’Hôtel de ville de Paris. Nous nous dirigions backstage pour assister aux répétitions et rencontrer Eugene Souleiman, le directeur de création de la maison Wella.

Parlons un peu du contexte, pour cette saison Thom Browne propose « un double rêve, un rêve rêvé d’une autre planète, qui reve d’une autre beauté qui est en fait réalité ». C’est une féérie majestueuse aux personnages fantasques ornés de tulles, de légéreté, comme si ils flottaient.

Côté matière on retrouve des plaids, des seersuckers, des madras. mais surtout du tulle.  C’est un hommage à la couture, une mode travaillé à l’extrème où les tissus deviennent prétexte à toutes les folies.

Les personnages font penser tantôt à des funambules, des cosmonautes, des fées, des monstres, on y croise même des licornes. Nous sommes plongés en enfance, dans nos rêves les plus fous, dans les contes.

Pour Eugene Souleiman, Thom Browne ne propose pas uniquement des défilés, ce sont des véritables spectacles des oeuvres de théatre dont les vêtements fous  méritent  d’être dans les plus grands musées.

Eugene Souleiman avait donc la lourde mission de s’occuper de la coiffure de ce fantasque show. « Thom Browne m’a demandé de rendre les modèles chauves. J’ai commencé à travailler avec cette idée et construit autour. Mon idée était de créer quelque chose qui fasse penser à un pantin ou mannequin, quelque chose de brillant et irréel comme si ce n’était pas vraiment des cheveux. Je lui ai envoyé quelques references d’une artiste appelé Allen Jones et ça lui a plu. Nous avons transformé ces modèles en sculpture, nous les transformons en faux vrais mannequins. Travailler avec Thom, c’est créer de la magie, quelque chose qui ne vient pas de ce monde »

Eugene Souleiman a utilisé les produits Wella : EIMI Sculpt Force,  EIMI Stay Essential, ghd Air Hair Dryer

Related Articles

%d blogueurs aiment cette page :