567 Views |  Like

eBay – Etude Noël 2017 : Un père Noël un peu plus généreux cette année

  • Les Français dépenseront en moyenne 261€ pour leurs cadeaux
  • Ils offriront en moyenne 9 cadeaux à 7 personnes différentes
  • d’entre eux feront des achats en ligne cette année
  • 4 Français sur 10 se disent impatients de faire leurs courses de Noël
  • 1 Français sur 2 estime que les cadeaux sont essentiels à Noël

Le mois de novembre a marqué le début de la course aux cadeaux pour près d’un Français sur deux (47%). Ils sont encore plus nombreux à estimer que les présents sont indispensables à la réussite de Noël (49%) ; ceux-ci font partie intégrante de la fête ! Alors que 4 Français sur 10 se disent impatients à l’idée de faire leurs achats de fin d’année, eBay, site d’achat de produits neufs et d’occasion, dévoile les résultats de son étude sur les achats de cadeaux de Noël des Français.

Les Français dépenseront en moyenne 261€ pour leurs cadeaux cette année

Les Français qui offriront des cadeaux cette année, ont une bonne idée du budget qu’ils dépenseront pour faire plaisir à leurs proches et leurs amis. Ainsi, si 40% d’entre eux ont prévu plus de 300€ de dépenses, 26% s’attendent à dépasser la barre des 400€1. En moyenne, ce seront 261,27€ qui seront déboursés par les Français dans l’achat des cadeaux cette année, contre 247€ en 2016. Dans ce budget de Noël, ce sont leurs partenaires qui leur coûteront le plus cher, puisqu’ils alloueront 121,99€ en moyenne aux cadeaux qui leurs sont destinés. Suivent ensuite les parents, auxquels ils consacreront en moyenne 84,86€.

Les plus généreux seront les familles avec enfants qui s’apprêtent à dépenser 293€ en moyenne, un budget en légère hausse par comparaison avec l’année précédente, et les 55-64 ans, qui prévoient des dépenses de 283€ environ.

Afin d’augmenter leur budget de Noël, certains pratiquent d’ailleurs la revente d’objets non-utilisés, notamment sur des sites tels qu’eBay. 10% des Français interrogés affirment ainsi avoir déjà revendus des biens pour pouvoir acheter un cadeau de Noël1, une tendance qui touche plus les familles avec enfants (15%) et permettrait de récolter environs 88,19€ pour financer les fêtes !

Des cadeaux sur mesure pour chacun

Si 12% des Français font leurs achats au fil de l’année sans se soucier de l’ambiance de fête, pour tous les autres, un mois et demi ne sera pas de trop pour trouver les 9 cadeaux de Noël, en moyenne, qu’ils prévoient d’offrir. D’autant qu’ils sont 62% à estimer qu’il est important, voire très important, que le cadeau reflète la personnalité de celui qui va le recevoir, et qu’ils auront en moyenne 7 personnes à choyer; pas question donc de faire un achat sans avoir un peu réfléchi à l’avance.

Selon le panel sondé, ce sont d’ailleurs les enfants (35%) ou leur partenaire (25%) auxquels il est plus facile de faire un cadeau. De leur côté, les partenaires sont ceux qui font les meilleurs cadeaux (34%) tandis que les beaux-parents sont considérés comme les pires en la matière par 12% des sondés1.

Des régions plus généreuses que la capitale

Toutes les régions de France ne sont cependant pas égales et certains seront donc plus gâtés que d’autres. Les mieux lotis habitent en Normandie, en région Centre ou Bourgogne-Franche-Comté, où chacun offrira un peu plus de 10 cadeaux en moyenne. Par comparaison, en Île de France, Auvergne-Rhône-Alpes et dans le Grand Est, les trois régions les moins généreuses, ce sont 8 cadeaux en moyenne qui seront offerts par personne.

Le top trois diffère cependant lorsqu’on se tourne vers les dépenses moyennes, puisqu’on trouve la Provence-Alpes-Côte-D’azur (289,84€), le Centre (268,74€) et l’Occitanie (268,48€) sur le podium, puis le Grand Est (243,42€), l’Auvergne-Rhône-Alpes (251€) et les Hauts-de-France (251,32€) en queue de peloton.1

Il est toujours plus facile de trouver ses cadeaux en ligne

Les Français en quête de cadeaux sont toujours plus nombreux à faire confiance aux sites de vente en ligne, tels que eBay et sa place de marché aux 1,1 milliards d’articles neufs et d’occasions. Ils sont 60% à prévoir de faire leurs achats en ligne pour les fêtes de fin d’année 2017, une augmentation de 7% par rapport à l’année 2016. Ils sont ainsi 19% à penser faire plus d’achats pour Noël via un ordinateur et 12% à vouloir faire des dépenses plus importantes via leur smartphone cette année.

Si les Français se tournent de plus en plus vers les places de marché en ligne, c’est selon eux parce que les objets qu’on y trouve sont moins chers (pour 46% des sondés), mais aussi parce qu’ils sont indisponibles ailleurs ou, tout simplement, uniques (pour 39% des sondés) !

« Avec une offre aussi large que celle proposée par nos vendeurs professionnels et particuliers du monde entier, proposant des produits neufs et d’occasion, nos acheteurs sont certains de dénicher la perle rare pour Noël ! », déclare Camille Charvolin, Directrice marketing d’eBay France. « La majorité des articles sur eBay sont neufs, livrés gratuitement et vendus au meilleur prix, pour pouvoir aussi bien offrir le dernier iPad, qu’un ensemble Lego ou un drone, mais les Français trouveront aussi des articles d’occasion, souvent de collection, de luxe ou encore vintage introuvables ailleurs, et qui raviront leurs proches qu’ils soient fans de Star Wars, de mode, de décoration ou encore d’automobiles. »

L’idée de seconde main ne rebute d’ailleurs pas les Français : près de 1/3 des sondés ont ainsi déjà acheté un article à un vendeur particulier en ligne par le passé (31%). De plus, lorsqu’ils comptent offrir un cadeau, ils sont 49% à affirmer être prêts à offrir un objet qui aurait déjà eu un propriétaire. Ce sont les 55-64 ans qui sont les plus réticents en la matière, avec un peu plus d’une personne sur deux estimant qu’il est peu probable qu’ils offrent un cadeau de seconde main.

Il n’y a pas que les cadeaux à Noël !

Bien entendu, tout n’est pas qu’une question d’argent et de cadeaux à Noël ! D’ailleurs, 1/4 de ceux qui cherchent des cadeaux pour les fêtes ne sont pas particulièrement enthousiastes à l’idée de faire leurs courses de Noël. Les Français sont aussi attachés aux symboles traditionnels et aux valeurs véhiculées par ces célébrations. Plus de la moitié des personnes interrogées (51%) affirment ainsi préférer un Noël traditionnel, en famille, avec un repas de fête et un sapin. Cependant, certaines traditions sont sur le déclin, ils ne seront que 27% à décorer leur maison d’une crèche (3% de moins par rapport à 2016) et 44% d’entre eux préfèrent un sapin artificiel contre 28% pour lesquels le sapin se doit d’être naturel.

Au cours du mois de novembre, ce sont plus de 500 sapins et objets de décoration de Noël qui sont vendus chaque jour sur eBay.fr2 !

Les bons conseils pour le meilleur des cadeaux

Quelles que soient leurs préférences en matière d’ambiance, ceux qui s’offriront des cadeaux cette année chercheront à éviter les faux-pas les plus impardonnables. Le top trois des erreurs à ne pas commettre selon eux ? Oublier de retirer le prix (36%), offrir un cadeau inadéquat (34%) ou offrir le même cadeau que l’année précédente (33%). On évitera également les jeux vidéo (7%), les jouets pour adultes (7%) et les sous-vêtements ou chaussettes (6%), considérés comme les pires cadeaux, pour leur préférer un voyage (10%), des bons d’achat (9%) ou des vêtements et accessoires (9%)1.

Afin d’éviter les impairs, il est conseillé de chercher l’inspiration en se renseignant sur les hobbies de la personne à laquelle faire le cadeau (58%), en repensant aux moments passés ensemble (44%) et en demandant conseil auprès des amis ou de la famille de la personne concernée.

Avec ça, ils seront presque assurés de trouver le présent idéal. Après tout, l’essentielselon 42% des personnes interrogées, c’est que le cadeau qu’ils reçoivent reflète leur personnalité. Les Français en quête d’inspiration pour dénicher des trésors à mettre au pied du sapin, trouveront jusqu’au 25 décembre sur eBay une sélection spéciale Noël de produits neufs au meilleur prix et de produits rares et uniques, introuvables ailleurs.

Méthodologie :
L’enquête a été réalisée en ligne par Kantar TNS auprès de 2 283 Français âgés de 18 à 64 ans, du 12 au 16 octobre 2017.