Home ModeFashion Week ALBERTO BIANI SS2018

ALBERTO BIANI SS2018

by pascal iakovou
0 comment

Collection Printemps/Eté 2018
Visions à Cuba

Partir d’une contradiction : faire du neuf avec du vieux, et du vieux avec du neuf. Et c’est déjà Cuba. Un voyage qui offre une vision, en renferme une autre, puis une autre encore. Le chaos
qui apporte l’ordre, comme toujours avec Alberto Biani. Il y a la toile blanche et brute de certains lits de camp, de certains draps oubliés, de certains uniformes fatigués et de certains rideaux inusables. Des tissus nés pour durer et se renouveler dans le temps. Une recherche méticuleuse de ce qui a été et sera à nouveau. Avant même de définir la matière, celle-ci existe. Des cotons importants, dotés d’une histoire. Ce n’est qu’après qu’ils deviennent chemises, vestes, robes et pantalons. L’essentialité militaire. La praticité populaire.
Il n’existe pas de choses belles ou laides ; c’est la succession de ces dernières qui définit l’esthétique. Comme lorsque, dans un marché de Londres, au milieu des guenilles et des chiffons apparaît une chemise de soie Christian Dior des années 50, authentique et précieuse. Soudain tout prend de la valeur. De la même manière, voici de petites jupes légères, des shorts à volants, des blouses indispensables. Avec le coton duchesse. Paradoxes. Le détail qui élève. Mélanger cet ensemble qui devient qualité, une qualité appréciée. Jusque dans les souvenirs. Par exemple, la toile Sanderson qui recouvrait les
canapés en rotin de la grand-mère : décolorée aujourd’hui comme elle l’était à l’époque. Pour des complets et des pantalons exubérants. L’exagération, comme unique forme essentielle et nécessaire. Déclinaisons de rouges et de bleus. Des touches de vert affirmées.

Related Articles

%d blogueurs aiment cette page :