514 Views |  Like

DIOR présente sa campagne croisière avec JENNIFER LAWRENCE

POUR LA CAMPAGNE CROISIÈRE 2018 DE DIOR, L’ACTRICE ET ÉGÉRIE JENNIFER LAWRENCE A ÉTÉ PHOTOGRAPHIÉE PAR BRIGITTE LACOMBE, QUI A DÉJÀ COLLABORÉ AVEC LA MAISON POUR METTRE EN SCÈNE LES CRÉATIONS IMAGINÉES PAR MARIA GRAZIA CHIURI.
DANS CETTE SÉRIE, L’UNIVERS DE LA MAISON RENCONTRE CELUI DE L’ARTISTE AMÉRICAINE GEORGIA O’KEEFFE, L’UNE DES FIGURES QUI A INSPIRÉ LA COLLECTION. « EN M’INTÉRESSANT AU DÉSERT, AU COURS DE MA QUÊTE D’INSPIRATION, JE SUIS TOMBÉE SUR LE TRAVAIL EXTRAORDINAIRE DE GEORGIA O’KEEFFE, CHAMANE MODERNE, RECONNAISSABLE À SON ALLURE MAJESTUEUSE ET SOLENNELLE DANS LES SABLES DU NOUVEAU-MEXIQUE. UNE RECHERCHE QUI EST AVANT TOUT UN VOYAGE INTÉRIEUR, EN SOI ET AU SEIN DE SA PROPRE IDENTITÉ FÉMININE », EXPLIQUE LA DIRECTRICE ARTISTIQUE.
C’EST DANS CET ESPACE AUX COURBES ORGANIQUES ET À L’ATMOSPHÈRE DOUCE QUE L’ÉGÉRIE JENNIFER LAWRENCE INCARNE LA FÉMINITÉ SINGULIÈRE DE LA COLLECTION CROISIÈRE 2018, ET SON LIEN PRIVILÉGIÉ AVEC LA NATURE. L’ACTRICE EST TOUR À TOUR VÊTUE DE LONGUES ROBES OU DE LONGS GILETS DONT LES MOTIFS ÉVOQUENT DES FLEURS DU DÉSERT, ASSOCIÉS À DES COLLIERS GRIGRIS, OU D’UNE VESTE BAR REVISITÉE ET PORTÉE DE MANIÈRE DÉCONTRACTÉE, AVEC UN PANTALON ET UNE CHEMISE BLANCHE. LE CHAPEAU, POSÉ PAR-DESSUS UN FOULARD NOUÉ SUR LA NUQUE EST SIGNÉ STEPHEN JONES. POUR PARACHEVER CETTE ALLURE, LES SACS J’ADIOR ET LADY DIOR SE DÉCLINENT EN NUANCES TERREUSES ET ORGANIQUES, OU BIEN AVEC UNE BANDOULIÈRE INSPIRÉE DE L’ARTISANAT AMÉRINDIEN.