Home ModeFashion Week Rossella Jardini – automne hiver 2016 2017

Rossella Jardini – automne hiver 2016 2017

by Romane Mouillseaux
0 comment

Rossella Jardini revient à la fashion week de Milan avec son propre label créé en 2015 après avoir travaillé chez Moschino.

Rossella Jardini est une personnalité forte, imprégnée de culture, c’est une figure brillante de la mode et qui est très appréciée dans ce milieu. Elle le déclare elle-même: « j’ai toujours été une addict de la mode et des bijoux depuis l’enfance. Elle se définit aussi avec beaucoup d’humour en disant: « je n’ai jamais connu quelqu’un de plus élégant que moi. »

RJ-FW16-15RJ-FW16-8

Son inspiration lui vient de la rue, du cinéma et de l’histoire de la mode. On retrouve dans cette collection son esprit imprégné de culture et d’inspirations puisées à travers des siècles de mode, de cultures orientales, asiatiques et bohème. Cette collection très personnelle est née de sa rencontre avec deux jeunes créateurs, Fabrizio Talia et Carlotta Bitossi.

RJ-FW16-7RJ-FW16-5

Elle y apporte son expérience en marketing, de la photo, sa recherche de textiles rares et d’une grande qualité qu’elle fait venir du Japon comme le crêpe de soie. Rossella Jardini est une créatrice aux multiples talents et ses modèles en sont le fruit: tartans, jacquards, superposition de matières, lurex, velours, mousseline, 22 modèles, le tout dans un véritable kaléidoscope de couleurs.

RJ-FW16-16RJ-FW16-4

L’ensemble de la collection est colorée, légère, libre avec beaucoup de fantaisie, dominée par le blanc, rouge, or, noir et turquoise. Elle joue avec les rayures marines, les pantalons larges recouvrant les pieds, les vestes façon caban, le style est éclectique et joyeux. Les classiques de la garde robe comme le smoking masculin, le pyjama, la longue jupe, sont transformés sous son inspiration. C’est un jeu incessant entre le masculin et le féminin. Les modèles sont toujours agrémentés d’accessoires amusants comme ce grand col de plumes noires façon oiseau ébouriffé, petits manchons de poignets à volants, coiffures bandeaux agrémentées de bijoux rappelant la mode des années folles.

Il y a beaucoup de fantaisie et de mélange des genres, style vintage, années 70 avec ses cols pelle a tarte bordés de frou-frou, fifty’s. De l’inspiration orientale et bohème dans ses longues robes et jupes à volants en soir brillante, popeline et crêpe de Chine. Rossella Jardini habille le corps entièrement, ajoute des superpositions, des accessoires, elle pare la femme, ce qui répond bien à sa volonté de créer des vêtements que toutes les femmes peuvent porter. Les chaussures rajoutent une note originale avec leur côté brodequin du XVII ème siècle.

Une collection élégante avec beaucoup de caractère pétillante, hors du temps et très éclectique.

Related Articles

%d blogueurs aiment cette page :