Home ModeFashion Week Fashion Preview, état des lieux de la mode Montréalaise

Fashion Preview, état des lieux de la mode Montréalaise

by pascal iakovou 4 mai 2016 0 comment

Il y a quelques semaines, nous décollions vers Montréal, une ville plein de surprises et d’effervescence. C’est le croisement de l’Europe et des Etats Unis, Une ville à l’énergie particulière qui attire chaque année de nombreux expatriés français. Tout au long de ce séjour nous avons pu rencontrer des créateurs passionnants en mode mais aussi en design.

Mode Avant-Première en est à sa cinquième édition de Fashion Preview, l’évènement mode incontournable à Montréal, a eu lieu les 5, 6 et 7 avril 2016. Défilés, rencontres créateurs, soirées, expo ventes,concours, Fashion Preview donne une vitrine à la mode Montréalaise décomplexée.

C’est dans le cadre du Cœur des Sciences de l’UQAM que nous avons découvert les collections d’une indéniable qualité, proposées par une trentaine de créateurs de prêt- à-porter et d’accessoires de mode.

Ceux-ci ont été invités à imaginer un univers qui leur est propre, sur le thème de la Nordicité, afin de partager avec le public, les acheteurs et les médias présents, leur vision de la mode et leur prochaine collection.

Voici le portrait de cette bouillonnante nouvelle scène mode.

Alexandre dit Sandy
Bachelière de l’École Supérieure de mode de Montréal, Emilie Mathieu œuvre dans la sphère du design québécois depuis une dizaine d’années. Désirant explorer le côté théâtral du vêtement, elle entre dans l’univers du costume au Cirque du Soleil, une expérience déterminante qui lui a permis de travailler la matière sous des angles différents. C’est lors de ses études supérieures à l’Istituto Marangoni de Milan que s’est révélé son désir de lancer sa ligne de mode masculine. Elle crée alors Alexandre dit Sandy, une jeune maison de design qui dans un esprit créatif allie tissus techniques et innovants à la mode masculine. Depuis plusieurs années, les matériaux innovants transforment notre mode de vie, c’est le mouvement techno-fashion. La ligne est solidement teintée des couleurs québécoises et de ses quatre saisons. L’expression du patrimoine est partout inhérente : »nous ne conservons que l’essentiel de ce passé de bâtisseurs et de défricheurs québécois, et ce sans tomber dans le folkloriste ». Son nom s’inspire d’un de ses ancêtres, un homme de caractère qui l’a beaucoup inspiré.


Site internet : https://www.alexandreditsandy.com

Allcoveredfashion
Allcoveredfashion est une entreprise de Québec fondée en 2015 par la designer Noémi Harvey. La griffe destinée à la jeune femme moderne prône la polyvalence, la qualité et l’authenticité. Conçus et fabriqués au Québec, les designs des vêtements sont inspirés par l’art, l’architecture et les textures. Allcovered, c’est une nouvelle griffe à l’image de la jeune femme moderne alliant simplicité, féminité et audace.
Depuis toute petite, Noémi Harvey, la fondatrice et designer de Allcoveredfashion, rêve de faire carrière dans l’univers de la mode. C’est à l’âge de 14 ans qu’elle reçoit en cadeau sa première machine à coudre et que la magie se met à opérer. Suite à des études secondaires, elle se lance dans une technique en design de mode au Campus Notre-Dame-de-Foy. Elle gradue en 2014, et la tête pleine d’ambition, elle débute des études universitaires en entrepreneuriat et gestion de PME. C’est avec passion et détermination qu’elle lance finalement, à l’âge de 21 ans, son entreprise Allcovered.


Site internet : https://www.allcoveredfashion.com

Claudette Floyd
Établie à Montréal, le designer Claudette Floyd a été connu sous le nom de Rush Couture pour plusieurs années. La nouvelle direction de la marque permet de changer le nom à Claudette, qui apporte l’affirmation que la marque manquait. La marque de Claudette a été connu pour la simplicité et l’élégance affirmée qui se projette à travers ses créations, même avec le changement de nom. Claudette Floyd est connu depuis longtemps pour ses tissus exquis, soie, chiffon, dentelle et jersey. Ce mélange crée des magnifiques options pour toute occasions.
La marque
Claudette Floyd représente la marque Claudette par Claudette Floyd, une marque professionnelle et unique qui garde le concept d’être  »féminine pour toujours ». Soit des robes sexy et romantique ou simple et classique, Claudette apporte une marque polyvalente qui peut plaire à n’importe quelle clientèle.
La créatrice
Née en Jamaïque et élevée à Montréal, la créatrice Claudette Floyd est reconnue autant pour ces robes  »cocktail » que pour ses robes élégantes de soirée. Claudette a fait ses études au College LaSalle, mais ce n’est pas seulement ses études qui lui ont permis de rentrer dans la mode. Claudette a été non seulement inspirée par des grandes marques comment Saint-Laurent et Dior, mais aussi par sa mère qui était couturière.


Site internet : http://www.rushcouture.com

Collectif du College LaSalle
Dans ce monde passionnant des nouvelles possibilités et des solutions, les définitions strictes évoluent pour devenir plus fluides, les limites établies changent et les frontières deviennent inexistantes. En transcendant la classe sociale, la race et le sexe, un monde plus tolérant et moins critique est en train d’émerger, dans lequel les divisions culturelles et géographiques s’estompent et où les gens commencent à avancer ensemble. Ce moment de transition vers une société utopique, sans classes sociales et plus uniforme, est représenté par une collection collective de vêtements taille unique portés par un groupe diversifié de mannequins. Chacun des éléments ont étés conçus par différents étudiants finissants du Collège LaSalle. Une très belle prestation.
Gestion de projet et direction artistique : Milan Tanedjikov

Stylisme : Sinz Bal, Mikayla Di Grappa et Vanessa Antonacci

Visuels : Jennifer-Lynn Christie et Kaven Tremblay

Son : Frankie Teardrop
À propos de l’École internationale de mode, arts et design du Collège LaSalle
L’École internationale de mode, arts et design du Collège LaSalle est la plus importante école de mode au Canada. Depuis plus de 40 ans, elle propulse de jeunes talents en design et en commercialisation de la mode à l’échelle nationale et internationale. Le Collège LaSalle compte plusieurs diplômés de renom tels Marie Saint- Pierre, Denis Gagnon, Mariouche Gagné, Annie Horth, Jérôme C. Rousseau, Travis Taddeo, Pedram Karimi, Frédéric et Mathieu Joncas ainsi que Thomas Tait.


Site internet : http://www.lasallecollege.com/schools/fashion.aspx

Dominique Ouzilleau
Né à Montréal en 1967. Héritage familial, fabricant 3e génération. Depuis 1984, Dominique Ouzilleau recherche, expérimente et crée des techniques uniques. Il est un des seuls designers à maîtriser parfaitement toutes les étapes de fabrication de vêtements de fourrures. Plus qu’un simple nom, il réinvente continuellement la façon de fabriquer. Ses premières expériences de confection remontent à l’âge de 11 ans. Il lance sa propre griffe dès l’âge de 24 ans.
Maintenant reconnu au Québec, aux États-Unis et au Japon. Il collabore avec de grandes maisons telles que Féraud, Christian Lacroix, Lagerfeld, Givenchy, Fendi, Torrente, Bally et plus encore.
Ses techniques très personnelles et son savoir-faire de haut niveau offrent aux couturiers la possibilité d’explorer de nouvelles approches pour la conception de leurs vêtements.


Site internet : http://dominiqueouzilleau.com

Emi Jeen
Emi Jeen est une chanteuse et auteure-compositrice-interprète pop alternatif de Montréal, Canada.
En 2010, elle est sélectionnée pour faire partie du groupe pop international Akasha/A.K.A et part en tournée pendant 5 ans en Malaisie, Thaïlande, Dubai, aux États-Unis et au Maroc.
Le groupe attire l’attention de la compagnie Ubisoft qui leur donne l’opportunité d’inclure leur premier single “Hot for me” sur le jeu Just Dance 4.
En 2015, Emi décide de poursuivre sa carrière solo et c’est à ce moment qu’Emi Jeen est véritablement née. Elle sortira son premier EP, au printemps 2016, réalisé par Pierre-Luc Cérat (Bran Van 3000) et Shane Murphy.
Emi Jeen adore la mode et dans le cadre de Fashion Preview, elle s’associe à trois créateurs Montréalais de renoms, Elisa C-Rossow, Maison Cyma et Anomal Couture, puis vous fait découvrir secrètement sa nouvelle musique. Bienvenue dans l’univers d’Emi Jeen.


Site internet : http://emijeen.com

Helmer
En quête de connaissances techniques et de toujours plus d’exigence, HELMER n’a jamais cessé de suivre les formations les plus pointues de coupe, de design, design textile, et de tous les métiers d’art au service de la Haute Couture. Poussé par le désir de se surpasser et d’aller encore plus loin, d’abord Tailleur pour Homme, il suivra tout au long de sa carrière des formations techniques et artistiques parmi lesquelles celles du Collège Lasalle à Montréal puis, arrivé sur Paris, celles d’Esmod, de l’école de la Chambre Syndicale de la Haute Couture et de l’École de broderie d’Art Lesage.
Après avoir travaillé 20 ans à Paris au service des plus grands noms de la Haute Couture, du Prêt-à-Porter de Luxe et du spectacle, tout en présentant ses propres collections, HELMER de retour au Québec enseigne le moulage aux “Arts Libres” et présente en mars, avec le soutien du LABCREATIF, sa nouvelle collection montréalaise Automne-Hiver-Croisière 2007-2008 intitulée …L’art et la technique maitrisés…
Vivement saluée par la presse et les critiques, l’engouement est tel que cette collection qui ne devait être qu’un coup de pub pour ses cours et son bureau d’étude, devient le buzz de la saison.
Aujourd’hui s’appuyant sur une petite équipe, il commence à fédérer les savoir-faire les plus pointus du Québec. Pas à pas, avec sa ligne Couture, sa ligne de prêt-à-porter, sa toute nouvelle ligne d’accessoires et le développement de Costume de Scène, HELMER construit les bases d’une marque Haute Couture made in Canada.


Site internet : http://www.helmerjoseph.ca

Jennifer Glasgow

Peu après son arrivée à Montréal en 1996, Jennifer Glasgow se met à créer de merveilleux costumes de comédiens, de danseurs, ainsi que pour le Cirque du Soleil. Elle lança sa collection de vêtements lors de l’ouverture de sa première boutique, Local 23, et continue de s’accomplir suite à l’ouverture d’une deuxième boutique, General 54. Chacune de ses collections est un véritable reflet de sa vision, et chaque nouvelle saison nous permet de découvrir de nouveaux horizons.

Site internet : http://www.jenniferglasgowdesign.com

KQK

Fondée en 2012 par la designer Karen Quirion, KQK est une marque de prêt-à-porter s’adressant aux femmes modernes et chics comme à celles plus urbaines et masculines souhaitant porter des vêtements faciles et sophistiqués. Sobre, minimaliste et marquée par un aspect androgyne, la griffe allie style urbain décomplexé et féminité tout en affichant quelques touches masculines avec ses coupes sur mesure.

Diplômée du Campus Notre-Dame de Foy en Design de Mode et titulaire d’une maîtrise en Fashion Communication et PR décrochée à l’Istituto Europeo di Design de Milan (Italie), Karen Quirion s’inspire de ses voyages et de ce qui l’entoure pour créer.

Site internet : http://www.kqk.ca

Leinad Beaudet

Enfant déjà, Daniel Beaudet déambulait parmi les tissus et découvrait les richesses infinies des étoffes grâce à sa grand-mère qui l’emmène quand elle fait ses emplettes dans les magasins de la rue Saint-Hubert. Une passion vive naît alors pour la création, la mode et ne le quittera plus. Porté par un sens unique, fiévreux et mordant de la mode, il devient le premier québécois à faire son entrée à la prestigieuse Académie Royale des Beaux-Arts d’Anvers. Trois années fertiles durant lesquelles il explore avec une application sans réserve les rouages du processus créatif, de la construction d’une pièce, d’une œuvre, d’une collection. Porté par ses apprentissages, il finit par travailler dans les ateliers de Dries Van Noten et de Hilde Frunt. De fil en étoffe, ses ouvrages mêlés de son audace le mènent au Laos. Il y perfectionne son savoir-faire et s’initie à la broderie au fil d’or traditionnel (utilisé notamment par Christian Lacroix ou Kenzo) de l’ancienne cour royale de Luang Prabang. Porté dorénavant par un esprit affiné et une exigence que seule une connaissance précise peut prodiguer, Daniel dessine sa première collection ainsi que les contours de sa maison naissante au printemps 2013.

Profondément québécois et septique quant au discours internationaliste des acteurs de la mode canadienne, Daniel décide au contraire de s’inscrire dans l’histoire et le paysage de la mode québécoise. Une histoire complexe et tourmentée qui ravit son esprit malicieux et raffiné. Un paysage codé qui sert son attrait de la bienséance et fait le délice de son exquise impertinence. Daniel Beaudet plonge alors dans des rêveries et nous propose un univers à la délicatesse tranché, où la fantaisie se cogne à la rigidité dans lequel défilent des créatures au port altier, sévères et drôles, affranchies et légères pour nous offrir une nouvelle identité esthétique québécoise profondément audacieuse et résolument contemporain.

Dans cet esprit, Leinad Beaudet a pour objectif de définir l’identité esthétique québécoise à travers la création, production et distribution de produits modes valorisant la production locale, la préservation de nos spécificités culturelles et une consommation plus responsable. Plus qu’une gamme de produits responsables, la maison Leinad Beaudet, propose des collections conçues comme une garde robe évolutive dans la lignée du « slow wear » permettant à la femme moderne de suivre la mode avec pragmatisme et réalisme. Induisant ainsi les bases d’une relation émotionnelle durable entre le client et le produit.

Une ligne de vêtements de luxe accessibles conçus et produits localement destinés à la femme « contemporaine » dénigrant l’âgisme et s’adressant aux femmes entières et à part-entière, en-dehors des âges.

Une très belle découverte aux matières et coupes sublimes.

Site internet : http://www.leinadbeaudet.com

Lushyne

Lucci Rojas, né à Montréal. La mode est dans son sang. Sa mère est couturière et lorsqu’elle était au Chili, elle étudia le dessin de mode, malheureusement, elle dû mettre fin à son rêve afin d’immigrer au Canada. Sans le savoir, elle donna naissance à un couturier qui maintenant poursuit ses traces, son histoire, son rêve.

Diplôme de l’École des Métiers des Faubourgs de Montréal dans le programme Confection Vêtements Façon Tailleur pour Hommes et Femmes. Lucci a travaillé plus de 4 ans en tant qu’artisan des costumes pour le Cirque du Soleil pour différents spectacles tels que : Love The Beatles, oVo, Zumanity, KÀ, etc. Après 8 ans dans l’industrie du costume et de la mode,il a entamé en 2011 ma griffe LUSHYNE.

LUSHYNE est une collection prêt-à-porter moderne, stylisée et intemporelle qui cause sensation grâce à la splendeur de ses silhouettes. Les créations sont séduisantes, distinguées et inspirantes. Les collections sont imaginées et conçues à Montréal par son créateur.

Bienvenue dans mon univers.
Un Lieu Où la Romance et la Rébellion Ne Font Qu’un.

Maison Cyma

Maison Cyma, du rêve à la réalité

Cynthia Girard et Mary-Jo Dorval, les fondatrices de la marque, se connaissent depuis le berceau. Depuis leur tout jeune âge, les créatrices éprouvent un intérêt marqué envers l’univers de la mode.

Mary-Jo, dès qu’elle eut l’âge de tenir une aiguille, se mis à la couture et à la création de pièces uniques, à l’aide d’ancien rideaux et bouts de tissus. Cynthia, quant à elle, était alors le mannequin des collections et dessinait quelques croquis. Ce jeu est rapidement devenu leur préféré, si bien, que les jeunes filles décidèrent alors d’y donner un nom : Cyma design.

Aujourd’hui, réalisant que leur passion ne les avait jamais quittées, Cynthia et Mary-Jo décidèrent de se lancer concrètement et de donner vie à leur projet d’enfance : ainsi est née MAISON CYMA. Toutes deux très concernées par l’industrie du cuir et de la fourrure neuve et par ce que cela implique envers les animaux, les créatrices décidèrent d’intégrer au cœur de leur processus créatif et identité de marque, le concept de fourrure recyclée et cuir de poisson.

Les collections de MAISON CYMA, aux valeurs éthiques, sont inspirées de la force animale et du romantisme baroque. Leurs éléments signature sont la fourrure recyclée amovible, le cuir de poisson et la texture de smocking fait à la main.

Site internet : http://maisoncyma.com

Travis Taddeo

TRAVIS TADDEO est très apprécié par ceux qui aiment prendre des risques avec la mode grâce à ses créations qui dépassent les attentes et les conventions établies dans le domaine de la mode canadienne. Reconnu pour ses agencements de lignes minimales et ces mélanges uniques de soie, de jersey, de cuir et de fourrure, Taddeo propose simplicité et avant-garde grâce à ses mariages audacieux de luxe et de mode urbaine. Sans doute l’un des artistes les plus excitant de Montréal.

Site internet : http://www.travistaddeo.com

WRKDEPT

Pour sa collection Automne Hiver 2016 intitulée « Bed and Breakfast », WRKDEPT transforme les basiques de la maison en des pièces essentielles de laine, à travers une large gamme détente de tuniques surdimensionnées, de chandails à capuche et de pantalon. Cette saison marque également le début de l’incursion de WRKDEPT dans la confection, en présentant cinq manteaux spectaculairement taillées avec des détails uniques. Définitivement tendance !

Site internet : http:// www.wrkdept.com

Mais aussi des créateurs d’accessoires comme : Annick Lévesque, Catherine Gaillard, Ella Dugré, Eve & Daphnée, Harricana, Holdur, Kinsu, Lajoie, L’Effet Papillon Créations, Les Lares, Maison Bourdon, Maison Godefroy, Mohawks Bijoux, PKY Design, Quality Native Crafts.

Un grand merci à Emmanuella Lolli et toute l’équipe de Fashion Preview, ainsi que les institutions québécoises.

Related Articles

%d blogueurs aiment cette page :