Home Mode Gauchère, prêt à porter, Hiver 2016

Gauchère, prêt à porter, Hiver 2016

by pascal iakovou
0 comment

Il existe un élément dans le travail de Marie-Christine Statz que l’on peut retrouver dans chacune de ses collections : le jeu sur les contrastes. Et c’est sa maitrise qui amène cette contradiction dans un parfait équilibre, changeant entre la réciprocité des opposés et l’interprétation singulière.

Visuels Claire Guillon

Cette saison, Gauchère démontre à nouveau sa capacité à rester fidèle à son ADN tout en étant capable de se réinventer chaque saison avec une nouvelle dimension à son alphabet du design.

La collection joue avec la simplicité et la réduction, elle est également ouverte et éclairée avec des fentes et ouvertures dans les jupes, tops et vestes. Et il y a beaucoup de pièces comme les robes et les tops qui sont faits de dentelle, ce qui ajoute une nouvelle transparence à la collection, mais également la technique Bouclé – un nouveau tissu avec des boucles de laine sur une grille nylon.

Cette transparence révèle une nouvelle facette de la femme Gauchère : une certaine vulnérabilité. Mais au même moment où la collection se dévoile forte et masculine, les pièces sculpturales qui sont réalisées en laine feutrée, comme en protégeant cette vulnérabilité avec une sorte de bouclier – un nouveau thème qui se traduit en laine laminée, en plissé et en dentelle également.

Les autres contrastes de la collection sont des jeux entre le brillant et le mat, et les surpiqûres en noir et blanc sur les manteaux, robes et jupes.

Related Articles

%d blogueurs aiment cette page :