Home Art de vivre Volez, Voguez, Voyagez avec Louis Vuitton

Volez, Voguez, Voyagez avec Louis Vuitton

by pascal iakovou
0 comment

Jeudidernier se tenait le vernissage d’une des expositions les plus attendues du moment : Volez, Voguez, Voyagez de Louis Vuitton. Cette exposition retrace avec maestria l’histoire du malletier le plus connu au monde mais aussi à travers l’évolution des époques, l’invention du voyage moderne.

Le vernissage a bien entendu été l’occasion d’un défilé de stars et de personnalités, nous étions parmi les convives : décryptage.

L’exposition commence bien évidemment par parler des hommes qui ont fondé et dirigé Louis Vuitton, de Louis à Gaston et Gaston Louis puis les générations futures.
1065_LV_15 12 02_Expo VVV

December 03, 2015 at 1124PM(9)la Malle de 1906
1906, les codes de l’univers Louis Vuitton tels qu’ils sont reconnus aujourd’hui cohabitent pour la première fois sur un modèle de malle. Proportions par- faites, renforts extérieurs en bois de hêtre, coins et rivets en laiton, serrure à gorges, revêtement en toile Monogram, tous les détails sont là pour faire de cette malle un « idéal » qui introduit ainsi la richesse historique et artisanale de la Maison. La malle de 1906 préfigure l’exposition « Volez, Voguez, Voyagez – Louis Vuitton » car elle englobe à elle seule tous les univers abordés : richesse du geste, savoir-faire, voyage, beauté, création et vision d’avant-garde. une introduction en trois dimensions et une image à garder en tête tout au long du parcours.
1233_LV_15 12 02_Expo VVV

Le Bois
« Fils du Jura, tête de bois » : un dicton qui se veut à double sens concernant le parcours exemplaire et déterminé de Louis Vuitton lui-même. né dans cette région forestière, issu de générations de menuisiers et de charpen- tiers, le bois fait déjà partie intégrante de la vie du jeune homme lorsqu’il quitte son village d’anchay à 13 ans pour rejoindre la capitale… à pied. il aura largement le temps de découvrir les paysages français pendant son long trajet. Lorsqu’il s’installe layetier et emballeur en 1854, ses outils sont ceux de ses ancêtres, et il sait instinctivement quels bois utiliser pour optimi- ser ses créations : peuplier, hêtre, bois de rose, camphrier, qui sont encore aujourd’hui les matériaux phares de la structure des malles réalisées aux ateliers d’asnières. De l’arbre au geste, rien n’a changé ou presque en deux siècles. Le Jurassien forte tête aurait approuvé.
December 03, 2015 at 1124PM(10)

Les Malles classiques
Wardrobe, cabine, plate, lit, secrétaire, idéale, auto, aéro… des termes mystérieux qui qualifient autant d’inventions imaginées dès 1854 par Louis Vuitton et ses descendants. À chaque modèle son utilisation précise et ses dimensions spéciales, adroitement conçues pour s’adapter à des cas uniques. Espaces restreints, besoin de légèreté, volumes spécifiques, vêtements à stocker pliés ou suspendus : chaque malle est une véritable définition du savoir- faire Louis Vuitton, qui augmente ainsi, à chaque création, un lexique propre à la Maison. au fil des inventions, viennent s’ajouter d’autres innovations judicieuses, de la serrure à gorges à la Vuittonite ou la toile Monogram, toujours dans cette volonté absolue d’allier l’esthétique au pratique. Présentées dans une même pièce, ces malles classiques prouvent l’intemporalité parfaite d’une vision en avance sur son temps. Les étapes d’un vocabulaire qui continue de se développer aujourd’hui.

1368_LV_15 12 02_Expo VVV

L’Invention du Voyage
A. les expéditions, croisière noire et croisière jaune
Le passage au XXe siècle engendre une transformation physique de notre rapport à l’espace. Soudain, tout semble possible. La vision de l’être humain s’agrandit tandis que les frontières se rapprochent : le développement des modes de transport va permettre l’essor du voyage-plaisir, du voyage-décou- verte, du voyage tout court. Louis Vuitton va être le partenaire intime de ces nouvelles aventures, présentées dans un cadre dynamique et onirique, tout en replaçant les innovations de la Maison dans le contexte historique de chaque époque et de ses modes.
1509_LV_15 12 02_Expo VVV

1542_LV_15 12 02_Expo VVV

B. L’essor du Yachting,
Le goût des croisières et l’apparition du Steamer Bag
D’un lieu réservé aux explorateurs aguerris, la mer devient lieu d’évasion. La voile devient le loisir des fortunés. Dès le tournant du XX e siècle et jusque dans les années 30, les grandes compagnies maritimes font de la traversée un moment privilégié en inaugurant de véritables palaces ottants : Great Eastern, Provence, Queen Mary, normandie… on y passe des jours, voire des semaines, accompagné d’un vestiaire idoine qu’il faut bien transporter avec style. naissance de la Malle cabine, qui se niche dans l’espace restreint à bord, et du Steamer Bag (1901), objet pratique qui va tranquillement révolutionner l’univers du sac. ce modèle souple qui se glisse dans la malle pour accueillir ensuite le linge en attente de pressing est l’ancêtre poids plume du sac contemporain.
1410_LV_15 12 02_Expo VVV
1491_LV_15 12 02_Expo VVV

c. L’automobile
A peine la voiture devenue une figure de la chaussée, Louis Vuitton applique son savoir-faire aux malles auto qui s’adaptent aux carrosseries fuselées des premières automobiles. toile étanche, fermeture solide, elles séduisent les voyageurs par leur association du beau et du pratique. Le contenant s’adapte ensuite à des nécessaires à pique-nique ou à outils, un raffinement qui fait écho aux tenues des automobilistes. La Maison est également partenaire d’expéditions lointaines comme les croisières noire et Jaune : en collaboration avec citroën, Louis Vuitton imagine des équipements astucieux pour accompagner les aventuriers du volant en afrique et en chine.
1548_LV_15 12 02_Expo VVV

D. L’aviation et les malles plein ciel
S’élever dans les airs, une audace qui vient naturellement chez la famille Vuitton. tandis que les jumeaux Pierre et Jean imaginent des prototypes d’hélicoptère et d’aéroplane, présentés au Grand Palais en 1910, leur père Georges conçoit la même année une Malle aéro capable d’accueillir dans un espace restreint le nécessaire du voyageur. La légèreté du bagage est plus que jamais d’actualité.
1620_LV_15 12 02_Expo VVV

1635_LV_15 12 02_Expo VVV
E. Le train pour ailleurs
1883, naissance de l’orient-Express, joyau dans un système ferroviaire déjà bien développé. Le plus démocratique des modes de voyage donne nais- sance à tout une garde-robe – manteaux, tailleurs – qu’on accompagne forcément d’une malle qui se glisse sous la banquette, et d’un sac porté main pour les objets indispensables au cours du trajet.
1641_LV_15 12 02_Expo VVV

L’écriture dans l’oeuvre de Louis Vuitton
Un univers qu’on associe rarement au nom de Louis Vuitton, et pourtant. au-delà des magnifiques malles bibliothèque adoptées par Hemingway ou Françoise Sagan, toute l’histoire de la Maison repose sur des milliers de documents manuscrits, registres de vente ou fiches client soigneusement conservés pour témoigner d’un passé écrit à l’encre indélébile. Le personnage haut en couleurs de Gaston-Louis Vuitton, petit-fils du fondateur est un vé- ritable collectionneur avide. Membre de plusieurs comités et sociétés dé- vouées au recensement des ouvrages et papiers anciens, il est aussi éditeur et même journaliste dans « L’intermédiaire des chercheurs et des curieux ». Des activités qui influent sur sa façon de diriger la Maison. Ses carnets et collections personnelles prouvent non seulement son avant-gardisme en termes de visual merchandising, mais aussi son goût pour le voyage et les malles anciennes. Si le Monogram est la plus reconnaissable des « écritures » Vuitton, la Maison a toujours proposé la personnalisation des bagages, y compris la création d’un symbole ou d’un monogramme dédié, appliqué ensuite au pinceau sur les malles. Les sacs tagués par Stephen Sprouse sont donc la suite logique d’une longue et belle histoire.

December 03, 2015 at 1129PM (1) December 03, 2015 at 1128PM (4)
December 03, 2015 at 1128PM (7)

La Malle tableau, conversation avec l’art
une commande spéciale du galeriste rené Gimpel, grande gure du monde de l’art du début du XX e siècle et cousin de Georges Vuitton, sert d’introduction au lien essentiel entre Louis Vuitton et l’art. client régulier de la Maison qui conçoit des emballages sur mesure pour les œuvres qu’il transporte, le gale- riste commande en 1927 une malle spéciale dont le grand format lui permet de faire transiter sans risque les toiles de ses artistes entre Paris, Londres et new York. Voyageurs concernés par la beauté, des artistes comme Matisse ou Picabia sont également clients de la Maison. au XXi e siècle, ce sont les artistes eux-mêmes qui réinventent les codes Vuitton à la demande de la Maison. Monogram revu par takashi Murakami, sacs conçus par richard Prince, malle voulue par Damien Hirst ou cindy Sherman, pré gurent la nais- sance de la Fondation Louis Vuitton et la consécration de l’union avec l’art

December 03, 2015 at 1128PM (3)

December 03, 2015 at 1128PM (2)

Les Collections de malles de Gaston-Louis Vuitton
Encore un hommage à l’esprit curieux et collectionneur de Gaston-Louis Vuitton, qui a réussi à réunir l’une des plus exceptionnelles archives de malles anciennes au monde. Bien avant l’ère numérique, il conçoit un questionnaire exhaustif qui lui permet de juger s’il souhaite ou non acquérir une pièce. ainsi, il concentre à asnières malles précieuses ou fortifiées, en laque, bois, métal, marqueterie, objets curieux ou rares venus du Japon, d’Espagne des Pays-Bas. inspiration ou exutoire, la collection est encore un bel exemple de la détermination familiale des Vuitton.

La Mode en beauté
Que serait le contenant sans son contenu, mais surtout l’aura de celui ou celle qui l’adopte et qui y insuffle son style ? cette triple relation est un miroir d’un univers qui se développe en parallèle de la Maison Louis Vuitton : la mode. inventeur de la haute couture, charles Frédéric Worth est le voisin et ami de Louis Vuitton, qui est donc aux premières lignes de cette nouvelle toilette féminine. Savoir contenir une garde-robe élégante est dès le départ une priorité de la Maison. Dans les années 1920 et 1930, viennent s’y associer boîtes à bijoux et nécessaires de toilette, à l’instar du Porte-habits garni Milano, peut-être l’une des réalisations les plus délicates et somptueuses de l’archive Vuitton.

December 03, 2015 at 1131PM

December 03, 2015 at 1129PM (17)

Le salon de musique et ses commandes spéciales
Quel est l’objet le plus fragile, le plus difficile à emballer et à protéger au- jourd’hui ? comme pour mieux signifier la pérennité de la beauté, il s’agit d’un univers aussi intemporel que la Maison Louis Vuitton, celui de la mu- sique. au cœur de cet espace voulu par le scénographe robert carsen, lui- même proche de cet univers à travers ses nombreuses collaborations avec l’opéra, une commande spéciale en cuir épi blanc conçue pour protéger un violon Stradivarius. autour s’harmonisent, une DJ Box en toile Monogram imaginée par Helmut Lang, une boîte à violon fin XiX e, une malle Baguettes chef d’orchestre contenant les baguettes précieuses ayant appartenu à Mozart, Beethoven et d’autres. Des notes du passé et du présent qui perpé- tuent la symphonie Louis Vuitton. un générique de fin pour l’exposition, une ouverture vers le futur.

December 03, 2015 at 1129PM (11)

Horaires de l’exposition du 4 décembre 2015 au 21 février 2016 au Grand Palais
Entrée par le square Jean Perrin
ouverture les lundi, jeudi et dimanche de 10h à 20h Les mercredi, vendredi et samedi de 10h à 22h Fermé le mardi, sauf pendant les vacances scolaires entrée gratuite
www.grandpalais.com

Related Articles

%d blogueurs aiment cette page :