Home Beauté et parfums Le papier d’Arménie: un parfum envoutant dans la maison

Le papier d’Arménie: un parfum envoutant dans la maison

by Marie Renaud
0 comment

Connaissez-vous le papier d’Arménie ? Une jolie alternative aux bâtons d’encens et un parfum envoutant totalement indescriptible, qui vous transporte et vous détend.

La petite histoire du papier d’Arménie :

L’histoire du Papier d’Arménie débute au XIXe siècle. Lors d’un voyage en Arménie, Auguste Ponsot remarque que les habitants parfument et désinfectent leurs maisons en faisant brûler du Benjoin (le Benjoin c’est en fait le mélange des résines de différentes plantes). Séduit par cette pratique traditionnelle et écologique, il décide d’importer ce produit en France.

Son associé, le pharmacien Henri Rivier, découvre alors qu’en faisant dissoudre le benjoin dans de l’alcool à 90° on obtient une odeur persistante. L’ajout de parfum donne un mélange aromatique agréable et tenace. Il ne reste qu’à trouver un support. Ce sera le papier buvard qui absorbe le mélange tout en conservant l’odeur originelle du Benjoin et se consume lentement sans faire de flamme.

papier-armenie

Pour utiliser le papier d’Arménie il suffit juste de prendre donc un petit morceau de papier qui se détache de son support (un petit carnet) et de le bruler, tout simplement.

Le parfum du papier va alors embaumer toute la pièce de votre maison, adieu les désodorisants chimiques avec le papier d’Arménie ce n’est que du naturel pour une maison saine et un air purifié.

On prend vite gout au papier d’Arménie, son parfum est très relaxant, apaisant, il n’y a pas un soir ou je ne brûle pas une bandelette de papier. C’est devenu un rituel, j’instaure ainsi une atmosphère de calme et de bien être dans mon intérieur.

Sur le site officiel de la marque http://papierdarmenie.fr vous trouverez en plus des traditionnels carnets de papiers, des bougies mais aussi des coffrets cadeaux avec des brûleurs de différentes couleurs et en ce moment un coffret spécial noël.

le-bruleur-en-ceramique

h

h

h

h

h

Marie Jablonski

[email protected]

Related Articles

%d blogueurs aiment cette page :