Home Art de vivreCulture Pâques au Manoir de Paris

Pâques au Manoir de Paris

by Marie Renaud
0 comment

Le Manoir de Paris est sans conteste l’endroit incontournable de tous ceux qui aiment avoir peur.
Ce lieu aussi intéressant qu’effrayant vous fera découvrir 13 légendes surprenantes qui se sont déroulées en plein cœur de la capitale.

l
Adil Houti, le créateur du Manoir de Paris a bien voulu répondre aux questions de Luxsure.fr et nous a ainsi parlé de son parcours et de ses ambitions.

l
Après avoir créé des  maisons hantées aux États-Unis, il s’est intéressé aux histoires macabres dont regorge notre ville et a ensuite tout naturellement décidé de les faire connaitre au  grand public en réalisant Le Manoir de Paris.

Fort du succès de ce lieu unique en son genre, Adil Houti souhaite par la suite créer d’autres Manoirs en France, affaire à suivre donc.

l
Petit récapitulatif des 13 histoires que vous pourrez découvrir au Manoir de Paris :

l
I. Les catacombes de Paris
Le 3 novembre 1793, Philibert Aspairt s’aventure dans les carrières situées sous le couvent du Val de Grâce. Il ne revient jamais de son expédition. 11 ans plus tard, son corps est découvert sous la rue de l’Abbé de l’Épée. Un trousseau de clés permet d’identifier le squelette de celui qui fut portier du Val de Grâce.

II. Le crocodile des égouts de Paris
En mars 1984, les égoutiers qui travaillent sous le Pont Neuf découvrent un animal d’1m de long, tapi dans un coin, à quelques mètres d’eux. Il s’agit d’un crocodile du Nil.

III. Le fantôme de l’Opéra
La légende veut qu’un monstre défiguré hante l’opéra Garnier. De mystérieux évènements surviennent à la fin du XIXe siècle accréditant cette rumeur : le 20 mai 1886, le grand lustre de la salle se décroche faisant une victime au cours d’une représentation du Faust de Gounod. L’ironie du sort veut que ce spectateur ait été assis à la place N° 13.

IV. La prison du masque de fer
Le 19 novembre 1703, décède à La Bastille, après 34 années de détention, l’un des prisonniers les plus fameux de l’histoire française : l’homme au masque de fer. Quelle était l’identité de ce mystérieux prisonnier « toujours masqué d’un masque de velours noir » selon le registre d’écrou de la prison ?

V. La cave aux vampires
Si les Carpates sont la terre originelle des vampires, de nombreux récits ont élu Paris pour scène. Au nombre des plus connus figurent les « Chroniques de Vampires » de l’écrivain américain Anne Rice avec pour personnage principal, Lestat de Lioncourt, un noble français transformé en vampire au cours du XVIIIe siècle. Avant de quitter Paris, il lègue son théâtre au doyen des vampires sur terre, Armand.

VI. Le métro de Paris
Le dimanche 16 mai 1937, à 18H30, une jeune femme en robe verte et chapeau blanc est retrouvée poignardée sur la ligne 8. Laetitia Toureaux, seule passagère du wagon de 1ere classe, s’écroule à terre lorsque la rame 382 s’arrête à la station de La Porte Dorée, un laguiole planté dans le cou…

VII. Le cimetière du Père Lachaise
Le cimetière du Père Lachaise ouvre le le 21 mai 1804 sur l’ancienne propriété du Père Lachaise, autrefois confesseur du roi Louis XIV. Réputé pour abriter la sépulture de gens célèbres, le cimetière du Père Lachaise l’est aussi pour ses mystères. La rumeur veut que des messes noires y soient régulièrement célébrées et que certaines tombes donnent accès aux catacombes…

VIII. Le fantôme du jardin des Tuileries
En 1564, la reine Catherine de Medicis décide d’acquérir un terrain à proximité du Louvre où elle réside pour faire construire le palais des Tuileries. Y résident, outre deux tuiliers, un boucher surnommé, Jean l’Ecorcheur. La reine charge un noble du nom de Neuville de l’assassiner au motif qu’il connaissait trop bien ses secrets. Au moment de mourir, Jean l’Ecorcheur lance une sombre prédiction : « Je reviendrai ».

IX. La bibliothèque de l’alchimiste
Les livres sont un puits de savoir et la bibliothèque l’antre de l’alchimiste à la recherche de la Pierre Philosophale. L’un des plus célèbres d’entre eux, Nicolas Flamel (1330 env – 1418), était libraire rue des Escrivains à Paris. Fulcanelli, le mystérieux auteur du «Mystère des cathédrales», aurait découvert le Grand Oeuvre au XIXe siècle.

X. Le pâtissier sanguinaire
En 1387, une série d’étudiants étrangers disparaissent à Paris. Il sont victimes d’un barbier fou qui leur tranche la gorge pour le compte d’un pâtissier voisin. Ce dernier, après avoir haché menu leurs corps, réalise dans son laboratoire de succulents pâtés « à la chair délicate » qu’il vend dans son commerce.

XI. Le cabaret des assassins
Fréquenté par des artistes célèbres tels que Picasso, Debussy ou Maupassant, Le Lapin Agile est l’un des plus vieux cabarets de Paris. Cette auberge de Montmartre, dénommée en 1860 « Au rendez-vous des voleurs » fut un temps connu sous le nom de « Cabaret des Assassins ».
XII. Gargouilles et chimères
La légende raconte que les gargouilles et les chimères de Notre-Dame de Paris s’animent la nuit pour faire peur aux mauvais esprits. Monstres hybrides, mi-bêtes ou mi-hommes, ces animaux fantastiques sculptés dans la pierre sont les gardiens du Bien.

XIII. Le bossu de Notre-Dame de Paris
Quasimodo est le personnage principal du célèbre roman de Victor Hugo, Notre Dame de Paris. Ce personnage effrayant, défiguré, vivait dans les tours de la cathédrale. À la fois applaudi et hué par la foule, celui qui fut surnommé le bossu de Notre-Dame fascine le peuple comme un monstre.

l

l

Toutes ces histoires vous seront racontées durant un parcours interactif, préparez-vous à croiser sur votre route des morts vivants !

l
Notre légende favorite du Manoir de Paris ?

Difficile de les départager, car les comédiens sont tous excellents et les ambiances toutes différentes, mais la plus effrayante a pour nous été celle de la jeune femme assassinée dans un wagon. La scène semble tout droit sortie d’un film d’horreur, sensation garantie !

Le Manoir de Paris organise régulièrement de soirées à thème (pour la St Valentin, pour Pâques, Halloween, etc) rendez-vous donc  sur le site lemanoirdeparis.fr pour savoir tout ce qui se passe.
Visuel de la soirée qui s’est déroulée récemment pour Pâques :

Un lapin tueur poursuivait les visiteurs… les amateurs de frissons ont adorés !

 

Le Manoir de Paris
18 rue de Paradis, 75010 Paris.

Related Articles

%d blogueurs aiment cette page :