Home Horlogerie et Joaillerie Les nouvelles Montres d’Aviateur TOP GUN Miramar et TOP GUN d’IWC Schaffhausen

Les nouvelles Montres d’Aviateur TOP GUN Miramar et TOP GUN d’IWC Schaffhausen

by pascal iakovou
1 comment

La collection TOP GUN 2012 est le nouveau fleuron de l’escadrille des Montres d’Avia- teur professionnelles d’IWC Schaffhausen. La place de leader est assurément dévolue à la nouvelle famille Miramar qui rend un hommage au lieu de naissance de la légende des Top Guns en Californie.


Les pilotes qui suivent la formation de l’United States Navy Fighter Weapons School à Fallon, au Nevada, font partie de l’élite de la profession. Leur logo: Top Gun. Le nom de Top Gun est également celui d’une collection de montres IWC qui appartiennent elles aussi à une élite, celle des montres-bracelets mécaniques. Cinq nouveaux modèles sont prêts à prendre leur en- vol en 2012. Trois d’entre eux arborent le design classique TOP GUN caractérisé par les éléments évoquant les instruments de vol du cadran et une association inédite de matériaux avec le boîtier en céramique, les poussoirs et la cou- ronne en titane et le bracelet soft. S’y ajoutent deux garde-temps de la nouvelle ligne TOP GUN Miramar. Le design du boîtier et du cadran s’inspire d’anciennes montres d’observation, les signes distinctifs les plus visibles sont l’anthra- cite aux reflets métalliques du boîtier en céra- mique et le bracelet très robuste en textile vert.


La Grande Montre d’Aviateur TOP GUN allie le design épuré évoquant les instru- ments de vol des années 1940 et la technolo- gie du XXIe siècle. Le mouvement de manu- facture 51111, composé de 311 pièces, assure une autonomie de marche de sept jours après remontage complet. Enfin, le logo Top Gun sur le fond de la montre confirme que la Grande Montre d’Aviateur appartient bel et bien à l’ère des avions supersoniques. La Grande Montre d’Aviateur TOP GUN Miramar est dotée d’une technologie identique, mais elle arbore les couleurs gris mat/beige/vert, une grande première en termes de design chez IWC.

La Montre d’Aviateur Chronographe TOP GUN avec protection contre les champs magnétiques et verre saphir avec fixation assu- rée en cas de dépressurisation est recomman- dée lors des manœuvres les plus délicates en vol. Sa mécanique lui permet également de mar- quer des points, car elle est dotée du mouvement de manufacture 89365 d’IWC.

La Montre d’Aviateur Chronographe TOP GUN Miramar est dotée d’une technologie iden- tique dans un tout nouveau design et est elle aussi apte à affronter les situations de vol.

La Grande Montre d’Aviateur Calendrier Perpétuel TOP GUN convainc quant à elle par ses prouesses techniques d’art horlo- ger, parmi lesquelles le calendrier perpétuel avec affichage de l’année à quatre chiffres, affichage des phases de lune et réserve de marche de sept jours. Le boîtier noir en céramique abrite l’un des plus grands et des plus performants mouvements automatiques d’IWC.

Exigences élevées envers les hommes et la technique
Depuis 2007, l’édition TOP GUN est l’un des membres indispensables de la famille des Mon- tres d’Aviateur IWC. Elle doit son nom au cours spécial de l’United States Navy Fighter Weapons School, le «Strike Fighter Tactics Instructor», plus connu sous le nom légendaire de Top Gun. Les pilotes qui achèvent cette formation avec succès peuvent se targuer de figurer parmi l’élite absolue des pilotes les plus qualifiés, les plus courageux et les plus rapides de la planète. La technique utilisée est la plus performante qui soit. Les jets atteignent en quelques secon- des leur vitesse de décollage approchant les 300 km/h. Lors de leurs vols d’entraînement, ils passent dans un bruit de tonnerre au-dessus du désert du Nevada à une vitesse jusqu’à deux fois supérieure au mur du son.
Les exigences envers l’équipement technique sont aussi élevées que celles envers les jeunes pilotes. Les montres aptes à affronter les situa- tions de vol devant satisfaire à des standards de qualité très élevés, IWC Schaffhausen a été la première manufacture dans le monde à intro- duire deux matériaux inédits dans la construc- tion de montres: la céramique high-tech pour le boîtier et le titane pour les éléments de com- mande. Le boîtier en oxyde de zirconium est «cuit» jusqu’à une température de 2000 degrés Celsius et travaillé avec des outils diamant. Il est également amagnétique, résistant à l’acide, lé- ger et, tout comme le titane, très bien toléré par la peau. IWC a collaboré avec Porsche Design en vue de l’introduction du titane dans les boîtiers de montres. Les deux sociétés ont fait œuvre de précurseurs dans le traitement de ce matériau high-tech résistant à la corrosion et plus solide que l’acier, mais deux fois plus léger.
Lors des «Dogfights», ces entraînements en virages serrés auxquels les pilotes doivent se sou- mettre, les hommes et le matériel sont exposés à des contraintes extrêmes. Les personnes dans le cockpit subissent brièvement une accéléra- tion de la pesanteur de 9 g. Elles sont plaquées par une force inexorable dans le siège du cockpit, leur corps se compresse, même la montre- bracelet s’enfonce profondément dans le poignet. Les pilotes s’entraînent régulièrement dans ce que l’on appelle les «centrifugeuses hu- maines» jusqu’à pouvoir supporter 9 g pendant 15 secondes sans perdre conscience – alors que leur propre poids atteint près de 600 kilogrammes. Les Montres d’Aviateur IWC, de leur côté, ont enduré 30 g pendant des minutes lors d’un test comparable dans un accélérateur centrifuge. En a-t-on vraiment besoin? Normale- ment pas du tout. Mais lorsque l’on actionne le siège éjectable, des charges jusqu’à 20 g peuvent entrer en jeu. Les créateurs de Montres d’Aviateur à Schaffhausen pensent exactement comme les instructeurs Top Gun à Fallon: deux précautions valent mieux qu’une.

Related Articles

1 comment

Comments are closed.

%d blogueurs aiment cette page :