Home Art de vivreCulture Le musée du quai Branly fête ses 5 ans !

Le musée du quai Branly fête ses 5 ans !

by pascal iakovou
0 comment

WEEK-END ANNIVERSAIRE, le Samedi 25 et dimanche 26 juin 2011

Le 23 juin 2011, le musée du quai Branly fête ses 5 ans. A cette occasion, un week-end anniversaire exceptionnel et festif est organisé les samedi 25 et dimanche 26 juin.
Le plateau des collections, les expositions temporaires MAYA, DOGON et LA FABRIQUE DES IMAGES sont en accès libre et gratuit pour tous.
Des activités sont également proposées tout au long du week-end : contes, ateliers, concert de jazz, projections de films, rencontres avec le paysagiste Gilles Clément et
l’artiste ivoirien Tiken Jah Fakoly ; mais aussi des visites guidées et des ateliers conçus pour les visiteurs en situation de handicap, pour un anniversaire convivial et ouvert à tous.

SOIREE DE LANCEMENT
* Soirée spéciale autour de l’exposition DOGON
Vendredi 24 juin, à 19h : Théâtre Claude Lévi-Strauss
Projection de films Gaumont-Pathé archives animée par Jean-Paul Colleyn, anthropologue et cinéaste, Directeur d’étude à l’EHESS, Directeur du centre d’études africaines.
Au cours de la soirée, en résonance avec l’exposition DOGON, les spectateurs sont immergés au coeur de la culture mythique des Dogon du Mali, sur les traces de la mission Dakar-Djibouti de Marcel Griaule et Michel Leiris.
Une projection de films des plus grands moments de la découverte du pays dogon

EXPOSITIONS EN ACCES LIBRE ET GRATUIT

* MAYA
De l’aube au crépuscule
Collections nationales du Guatemala
21/06/2011 – 02/10/2011
Exposition temporaire – Mezzanine Est
Commissaire général : Juan-Carlos Meléndez
Conseiller scientifique : Richard D. Hansen
A travers plus de 160 pièces exceptionnelles qui, pour la plupart, ne sont jamais sorties de leur pays d’origine, le musée du quai Branly propose de découvrir les Mayas du
Guatemala, l’une des trois civilisations qui ont marqué l’histoire de l’Amérique précolombienne. Dans une volonté de valorisation de la sauvegarde du
patrimoine national du Guatemala, l’exposition met en avant les dernières grandes découvertes archéologiques sur plusieurs sites récemment étudiés – notamment El Mirador qui figure en tête de la liste des 5 sites sélectionnés en vue d’une nomination au Patrimoine mondial de l’UNESCO.
Céramiques peintes, stèles, pierres fines taillées, éléments funéraires, vestiges architecturaux, ornements, etc., présentés selon un parcours chronologique, offrent un panorama complet de la culture maya du Guatemala, son développement, son apogée et son déclin.
L’exposition a été réalisée en étroite collaboration avec le Ministère de la culture et des sports au Guatemala et le Museo Nacional de Arqueologia y Ethnologia de Ciudad Guatemala

* DOGON
Galerie Jardin
05/04/11 – 24/07/11
Commissaire de l’exposition : Hélène Leloup
L’exposition DOGON présente l’histoire de l’art et de la culture dogon, depuis le 10e siècle jusqu’à nos jours, à travers plus de 330 oeuvres exceptionnelles issues de collections du monde entier et rassemblées pour la première fois en France. L’art des Dogon du Mali est l’un des plus connus parmi les oeuvres issues des cultures d’Afrique. Outre les chefs-d’oeuvre qui ont fait la renommée de l’art dogon, l’exposition présente des pièces cultuelles, ou même d’usage quotidien, qui évoquent les préoccupations métaphysiques et esthétiques des populations les ayant produites. Les typologies de ces objets, aux techniques virtuoses et variées, ont été
rarement dévoilées en regard des grandes pièces de la statuaire.

* LA FABRIQUE DES IMAGES
16/02/10 – 17/07/11
Mezzanine Ouest
Commissaire : Philippe Descola, anthropologue, professeur au Collège de France et directeur d’études à l’EHESS.
«L’exposition donne à voir ce qui ne se perçoit pas d’emblée dans une image : les effets recherchés par ceux qui l’ont produite, effets que ne décrypte pas toujours notre regard façonné par l’artoccidental » Philippe Descola.
À travers 150 oeuvres, quatre modes de mise en image sont déclinés. L’animisme, le naturalisme, le totémisme, l’analogisme sont quatre façons de rendre présent tel ou tel système de qualités prêtées aux objets du monde. Les séquences s’organisent par contrastes, deux à deux : l’animisme qui introduit de l’humain
dans tout le monde existant face au naturalisme où la culture est l’apanage de l’homme ; le totémisme qui renvoie aux identités profondes des humains et non humains, face à l’analogisme qui rend présent les réseaux de correspondances entre l’homme et l’univers.

RENCONTRES & DEDICACES
* Dédicace du Découvertes Gallimard « musée du quai Branly – Là où dialoguent les cultures » par son auteur Stéphane Martin, président du musée
du quai Branly Samedi 25 juin à 17h – Salon de lecture Jacques Kerchache
* Séance d’écoute : Les Esprits écoutent avec Henri Lecomte Dimanche 26 juin à 14h30 – Salon de lecture Jacques Kerchache
*Invité exceptionnel Tiken Jah Fakoly Dimanche 26 juin 15h (sous réserve) – Théâtre Claude Lévi-Strauss
* Rencontre avec Gilles Clément, paysagiste du jardin du musée du quai Branly Dimanche 26 juin à 17h – Théâtre de verdure

CONTES & ATELIERS
* Jardin des contes : éloge de la lenteur Samedi 25 et dimanche 26 juin à 14h – Jardin (famille)
* Atelier « Tapis Tapis » par les Sismos Designers Samedi 25 et dimanche 26 juin de 15h à 18h – Jardin (famille)
* Découverte des pratiques du Yoga, du Taï-Chi, ou du Qi-Qong Dimanche 26 juin de 17h à 18h – Campement guinguette

VISITES GUIDEES
* Les dispositifs tactiles sur la Rivière Dimanche 26 juin de 14h à 15h30 Plateau des collections – Accessible aux personnes en situation de handicap
* L’aventure d’une oeuvre tactile : à partir d’une sculpture dogon Samedi 25 juin à 15h – Salon de lecture Jacques Kerchache – Accessible aux personnes en situation de handicap visuel
* L’aventure d’une oeuvre : le mystère de la poupée Kachina Samedi 25 juin à 19h – Salon de lecture Jacques Kerchache – Accessible aux personnes sourdes et malentendantes
* Signé Jean Nouvel Samedi 25 juin à 16h – du jardin au Plateau des collections

CONCERTS
* Bleu indigo : Farmers by nature Samedi 25 juin de 18h à 20h30 – Théâtre Claude Lévi-Strauss
* Les Siestes électroniques Dimanche 26 juin de 15h à 17h – Jardin de la cistude

Related Articles

%d blogueurs aiment cette page :